Auparfum

Un premier parfum mystérieux, envoûtant, poétique

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

Pour qui : Pour moi
Âge : 22
Sexe : Un homme
Budget : Peu importe
Circuit : Peu importe

par hadfang, le 1er novembre 2014

Bonjour à tous,

Je suis un jeune homme de 22 ans et j’avoue ne pas connaître grand chose au monde du parfum ... Je me perds pourtant souvent dans les boutiques des artisans parfumeurs de ma ville natale : Lille. J’ai été captivé par les articles et commentaires des auparfumistes et j’ai décidé de m’en remettre à vous pour mon "premier vrai parfum".

Je portais jusqu’ici Allure pour Homme de Chanel, un cadeau. Ce dernier ne me déplaît pas, loin de là, mais ce n’est pas non plus un véritable coup de cœur ...

Mes senteurs préférées ? Le papier, l’encre, la nature après un violent orage, les bois usés d’une pièce pleine d’histoire, l’encens, l’odeur musicale d’un atelier de luthier...

Me concernant, je suis grand, blond et les cheveux en bataille, pâle et rêveur. J’aime écrire et lire, je suis un grand romantique. On me dit souvent nonchalant, à l’image d’un Colin Firth (Monsieur Darcy) dans Orgueil et Préjugés...

Je cherche un parfum assez mystérieux, envoûtant, poétique. Quelque chose qui serait fait à base des "Fleurs du Mal". Un parfum qui se détache, qui sied à l’écrivain, à la plume, à la mélancolie de Debussy. Je n’aime pas les fragrances trop “sportives”, les “parfums de vestiaires”, ni les choses “bling-bling”.

J’ai déjà fait un premier tour dans les allées des grandes chaînes... J’ai retenu surtout L’Homme Idéal de Guerlain et Bleu de Chanel, ils restent toutefois assez "classiques" pour moi ... Là encore, pas de coup de cœur (ou de nez, en l’occurrence) !

J’espère vous avoir inspiré au travers de ces quelques mots, merci d’avance !

« Comme d’autres esprits voguent sur la musique, le mien, Ô mon amour ! nage sur ton parfum. » Baudelaire (La chevelure, les Fleurs du Mal)

Hadfang

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par hadfang, le 19 novembre 2014 à 16:40

Bonsoir à tous et encore un grand merci pour vos réponses !

J’ai trouvé LE parfum qui correspondait à ma demande ! J’ai réussi à me procurer un décant de l’Eau de Sento de IUNX ... révélation ! Sur ma peau il est parfait, calme, boisé, une note d’encens. Moins froid que l’Orpheline de Lutens qui lui ressemble beaucoup je trouve, sous certains aspects !
Enfin bref, c’est vraiment le coup de coeur ! Bon la difficulté ça va être de me procurer un flacon ...

MAIS ce n’est pas fini, tout ces essais ont vraiment piqué ma curiosité... Et ma demande évolue, disons que j’ai satisfait une facette de mon aspiration, j’aimerai autre chose, histoire de pourvoir jouer sur deux tableaux, de m’initier davantage (disons que j’ai l’impression d’être "tombé" dans le parfum :D ).

Je cherche donc maintenant : quelque chose de masculin (logique) mais peut être un peu plus affirmé, assez "british", un peu dandy mais toujours pas "bling-bling" ! Pour exprimer cet autre côté, un peu plus "traditionnel", "noble", la classe d’un Gatsby, d’un James Bond et du charme Londonien. J’ai par exemple bien aimé Brit’ de Burburry ...

Vous avez tous été de très bon conseil ! Et la plupart des choses que j’ai senties/essayées m’ont beaucoup plues. Je m’en remet donc à vous pour cette seconde partie de demande !

Merci d’avance !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Paradox, le 26 novembre 2014 à 01:49

Bonsoir !
Félicitations pour ce premier coup de cœur que je ne connais pas mais dont je vais m’enquérir ;-)
Pour cette seconde recherche, je vous propose de jeter une narine (voir les deux) chez Penhaligon, parfumeur très british, en particulier Opus 1870 avec sa base boisée cèdre santal et en cœur une touche de rose mêlée d’oliban, ou encore Lothair. A essayer aussi le célèbre Tam Dao chez Diptyque un boisée épicé.
Dans le genre ultra old school essayer Aéroplane de Detaille, dont le style chypré hesperidé justement très old school peut donner un côté dandy british.
Dans un genre très different, regardez aussi Cuir Pleine Fleure de Healey, un boisée floral cuiré...
Bonnes recherches !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par hadfang, le 26 novembre 2014 à 12:14

Bonjour,

Oui je vous conseille vivement d’essayer l’Eau Sento, un parfum tout à fait unique ! Certes il est discret mais c’est aussi ce qui fait son charme.

