Auparfum

Deux Amours

Jicky

par Jicky, le 24 octobre 2014

Bonjour Aryse, c’est intéressant ce que vous dites ! J’avoue ne pas trop savoir quoi penser des deux autres rééditions. Tout d’abord, je connais mal les anciennes versions d’Adieu Sagesse (un poil plus Que Sais-Je ?) mais j’avoue que le fait de ne pas connaître de version fraîche me déstabilise assez aussi. On retrouve quand même l’esprit de la création selon moi (je préfère ne pas parler d’Adieu Sagesse que je n’ai senti qu’une ou deux fois sur mouillette avec des flacons sûrement douteux) et je suis touché par la démarche de la maison qui préfère remettre en avant ces parfums avec le plus d’honnêteté possible.
Enfin, la question de "l’odeur d’origine" me semble très difficile à aborder (comme nous l’avons abordé dans la Saga Guerlain). De quelle version d’origine parle t-on ? Celle de Kerléo ou d’Alméras ? Ensuite, dans quelle état est la version vintage dont on parle ? Comment interpréter le vieillissement dudit parfum ? Les formules changeaient beaucoup à cette époque, sans parler des matières utilisées qui, avec la guerre, n’ont pas été sourcées de la même manière en fonction des années. Il y a beaucoup de variables et il ne faut jamais être trop définitif lorsqu’on évalue un parfum dans ce cas. C’est vraiment très difficile.

Pour Amour Amour, en plus de trouver cette réédition vraiment belle par rapport à "l’original", je trouve que c’est aussi tout simplement un très joli parfum en soi : pas forcément fulgurant dans sa proposition olfactive ni dans sa structure et ses effets très classiques, mais très beau pour ses facettes olfactives qui teintent avec subtilité une forme olfactive rendue abstraite. Et je trouve la filiation avec des parfums comme une fleur de cassie ou Samsara très drôle avec le recul !

Merci beaucoup en tout cas pour ce retour, qui colle avec d’autres retours d’ailleurs sur ces rééditions ! C’est très intéressant :)

Votre réponse

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

à la une

Lecture et cigarette en terrasse, par Æther et LGN

Lecture et cigarette en terrasse, par Æther et LGN

Le designer Louis-Gabriel Nouchi et le fondateur de la maison de parfum, Nicolas Chabot, nous invitent en terrasse, entre effluves de papier, de tabac et de briquet.

en ce moment

il y a 6 heures

Bonsoir à tous, Mon esprit avivé par tout ce qui touche la maison Guerlain, je me permets de(…)

il y a 6 heures

Bonsoir Adina, DomFromBe et Jeanne, je vous remercie pour ces messages éclairants, et toujours(…)

il y a 8 heures

Bonjour hespéridés, je tiens à relativiser l’importance des avis publiés sur ce site : ils ne(…)

Dernières critiques

Office for Men - Fragrance One

Bureau, fais ton office

Mon nom est rouge - Majda Bekkali

Le ballet de la rose

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires