Auparfum

Pour ses 40 ans, la Maison Goutal fait revivre le passé

par Jessica Mignot, le 26 août 2021

En l’honneur de cet anniversaire historique, nous aurons le plaisir de retrouver l’Eau du ciel et Mon parfum chéri, d’accueillir des éditions limitées collector de L’Eau d’Hadrien et de Petite Chérie, et de déguster une pâtisserie inédite chez Angelina.

Après avoir été pianiste, mannequin puis antiquaire, Annick Goutal décide d’entreprendre des études de parfumerie à Grasse. En 1981, elle ouvre une boutique à son nom, rue Bellechasse à Paris, qui l’inscrit dans le mouvement - alors novateur - de la parfumerie de niche indépendante. Rachetée en 2005 puis en 2011, la marque change de nom et de packaging en 2018. Elle est désormais sous la direction artistique de sa fille, Camille Goutal, et d’Isabelle Doyen. Pour célébrer son quarantième anniversaire, la maison Goutal Paris propose des créations historiques de son patrimoine. Une édition collector qui rend hommage à sa créatrice, surnommée affectueusement par Isabelle Doyen « Madame Plus », car « des formules aux flaconnages, en passant par les vitrines, cette dernière aimait l’opulence, l’esthétique généreuse, et n’était jamais rassasiée. »

Le flacon plissé « couture » originel, surmonté du célèbre nœud - en référence à l’enfance d’Annick Goutal qui « nouait des sachets de friandises dans la boutique de son père » - se pare pour l’occasion de teintes dorées. Il habillera deux grandes icônes de la marque : L’Eau d’Hadrien, première création en 1981 d’Annick Goutal et Henri Sorsana, inspirée par la lecture de l’œuvre de Marguerite Yourcenar « à l’ombre des cyprès » de Toscane, l’été ; et Petite Chérie, signé Annick Goutal et Isabelle Doyen en 1998, qui constituait alors selon la marque « l’un des premiers gourmands du marché », construit autour d’un accord de poire.

Mais la nouvelle la plus réjouissante est la réédition, dans ce même flacon doré, de deux parfums discontinués : L’Eau du Ciel, créé par Annick Goutal en 1985, image « d’un couffin de bébé en osier, posé à l’ombre d’un arbre, l’été » ; et Mon parfum chéri, composé en 2011 par Camille Goutal et Isabelle Doyen, « en hommage à la beauté de sa mère, entre prune, violette et patchouli ». Une déclaration olfactive qui rappelle l’histoire d’amour liant Annick Goutal au célèbre violoncelliste Alain Meunier, qui offrait à celle-ci un bouquet de lys blanc chaque semaine, et pour lequel elle a composé Sables, en 1985, puis Grand Amour, en 1997.

Et, parce qu’un anniversaire ne va jamais sans gâteau, l’entremet « Petite Chérie » a été imaginé avec Christophe Appert, chef pâtissier d’Angelina, où mère et fille allaient « prendre le goûter, rue de Rivoli » tous les mercredis, après l’école. Il reprend la forme du fameux flacon « boule papillon emblématique », et les notes de du parfum éponyme : « la rose et la poire, soulignées de vanille et d’amande ».
Quatre tickets d’or seront glissés dans ces éditions collector, dont les heureux possesseurs se verront offrir « un an de créations Goutal ».

Disponibles à partir du 1er septembre 2021

Eau du ciel, eau de toilette, 140 euros/ 100 ml
Mon parfum chéri, eau de parfum 165 euros/ 100 ml
Eau d’Hadrien et Petite Chérie, eaux de parfum édition collector, 150 euros/ 100 ml

Pâtisserie exclusive « Petite Chérie » à déguster dans les boutiques Angelina du 1er au 30 septembre 2021.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Farnesiano

par Farnesiano, le 26 août 2021 à 07:29

Rééditions de l’Eau du Ciel et de MPC à des prix raisonnables. Comme ça fait plaisir !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Good Fortune, le mysticisme moderne selon Viktor&Rolf

Good Fortune, le mysticisme moderne selon Viktor&Rolf

La marque du duo de stylistes néerlandais sort son nouveau grand féminin en collaboration avec l’artiste FKA Twigs, après Flowerbomb en 2005, Eau Méga en 2009 et Bonbon en 2014.

en ce moment

hier

Habituée des parfums à dominante Patchouli, je suis agréablement surprise par la note ambrée de(…)

hier

bonjour j’ai teste et franchement la note mentholée finale rend le tout t extrêmement décevant.(…)

Diorissimo a commenté L’Envol

il y a 3 jours

Oui, il finira par disparaître. Il n’a pas rencontré le succès mérité malheureusement…

Dernières critiques

Malamata - Roos&Roos

Douce ortie

Avec le soutien de nos grands partenaires