J’ai déjà essayé Tam Dao pour ma précédente recherche. Je l’aime beaucoup mais mon entourage était moins emballé. De plus, sur ma peau, je le trouve assez froid, j’aurais aimé des bois plus chaleureux...

Je vais essayer de me procurer Opus 1870 voir Lothair qui, selon les descriptions et les arômes présents, me parlent.

Merci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par billieH, le 19 janvier 2015 à 14:36

Monsieur a du goût ;) L’Orpheline est mon dernier coup de cœur. Si ce n’est déjà fait, puis-je vous conseiller Grey flannel de Geoffrey Beene ? Trad et avec un chic fou. Un parfum de dandy pour moi. Bonne journée

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Paradox

par Paradox, le 14 novembre 2014 à 17:13

Bonjour Hadfang,

Je ne sais pas où vous en êtes de vos essais mais à relire rapidement l’historique des commentaires, je voulais vous suggérer d’essayer Kyoto de Comme des Garçons. Inspiré par les encens japonais, cet un bel encens boisé arrondi par des notes de café, moderne et méditatif à la fois, et à mon avis plus réussi que le célèbre Avignon de la même marque. Pour le fun, et sait-on jamais, essayez aussi Odeur 71 également chez Comme des Garçons : un parfum de synthèse avec des notes évoquant le crayon taillé et le toner de photocopieur...

Dans un autre genre, jetez une narine à Tubéreuse n°3 de Histoire de Parfum, dans la veine de Tubéreuse Criminelle en moins froid et médicinal mais plus chaud et un rien sucré, ou encore à Private Label de Jovoy, un boisé exceptionnel à base d’essence de papyrus et de vétiver ultra-concentré.

Bonnes recherches !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Alia

par Alia, le 13 novembre 2014 à 07:10

Avez-vous envisagé Angélique sous la pluie des Editions du parfums ou La pluie de Miller Harris pour l’aspect nature après l’orage ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par hadfang, le 7 novembre 2014 à 11:00

Aujourd’hui au poignet gauche : L’orpheline de Serge Lutens, au poignet droit : Eau de Narcisse Bleu d’Hermès.

Concernant le premier, plus je le porte et plus je l’apprécie, je le trouve en fait moins froid qu’au début.

Pour le second, il est assez discret. Mais définitivement trop "fleuri" pour moi. J’ai l’impression de déceler un fond un peu oranger, surtout sur ma peau, odeur que je n’aime pas du tout ! C’est donc un non catégorique pour celui-ci.

Dans la même veine j’ai ensti hier soir Iris Silver Mist de Serge Lutens que je n’ai aps encore essayé sur moi. Mais j’ai l’impression que celui-ci est également floral, un peu trop à mon goût.

Je cherche définitivement quelque chose d’un peu plus sec, plus frais sans doute ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

riky torres

par riky torres, le 6 novembre 2014 à 18:29

bonsoir Hadfang je souhaiterai vous proposer BELAMI D’ HERMES une fragrance sublime qui vous correspondrait bien (je pense car je ne vous connais pas !) par contre je ne sais pas si elle est encore commercialisée ?
bien a vous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par hadfang, le 7 novembre 2014 à 10:54

Bonjour et merci,

Le parfum est encore commercialisé, et même dans les "grandes chaînes" ! Je l’ai senti sur une touche de papier, bien qu’agréable, c’était un epu trop "oriental" pour moi ... Peut être mériterait-il un essai sur peau ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par hadfang, le 5 novembre 2014 à 20:49

Bonsoir à tous !

