Auparfum

Eau Sacrée, l’inspiration divine par James Heeley

par , le 24 octobre 2016

James Heeley, présente Eau Sacrée, le sixième extrait de parfum de sa collection.

L’inspiration divine et les vapeurs d’encens ne sont pas une première pour le parfumeur britannique, qui vit aujourd’hui à Bruxelles : Cardinal, dans la collection des eaux de parfum convoquait déjà l’esprit religieux avec l’encens et l’oliban associés à des notes de lin.

Eau sacrée se compose de notes de ciste labdanum, oliban, patchouli, myrrhe, musc, ambre, vétiver et épices.

Un encens intense, chaud, épicé et résineux pour ceux qui souhaitent prolonger l’expérience de Cardinal, ou tout simplement pour les accros aux atmosphères d’eucharistie, qui pourraient bien y trouver leur bonheur.

Eau sacrée, extrait de parfum, 147 euros/50ml

Où acheter ?

La marque citée dans l'article (Heeley) est disponible dans les boutiques partenaires de notre annuaire des points de vente parfums de niche listées ci-dessous :

Jovoy Paris

Paris (75)

Heeley

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 17 octobre 2020 à 09:32

Très attiré par les parfums boisés, résineux, fumés ou d’encens, j’ai pu tester celui-ci qui n’est cependant pas facile à trouver quand on habite pas Paris :-)

C’est un très bel encens, d’emblée on se retrouve plongé dans une église sobre, froide, où le thuriféraire embaume le lieu de mysticisme. Cela réchauffe et amène une sérénité.
La suite laisse place aux épices et le tout s’envole assez rapidement.

C’est un joli parfum que je dirais conforme à la liturgie catholique, mais je suis assez étonné de l’évanescence de cet extrait de parfum, il ne tient pas la journée et c’est assez frustrant !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

euskalpyth

par , le 25 octobre 2016 à 10:16

Su moi, il n’a rien à voir avec Cardinal (que je porte ce matin) : l’Eau sacrée est un encens qui met l’accent sur le côté chaud, avec plein de poivre à l’ouverture, et ensuite, une facette camphrée (ça doit être le patchouli ?), presque médicinale et mentholée - Je ne retrouve pas du tout le côté résineux et baumé auquel je m’attendais à la lecture des notes (oliban, myrrhe...)

On est aux antipodes de Cardinal, avec ses notes fraîches et désaltérantes, et je garde ce dernier sans la moindre hésitation, indépendamment de la question du prix... ;-p

Je rapprocherais davantage cette Eau sacrée du Black pepper de Comme des garçons, qui est aussi, sur ma peau, un poivre camphré -
(hasard des tests : je les ai essayés le même jour, chacun sur une main, et ils m’ont semblé étrangement similaires... L’un accentue le côté poivré, l’autre le côté camphré, mais ils sont proches)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Chapitre 6 - Le nez dans la formule : sculpter le cœur floral

Chapitre 6 - Le nez dans la formule : sculpter le cœur floral

Auparfum vous propose un dossier qui présente la genèse, le développement et les rouages d’une création olfactive hors normes, Nuit de bakélite d’Isabelle Doyen pour Naomi Goodsir. Ce chapitre dissèque toutes les facettes qui ont permis de sculpter le cœur floral blanc.

en ce moment

il y a 11 heures

« Bois charnel » est assez joli, vraiment. Dans mon esprit le mot charnel mêle charme, chair et(…)

il y a 12 heures

Je n’ai encore jamais senti les parfums d’Olfactive Studio mais je préfères effectivement les noms(…)

il y a 15 heures

Cela fait un moment que je souhaite découvrir Les parfums de Rosine et ces deux dernières(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Jovoy Paris

Jovoy Paris

Paris (75)

La Parfumerie bordelaise

La Parfumerie bordelaise

Bordeaux (33)

Parfumerie Burdin

Parfumerie Burdin

Paris (75)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019