Auparfum

Avec son Atelier, Chloé nous fait une fleur

par Anne-Sophie Hojlo, le 17 juillet 2019

Après le chypre fruité de Nomade l’année dernière, la maison de couture est de retour dans son registre floral romantique avec une nouvelle collection.

Depuis 2008 et le succès de son parfum Chloé, la maison française a imposé ses floraux subtils et intemporels. La marque nous invite cette fois dans son « Atelier des fleurs » grâce à une ligne qui sera lancée à la rentrée. Elle y joue au fleuriste composant « mille et un bouquets ».
Les neuf créations mettent chacune en scène une fleur, une plante aromatique ou une essence de bois, convoquant « souvenirs d’enfance, impressions de voyages, réminiscences de lieux ou d’instants marquants de la vie des parfumeurs ». Elles peuvent être portées seules ou associées : « comme on choisit ses variétés favorites chez un fleuriste, on compose son bouquet personnalisé dans l’Atelier des Fleurs de Chloé ».

Rosa Damascena, alliant « pureté végétale et signature florale légèrement épicée », donne vie aux infusions de pétales et de feuilles froissées qu’Amandine Clerc-Marie (qui avait signé Chloé avec Michel Almairac) concoctait dans le jardin de son enfance.

Lavanda figure une lavande de Provence dont Quentin Bisch a mis en valeur toutes les facettes, « entre fraîcheur aromatique et rondeur solaire », inspiré par le souvenir de sa mère rapportant un bouquet de lavande du jardin ensoleillé vers la maison ombragée.

Magnolia Alba, créé par Louise Turner, évoque les « prémices de la belle saison dans son Angleterre natale », grâce aux effluves citronnés, suaves et presque crémeux des fleurs de magnolia.

Cedrus, « aux senteurs boisées, balsamiques et fumées », est né d’un bouquet de branchages offert par le père de Quentin Bisch à sa mère, et qui avait marqué le parfumeur lorsqu’il était enfant.

Pour Hibiscus Abelmochus, Domitille Michalon Bertier est retournée dans les jardins de Polynésie, où elle a grandi, baignés des « notes opulentes » et des « inflexions musquées et poudrées » de l’hibiscus.

Herba Mimosa célèbre les flocons jaunes « aux facettes poudrées, boisées, végétales et lumineuses » dont l’éclosion a tant ému Amandine Clerc-Marie sur les hauteurs de Grasse, lorsqu’elle avait vingt ans.

Pour Neroli, « aux accents floraux légèrement miellés, réconfortants et addictifs », Sidonie Lancesseur s’est souvenue d’une visite à Séville en pleine floraison de la fleur d’oranger.

Verbena est décrite comme une verveine à la « délicate fraîcheur citronnée rayonnante de naturalité », rappelant celle que Mylène Alran frottait entre ses mains dans le jardin familial.

Jasminum Sambac, « bouquet de notes douces et solaires », rend hommage à ce jasmin indien que Louise Turner a senti à Bangkok un jour de Fête des Mères, qu’il symbolise en Thaïlande.

— -
Eaux de parfum, 98 euros/50ml et 198 euros/150ml.
Disponibles à partir du 21 octobre en avant-première aux Galeries Lafayettes Champs Elysées

Premières impressions

Nous n’avons pu sentir que Herba Mimosa et Jasminum Sambac, et ces deux créations laissent présager le meilleur pour la suite : un mimosa vert, poudré, aromatique, très réaliste, et un jasmin sambac comme il est rare d’en sentir en parfumerie : puissant, complexe, boisé et légèrement aqueux. Cette collection vient encore une fois confirmer l’engouement actuel pour les soliflores, qui traduisent cette envie (ce besoin ?) de naturel émergeant sur le marché.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par En recherche , le 17 septembre 2021 à 00:07

Bonjour, l’herba mimosa est il comparable à l’infusion de Prada ? Après avoir eu une révélation olfactive grâce à vous et à mes découvertes : Belle de Grasse ( souvenir olfactif, coup de cœur de cette année..) , Flora Salvaggia( qui me fait pense à un mimosa froid et plus aquatique) et Sea mimosa ( malgré les maux de têtes eus après une exposition trop longue avec ce parfum à la chaleur).. Je me demandais si ce Chloé et/ou Prada pourrait me convenir, j avoue que le prix me laisse un peu hesitante concernant l’achat à l’aveugle et la demande de cadeau, même si j ai un grand père généreux . Merci beaucoup d ’avance

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

1986 Éclectique

1986 Éclectique - Les Bains Guerbois

Une atmosphère chaude et riche, pour une ambiance enfumée de club branché dans un style caractéristique de Bertrand Duchaufour.

en ce moment

il y a 2 heures

Surtout qu’ils retirent, entre autres, leur Elixir du Dr. Flair, un vétyver épicé, aromatique et(…)

il y a 3 heures

Le reste de leur gamme est à découvrir aussi. Je trouve qu’on parle trop peu des parfums Astier et(…)

Dernières critiques

Après l’aurore - J’emme

Poudre de cristal

Marseille - Comme des garçons

C’est du propre

Beau de jour - Tom Ford

Daddy nostalgie

Avec le soutien de nos grands partenaires