Auparfum

Aphorismes d’un parfumeur

Flacon de Aphorismes d'un parfumeur - Éditions de parfums Frédéric Malle

par Olivier R.P. David , le 6 août 2018

Dominique Ropion est l’un des parfumeurs contemporains les plus virtuoses mais aussi l’un des plus radieux.

Au fil de ces quinze chapitres, il feuillette l’album de sa vie et, tel un humble artisan, nous ouvre les portes de son atelier.
Sa formation, entamée chez Roure (aujourd’hui Givaudan), n’a jamais cessé et il s’amuse encore à fouiner dans les cachettes olfactives que la nature et la ville lui offrent.
Son approche sensorielle, jamais figée, lui permet d’explorer des territoires inviolés et de ciseler des parfums révolutionnaires mais humains.
Ce technicien hors pair de la composition réfute l’image d’un créateur démiurge et nous parle du travail d’orfèvre nécessaire pour trouver l’équilibre olfactif.
L’ouvrage se clôt par une parfumographie en vingt-six brèves histoires, autant de fragrances portant la marque de l’élan vital qui le meut et de la lumineuse poésie qu’il poursuit.

Aphorismes d’un parfumeur, Dominique Ropion avec Marie-Bénédicte Gauthier
Préface de Frédéric Malle
128 pages
Sorti le 15 mars 2018
Prix : 17 euros

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

S9

par S9, le 9 février 2019 à 07:35

J’ai lu le mois dernier ce livre de Dominique Ropion , après avoir lu l’an dernier celui de JC Ellena. Il est toujours intéressant de connaître les idées, la façon de travailler de ces génies de l’ombre, bref de se trouver du côté de la création.
Il est en revanche assez fâcheux, pour ne pas dire agaçant, de trouver à trois reprises (donc ce n’est pas un hasard...) dans le livre de D Ropion la cardamome orthographiée cardamoNe...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nez inexpert, le 9 février 2019 à 18:23

"Les deux sont acceptés."

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par S9, le 9 février 2019 à 18:44

Mes recherches ne m’ont pas mené à cette conclusion mais si vous le dîtes...
à noter : sur le fameux moteur de recherche , on trouve des liens avec pour titre "cardamone" (cela semblerait correspondre à une erreur de frappe de ceux qui recherchent) mais de suite dans le descriptif, dans les textes, on trouve l’orthographe "cardamome".
Curieux , non ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nez inexpert, le 10 février 2019 à 01:08

Je plaisantais. "Les deux sont acceptés" est la réplique automatique de ceux qui n’ont pas assez d’éducation pour admettre qu’ils ont tort et préfèrent botter en touche. Cardamone n’est pas plus correct qu’évènement.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par S9, le 10 février 2019 à 08:15

Nez inexpert : merci pour votre plaisanterie alors ^^
Peut être verrons-nous cardamome orthographiée cardamone prochainement, tout comme nénuphar peut être nénufar... La réforme de l’orthographe semblant s’adapter à l’usage du plus grand nombre...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Duolog, le 10 février 2019 à 11:52

"Cardamone" ça fait un peu molécule de synthèse en même temps, comme calone ou muscenone... Peut être que ça finira par être inventé au fil des restrictions sur l’usage des produits naturels. Une belle cardamome en plastique...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par S9, le 10 février 2019 à 16:09

Bien vu ;-)
On s’y perd avec tous les suffixes en -one, alors un de plus ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par domik, le 10 février 2019 à 21:25

Quoi qu’il m’en coûte, pourtant, évènement est bien correct.
Quant à "cardamone", nous penserons à corriger lors des ré-éditions !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nez inexpert, le 26 février 2019 à 20:44

Philistin !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jeanne Doré, le 11 février 2019 à 13:19

Bonjour S9,
merci d’avoir lu ces deux livres, malgré ces fâcheux désagréments... (non délibérés, croyez-le bien !)
C’est en cela que la publication de livres est bien plus ingrate que celle de contenus sur internet, où l’on peut toujours corriger dès qu’on s’aperçoit d’une erreur... ce qui arrive toujours trop tard pour un livre ! (en l’occurrence ici, quelques jours après l’impression...)
On a beau relire des centaines de fois, s’y mettre à plusieurs, il y a toujours des choses qui nous échappent (et souvent les plus énormes :)
Mais nous redoublons d’efforts pour nous améliorer, mieux nous entourer, en espérant que vous accepterez malgré tout de bien vouloir continuer à nous lire, sur écran comme sur papier !
Merci,
Bonne journée
Jeanne

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Smell Talks : Table ronde Musique & parfum

Smell Talks : Table ronde Musique & parfum

À la croisée des mondes sonores et olfactifs, quatre expertes débattent en écho au dossier publié dans le quatorzième numéro de Nez, la revue olfactive.

en ce moment

Farnesiano a commenté Cabotine

il y a 7 heures

Bonsoir Absinthe. Touchant, votre témoignage filial. Oui, Grès propose - ou a proposé - de bien(…)

Absinthe a commenté Cabotine

il y a 11 heures

Ma mère et moi nous le sommes partagé à sa sortie, il était tellement à part, si original et si(…)

hier

Je viens de recevoir un decant et même si ce parfum reste très classique c’est joliment réalisé et(…)

Dernières critiques

Abîme - Violet

Volutes des profondeurs

Avec le soutien de nos grands partenaires