Aujourd’hui premier essai de L’Orpheline de Serge Lutens, que je porte encore à mon poignet.
Je n’ai pas vraiment apprécié l’ouverture, mais plus le temps passe, plus le parfum devient boisé et rond, suave presque.
Malgré tout je lui trouve quelque chose d’assez "froid", assez vieux... C’est difficile à décrire, j’aime la fragrance mais il lui manque quelque chose. Je le porterai demain pour voir son évolution tout au long de la journée mais pour l’instant pas le coup de coeur, même si l’esprit est là.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Freyia, le 5 novembre 2014 à 21:41

Bonsoir,

Je comprends votre ressenti, une amie le teste en alternance avec Fille de Berlin, ces jours-ci. J’ai du mal à adhérer, elle, elle aime beaucoup. Avez-vous pu découvrir la gamme inspirée d’écrivains ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par hadfang, le 6 novembre 2014 à 09:03

Vers la fin j’ai trouvé une odeur de papier, j’ai beaucoup aimé le développement du parfum.
Et non je n’ai pas eu l’occasion de tester la gamme inspirée d’écrivain, étant absent de Lille pour le moment. Je teste via des décants et parfumerie locale (je suis au Mans pour l’instant).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par grand’ourse, le 6 novembre 2014 à 09:08

Bonjour et merci de votre retour !
Je trouve aussi qu’il reste un côté froid dans ce parfum, j’ai une sensation "ménage à l’église" (sol de pierre en cours de lavage au savon de Marseille et rémanence d’encens).
Comme l’amie de Freyia, je le porte en alternance avec La Fille de Berlin, aurais-je un double quelque part ?
Si vous voulez un encens simple et chaleureux, vous pouvez peut être vous tourner vers Encens flamboyant de Goutal, très bien décrit chez Ambre gris (plus grésillant que flamboyant, c’est vraiment ça, mais il reste chaleureux et enveloppant, davantage que d’autres qui sont plus des parfums d’ascèse, comme Cardinal de Heeley par exemple).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par hadfang, le 6 novembre 2014 à 11:34

Je continuerai l’essai du parfum, qui malgré tout me plaît énormément une fois la première heure passée. J’ai la même image que vous, un sol de pierre, froid, lavé, dans une ambience encensée... A la différence que j’imagine une bibliothèque, et plus le temps passe, plus l’atmosphère se réchauffe, plus le bois et le papier prennent le pas sur la pierre. Mais il manque toujours ce petit quelque chose...
Pour le moment je ne rajoute rien à ma liste d’essai pour les deux semaines à venir mais je note vos propositions (plutôt encens donc).

Demain je porterai Eau de Narcisse bleu et Iris Silver Mist, dans des genres différents, pour essayer d’affiner la recherche.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par hadfang, le 4 novembre 2014 à 14:13

Autre Question : je vais essayer dans les jours a venir les parfums qui m’ont l’air d’être les plus interessants pour le moment (Eau de Sento, Ether, L’Orpheline, Iris Silver Mist, Eau de Narcisse Bleu et Tam Dao, peut être Encre Noire si je le trouveet Serge Noire).

Vous n’avez pas précisé si ces parfums sont des EDT ou EDP, et auquel cas, quelle version est la "meilleure" ? Je pense par exemple à Tam Dao qui semble être sujet à débats...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

grand'ourse

par grand’ourse, le 4 novembre 2014 à 12:26

Bonjour,
pourquoi pas l’eau scandaleuse de Breton ? Fleuri cuiré poussiéreux, complexe et correspondant au brief initial : mystérieux, envoutant, poétique ? Check !
Mais matchant davantage avec votre demande dans sa globalité (avec Bleu et l’Homme idéal, donc avec une certaine idée de frais), je dirais plutôt L’Orpheline de Lutens, dont vous pouvez avoir un vrai aperçu dans l’article de FlairFlair, que je vous propose ci-après (je ne sais pas si je peux mettre une citation si longue, mais je tente, c’est tellement bien vu...) :
"C’est une fragrance sourde, complexe, qui gagne vraiment à être testée sur la peau. Car L’Orpheline, en une belle métaphore, semble avoir besoin de ce contact, de cette chaleur humaine, pour s’exprimer pleinement et révéler toutes les facettes de sa personnalité. L’ouverture est lumineuse : une grande bouffée résineuse d’encens et de muscs (avec une pointe de menthe ?), mêlée d’une lavande elle-même un peu sèche et poussiéreuse, comme celle qu’on met en sachets dans les placards. Le tout évoque l’odeur archétypale des papas : compositions type fougères, effluves rassurantes d’aftershave. En cœur, un intriguant mélange de bois et d’encens enrobe des notes d’œillet légèrement poivré. C’est délicieusement enveloppant, à la fois mystique (l’encens, les églises, Dieu, tout ça) et charnel (les muscs, l’odeur de la peau) ; ni vraiment froid ni franchement chaud, juste suspendu dans un équilibre magique. Christopher Sheldrake, parfumeur de Serge Lutens et collaborateur de l’ombre de Jacques Polge chez Chanel, a décidément un talent fou. L’encens, bien vertical, reste présent dans les notes de fond, un peu fumées, résineuses, délicatement coumarinées. Sur moi, L’Orpheline laisse un sillage réconfortant et vaporeux ; subtil et pourtant tenace : pas loin de 8h. Je l’ai adopté(e)."
A essayer absolument sur peau, sur touche c’est très minéral et froid, sur tissu c’est patchouli mais non terreux (patch x encens surement ?), alors que sur peau c’est très enveloppant (réconfortant était vraiment bien choisi par Sarah dans son article).
Bonnes recherche !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par hadfang, le 4 novembre 2014 à 13:26

