Auparfum

Nomade eau de parfum naturelle, le jasmin solaire de Chloé

par Jessica Mignot, le 4 février 2022

Après celle de septembre 2021, la marque poursuit ses déclinaisons « naturelles », et nous invite à respirer le souffle chaud de l’Égypte au soleil couchant.

La maison de mode fondée par Gaby Aghion étant désormais engagée dans une démarche éco-responsable avec le label B-corp, elle restructure peu à peu sa gamme de parfums : ainsi, exactement six mois après avoir sorti la version « naturelle » de sa création signature, Chloé réitère l’exercice avec la réécriture de son chypre lancé en 2018, « célébrant le croisement des cultures et la poésie des rencontres ».

À cette occasion, la marque a fait appel à Caroline Dumur d’IFF, qui s’est inspirée de sa passion pour l’Égypte, initiée lors d’un voyage d’enfance. Celle-ci a travaillé « un duo datte-jasmin, mêlant ce fruit de partage, liquoreux et suave, à la fleur emblématique de la parfumerie » explique-t-elle. Bergamote, vanille et santal sont également de la partie.

La palette du « 100% d’origine naturelle » est drastiquement restreinte, quoique les matières premières naturelles côtoient, comme nous l’avons rappelé pour le lancement de septembre, les ingrédients obtenus grâce à un processus chimique à partir d’une matière première naturelle.
Cette exigence a constitué pour la parfumeuse un défi : « il faut trouver une nouvelle manière de travailler, pour retrouver à la fois la puissance, le sillage, le bloom ; et apprendre à dompter l’absolu de jasmin, très puissant, pour faire émerger sa dimension solaire » confie-t-elle.

La maison parisienne a choisi l’actrice Naomi Scott, « née à la confluence de plusieurs cultures » pour sa campagne publicitaire. Engagée dans des actions pour le droit des femmes et des enfants, elle « incarne parfaitement l’esprit de Nomade ». Dans sa direction photographique, Zoë Ghertner souligne le lien créé lors des voyages, un motif repris par le nœud qui entoure le flacon et en orne le verre. Les tons ocres de la boîte et du lien évoquent quant à eux « le sable, les minéraux bruts, le soleil au zénith ».

L’absolu de jasmin grandiflorum d’Egypte signé LMR est issu de deux fournisseurs locaux « s’engageant à respecter des critères stricts de préservation de l’environnement » et « à l’origine de plusieurs initiatives visant à avoir un impact positif sur leurs équipes et les communautés locales ».
Enfin, l’emploi de matériaux recyclés pour 15% du verre de la bouteille et 40% du carton de l’étui certifié FSC est revendiqué.

Eau de parfum 65 euros/30ml, 95 euros/50 ml, 115 euros/75ml
Disponible le 21 février

Premières impressions

Même si l’on peut percevoir une certaine fraîcheur à l’ouverture, la composition s’installe très vite dans des notes florales et musquées. Le jasmin, bien perceptible, est en effet assez solaire, sans tomber dans les poncifs du genre. La gourmandise est présente mais n’écrase pas l’ensemble, qui reste doux et vaporeux, comme une aura calme et lumineuse. Une jolie déclinaison, qui si elle évolue somme toute assez peu, reste présente tout au long de la journée.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

à la une

Après l'aurore

Après l’aurore - J’emme

Une évocation poudrée et fraîche d’un matin ensoleillé, simple mais cohérente, tout en délicatesse.

en ce moment

hier

bois dormant est vraiment un très beau jus mais le prix est franchement prohibitif et pause la(…)

hier

Je suis vraiment fascinée par ces parfums ressuscités. Je vais forcément aller les sentir quand(…)

Dernières critiques

Marseille - Comme des garçons

C’est du propre

Beau de jour - Tom Ford

Daddy nostalgie

Enlightenment - Christèle Jacquemin

Sous les glaciers, la peau

Trouver Nez

Le Parfum en herbe

Le Parfum en herbe

St Germain en Laye (78)

Theodora - Genève

Theodora - Genève

Genève (01)

Avec le soutien de nos grands partenaires