Auparfum

Parfums Celine : le journal olfactif d’Hedi Slimane

par Anne-Sophie Hojlo, le 23 septembre 2019

La maison de couture renoue avec le parfum après Vent fou, lancé en 1964, et quelques sorties au début des années 2000, toutes disparues depuis longtemps des rayons.

Le créateur Hedi Slimane, qui a assuré la direction artistique de cette nouvelle ligne, est familier de l’exercice : il s’était illustré en 2004 avec les premiers lancements de la Collection privée Christian Dior (Bois d’Argent créé par Annick Menardo, Cologne blanche et Eau noire signées Francis Kurkdjian).

Cette collection de « Haute Parfumerie » pour Celine est présentée comme son journal olfactif, constitué de « réminiscences d’un moment, d’un lieu ou d’êtres chers au couturier ».
Imaginée avec trois parfumeurs dont les noms ne sont pas dévoilés, elle a pour fil rouge une note poudrée qui signe « des compositions facettées qui prennent le pas sur les matières  ».
Au nombre de onze - dont neuf qui seront disponibles fin octobre et deux en 2020 -, les créations ont été inspirées par Paris, à une exception près.

Parade, avec ses notes de bergamote, néroli, vétiver et musc, exprime l’élégance des rockeurs, « entre nonchalance et tradition ».

Saint-Germain-des-Prés (petitgrain, néroli, beurre d’iris blanc, héliotrope) traduit l’« insolence de la jeunesse ».

Cologne française (néroli, figuier, beurre d’iris blanc, mousse d’arbre) s’inscrit dans la tradition du linge et du bain parfumés.

Dans Paris (bergamote, graine de coriandre, fleur de laurier, vanille) est inspiré des façades parisiennes aperçues depuis la Seine.

La Peau nue (absolu rose, beurre d’iris blanc, poudre de riz, vétiver) évoque « une héroïne des années 70 ».

Eau de Californie (bergamote, Palo Santo, mousse d’arbre, patchouli) convoque le souvenir d’un bois de Palo Santo brûlé.

Reptile (cèdre, poivre, mousse d’arbre, cuir) rappelle les habits de scène des rock stars.

Black Tie (beurre d’iris blanc, cèdre, vanille, musc) est « le reflet de l’obsession d’Hedi Slimane pour les silhouettes nerveuses et structurées ».

Nightclubbing (galbanum, patchouli, mousse d’arbre, musc) fait écho aux soirées du couturier au Palace et aux Bains Douches quand il avait 17 ans.

Le lancement de la collection sera accompagné de l’ouverture d’une boutique Celine dédiée au parfum et à la maison fin octobre à Paris, au 390, rue St Honoré, dans le 1er arrondissement.

— 
Eaux de parfum, 190 euros/100 ml, 280 euros/200 ml.
Disponibles fin octobre.

Premières impressions

Une collection cohérente et harmonieuse, enveloppée d’une aura de classicisme rétro, fidèle à l’esthétique dont Hedi Slimane imprègne ses derniers défilés chez Celine.
On sent une vraie direction artistique qui reflète le (bon) goût du créateur, sans chercher à plaire à tous ou à suivre les tendances.
Ici, nulle trace de bois ambrés tonitruants : ce sont plutôt des notes poudrées subtiles, chyprées ou cologne qui sont omniprésentes - quelle bonne idée !
Parmi nos (nombreux) favoris :
La Peau nue, entre rondeur d’un bâton de rouge à lèvres irisé, délicatesse d’une houppette duveteuse et élégance froide de bas de soie ; Saint-Germain-des-Prés, cocon de douceur orangée et héliotropée qui prend des accents de lilas crémeux et de guimauve ; Nightclubbing (surtout Sarah et Yohan), pour son galbanum cuiré chypré, comme un perfecto enfumé ; Cologne française (pour Anne-Sophie), qui développe une fraîcheur verte et amère et un délicieux fond chypré velouté ; et enfin (pour Jeanne uniquement !) Reptile, un chypre vert épicé et moussu, manifestement polarisant...

à lire également

La Peau nue
critique

La Peau nue

Tendre épiderme

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

à la une

Avec Orphéon, Diptyque nous invite à fêter ses 60 ans dans un bar du Quartier latin

Avec Orphéon, Diptyque nous invite à fêter ses 60 ans dans un bar du Quartier latin

La maison parisienne célèbre son anniversaire en recréant l’atmosphère de l’Orphéon, club voisin de la boutique ouverte en 1961 par Desmond Knox-Leet, Christiane Gautrot et Yves Coueslant.

en ce moment

Prune a commenté L’Heure Bleue

il y a 21 heures

Porter l’Heure Bleue à vingt ans, c’était m’affirmer. Avec un sillage inoubliable, oriental, osé,(…)

hier

Je conseille vivement d’aller sentir « Belle de Grasse » de Fragonard, quelle belle surprise. Un(…)

hier

Si personnellement le nom ne me dérange pas (le flacon de 24, Faubourg me saute à la mémoire(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Jovoy Paris

Jovoy Paris

Paris (75)

Smell Stories

Smell Stories

Bruxelles (01)

Le Parfum en herbe

Le Parfum en herbe

St Germain en Laye (78)

Avec le soutien de nos grands partenaires