Bonjour et merci !

Vous faites partie des nombreuses personnes qui m’ont conseillé ce parfum, par chance je vais en avoir un échantillon dans la semaine :). Je ferai aussitôt un petit compte rendu d’essai.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Bella

par Bella, le 3 novembre 2014 à 14:40

Bonjour Hadfang,

Je pense que Bois d’Argent de Christian Dior Exclusif pourrait vous plaire.

C’est un parfum composé au tour d’iris sec (racine), l’encens, myrrhe (résine de bois), miel, baies roses.

Pour ma part il me rappelle l’odeur des fleurs séchées entre les pages d’un vieux livre. C’est le parfum qui fait penser à l’odeur de papier ancien. La note de miel me fait imaginer les vieux meubles, le bois cirées, le vieux parquet.

Le sillage est mystérieux, légèrement fumé et baumé (encens, myrrhe, benjoin), boisé un peu terreux (patchouli), doux grâce aux notes vanillées ce qui rend la composition confortable.

C’est un parfum lumineux, très identifiable parmi tous les parfums composé au tour d’iris. Bois d’Argent a une signature unique.

Alors, si je puisse me permettre, un conseil, essayez le sur la peau et laissez l’évoluer, s’ouvrir et fusionner avec votre peau et votre personnalité. La magie opéra peut être !

Tenez nous au courant de vos découvertes ! Au plaisir de vous lire.

Bonne recherche.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thelittlebox

par Thelittlebox, le 3 novembre 2014 à 13:53

Bonjour Hadfang,

Je vous imagine en Dyptique pour votre coté sage, calme et littéraire.

Geranium Odorata : curieuse que l’odeur du géranium pour les non-initiés.
Tam Dao en EDT : un boisé de caractère, à tomber !
Volutes : fumée, tabac, miel, fleurs, à tester en version EDP et EDT.

Profitez en, si vous le pouvez, pour tester ces deux parfums épicés que sont L’Eau Lente et L’Eau.

Bonne recherche,
Thelittlebox

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Pionniers de la parfumerie de niche : The Different Company

Pionniers de la parfumerie de niche : The Different Company

Il y a vingt ans, trois parfums imaginés par Thierry de Baschmakoff et Jean-Claude Ellena voyaient le jour au sein d'une nouvelle marque, qui sera reprise en 2004 par Sophie et Luc Gabriel.

en ce moment

il y a 5 heures

C’était pour moi, touriste belge à Paris (mais régulier, 2 à 3 fois par an), la découverte d’un(…)

il y a 5 heures

Heureux de l’apprendre. Ah, ces cocottes parfumées au patchouli ! Ma cocotte préférée demeure(…)

il y a 6 heures

J’ai plusieurs parfums de cette maison : Oriental Lounge, Une Nuit Magnétique et After Midnight.(…)

Dernières critiques

L’Ouïe - Pentalogies

Tendre l’oreille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Parfum d'ambre

Parfum d’ambre

Bruxelles (01)

Santa Rosa

Santa Rosa

Toulouse (31)

Fragrances & cie

Fragrances & cie

Lagny-sur-Marne (77)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019

Avec le soutien de nos grands partenaires