Auparfum

Au fil de toi, le musc androgyne d’Emmanuelle Khanh

par Jeanne Doré - Gabrielle Badach, le 27 septembre 2017

« Je veux faire des vêtements qu’une femme ne jette pas, parce qu’ils font partie de sa vie, de ses souvenirs de quand elle les portait. »
Ainsi s’exprimait Emmanuelle Khanh, qui avait lancé sa première ligne de prêt-à-porter en 1969.

Disparue en début d’année, la créatrice laisse derrière elle près de 50 ans de créations « audacieuses et colorées », mais aussi une création parfumée, signée Maurice Roucel et Pierre Guéros.

Au fil de toi est défini comme un parfum « unigenre », avec un départ aromatique de lavande, d’armoise et de romarin, un coeur d’aubépine, d’héliotrope et de rose, et un fond de muscs, santal, patchouli, et ambre gris.

Le parfum est présenté dans un double flacon original, rechargeable (2 x 30ml), une « interprétation moderne du bijou Toi & Moi », dessiné par les ateliers Dinand et destiné à être partagé en couple.

Au Fil de Toi, 85 euros/60ml (2 x 30ml)
Disponible à partir du 1er octobre en exclusivité au Sephora des Champs-Élysées

Premières impressions

On décèle bien dans cette jolie composition la patte “musquée vintage” de Maurice Roucel, entre fougère aromatique rétro, et muscs poudrés, que l’on a pu croiser dans l’Eau de parfum Helmut Lang . Une propreté florale anisée, rosée, vaporeuse, rejoint une lavande mentholée aux allures de savon à barbe, et un santal crémeux qui fond sur la peau. Une nouveauté originale et, pour une fois, plutôt abordable !

à lire également

Au fil de toi
critique

Au fil de toi

Bel·le ambrogyne

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Elokitty

par Elokitty, le 27 septembre 2017 à 18:36

Emmanuelle Khanh... EK sur les branches des lunettes de soleil magnifiques des femmes de ma famille quand j’étais jeune et les magnifiques qui éventuellement suivainet...
La classe vraiment.
J’avoue que là ça me tente, ça me parle, et si en plus Maurice s’en mêle, je dis BINGO ! J’ai envie de courrir sentir cet opus.
Merci pour cette information.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Peau d'Espagne 1872, l'hommage d'Oriza L. Legrand aux gantiers-parfumeurs

Peau d’Espagne 1872, l’hommage d’Oriza L. Legrand aux gantiers-parfumeurs

Après le diamant du Régent et l’inspiration victorienne d’Empire des Indes, la maison parisienne se penche sur l’histoire de la parfumerie pour sa dernière création.

en ce moment

Léa a commenté L’Eau d’hiver

il y a 25 minutes

Si la douceur avait une odeur, ce serait cette Eau d’hiver. Alpaga ? Non, cachemire ! Un parfum(…)

Petrichor a commenté Coco Noir

il y a 2 heures

Bonjour, (suite du message sur le "N°19", et les rumeurs d’arrêts de son extrait et de celui de(…)

Petrichor a commenté Chanel N°19

il y a 2 heures

Bonjour, C’est vrai, DOMfromBE, Chanel aurait du proposé un 30ml d’extrait, en spray ou pas. (ou(…)

Dernières critiques

Paris-Paris - Chanel

La ville en rose

Trouver Nez

Le Parfum en herbe

Le Parfum en herbe

St Germain en Laye (78)

Le Paravent

Le Paravent

Lyon (69)

Marie Jeanne

Marie Jeanne

Paris (75)

Avec le soutien de nos grands partenaires