Auparfum

Belle Bête

Liquides imaginaires

Flacon de Belle Bête - Liquides imaginaires
Note des visiteurs : {#NOTATION_MOYENNE{article,#ID_ARTICLE}} (1 vote)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Démon de minuit

par Jeanne Doré, le 8 janvier 2021

Une bête inspirée du romantisme noir qui joue entre tensions et volupté.

Après une première Peau de bête fauve et moite, la maison Liquides imaginaires a récidivé dans le bestiaire parfumé avec une seconde « eau de peau » : Belle Bête. La création de Philippe Di Méo et Carine Bouin s’inspire du Baiser du Sphinx, un tableau de Franz von Stuck issu du romantisme noir. On y découvre, dans des tons fauves et ombrés, une femme fatale à demi animale dominer une proie masculine dans une étreinte sauvage, mais apparemment consentie. Une vision sulfureuse et inquiétante, entre érotisme, mythologie et fantastique.
Les griffes de la bête vampirique assoiffée transpercent d’abord doucement la peau de sa victime avec la piqûre d’un piment poivré et safrané, tandis que la chaleur de sa fourrure s’imprime dans un enveloppant et immense accord irisé, poudré, boisé et fumé, redoutablement animal. Quelques effluves gustatifs de noisette et de café grillé semblent figurer l’haleine tiède de la dangereuse prédatrice.
Au fil de la nuit, la bestiole ne craint plus de dévoiler ses facettes charnelles et intimes : civette, castoréum, costus et autres muscs cracra s’en donnent à cœur joie pour délivrer sur l’épiderme toute la sensualité impudique et ambiguë que l’on peut s’imaginer émaner d’un baiser de créature nocturne. Pour apprécier pleinement cette Belle Bête, il vaut donc mieux ne pas être un maniaque de la propreté. Ni avoir peur du noir.

— 
Eau de peau, 250 euros/100ml

Cette critique est initialement parue dans le livre Parfums pour hommes, la sélection idéale

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

à la une

Les Grands entretiens : Alain Alchenberger

Les Grands entretiens : Alain Alchenberger

Senior Creative Perfumer chez Luzi, Alain Alchenberger évoque son parcours depuis 1978 et sa passion de transmettre aux jeunes générations.

en ce moment

il y a 1 heure

Bonsoir Oriande, bonsoir à toutes et à tous, J’avais, pour des raisons personnelles, fondé(…)

il y a 17 heures

Une question, non sur la honte, mais sur la déception : quels sont les parfums dont vous(…)

hier

Je l’ai pris par plaisir coupable. J’adore les notes de matcha. Contrairement à des avis que j’ai(…)

Dernières critiques

Abîme - Violet

Volutes des profondeurs

Avec le soutien de nos grands partenaires