Auparfum

Spice Blend : pirate des Caraïbes, par Dior

par Jeanne Doré, le 1er octobre 2019

La Maison Christian Dior complète sa collection avec un oriental épicé né d’un souvenir d’enfance de François Demachy mêlé d’un hommage aux îles des Caraïbes.

Sur les étagères de la pharmacie que tenait son père lorsqu’il était enfant, François Demachy se souvient d’un flacon d’après-rasage Bay-Rhum, une lotion traditionnelle d’origine antillaise à base d’agrumes et d’épices.
Si le parfumeur ne garde pas précisément en mémoire l’odeur de ce produit, il a voulu retranscrire olfactivement cette « image exotique surgie de [son] enfance », celle de l’étiquette du flacon, qui représentait la mer tropicale et ses palmiers.
Décrit comme « une bourrasque dont on ne sait si elle attise le feu ou bien rafraichit », Spice Blend est volontairement concentré en épices : poivre noir, noix de muscade, coriandre, clou de girofle et gingembre sont infusés dans un absolu rhum de Martinique, qui évoque « la douceur appétissante d’un baba au rhum ».
Si ce parfum a d’abord été pensé pour raviver « une certaine élégance au masculin, celle de cultures où l’on se fait “beau” pour séduire et parader », le communiqué assure que cette « sophistication virile » peut tout à fait vivre sur « la peau de femmes qui aiment les sensations fortes ». Ouf ! Nous voilà rassurées !

Histoire de bien ancrer et crédibiliser ce story-telling (pourtant déjà fort convaincant en l’état) dans l’historique de la maison, on nous rappelle que, dès 1953, Christian Dior était « accueilli en grandes pompes à Caracas » et que la maison ouvrait l’année suivante à La Havane « le plus beau et le plus grand magasin Dior du monde… » Nul ne doutera ainsi que Dior avait la légitimité de proposer cet hommage olfactif aux Caraïbes !

Eau de parfum Spice Blend, 198 euros/125 ml, 285 euros/250 ml, 395 euros/450 ml

Premières impressions

Alors que j’éprouve habituellement pour les nouvelles sorties de la collection « Maison Christian Dior » un sentiment de lassitude mêlé d’un léger embarras, je suis agréablement conquise par Spice Blend.
L’esprit rétro et nostalgique d’un after-shave à papa doublé d’une atmosphère gentiment exotique est assez bien mené. Les épices sont généreuses et onctueuses, portées par une structure boisée délicieusement old school, mais qui ne tombe pas pour autant dans la caricature masculine.
On ne peut s’empêcher de penser à Egoïste de Chanel, co-créé par un jeune François Demachy alors second couteau de Jacques Polge. Et si c’était cette réminiscence olfactive qu’il avait finalement voulu raviver, pour remplir le souvenir du joli flacon de la pharmacie paternelle ?
Quoi qu’il en soit, c’est charmant et élégant.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par gabichou, le 5 octobre 2019 à 18:11

Je l’ai testé et j’ai trouvé l’ouverture franchement "trop", trop chargée en épices, à en être incommodée. Par contre, une fois que tout ceci s’est calmé, le fond est effectivement "charmant et élégant".
Mais.
Mais je vais attendre de le confronter à un authentique Bay rum, facile à trouver pour une quinzaine d’euros le flacon de 250ml, avant de décider si celui-ci vaut vraiment ce prix ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Corto, le 19 octobre 2019 à 10:48

Salut Gabichou,

Ton retour d’expérience m’intéresserait au sujet des vrais Bay rums. J’en cherche justement. Je viens d’en commander un (chez Ogallala), mais dans l’ensemble c’est dur à trouver en France. Ce que je trouve de plus "recommandable" vient des USA et en général les frais postaux sont idoines voire supérieurs au flacon lui-même ... Je veux bien que tu me dises ce que tu auras trouvé, et surtout ce que ça vaut. A bientôt.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Les voyages teintés d'épices de la Closerie des parfums

Les voyages teintés d’épices de la Closerie des parfums

Marier grande tradition de la parfumerie française et goût de l’exotisme : telle était la volonté de la famille Madrid en créant la Closerie des parfums.

en ce moment

Anneso73 a commenté L’Instant

il y a 6 heures

Bonsoir à tous, Après cette année particulière de confinement. Je voulais un parfum doux . Je suis(…)

hier

Patchouli Baie rose nous fait mordre dans un citron glacé au bord d’une piscine, sous le soleil.(…)

hier

Bonjour, suite à un commentaire sur ma recherche de mimosa , de mon avis sur Belle de grasse de(…)

Dernières critiques

LGN x Æther - Æther

Instantané de sérénité

Cavatina - Dusita

Muguet voyageur

Tyger Tyger - Francesca Bianchi

Tubéreuse qui feule

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Santa Rosa

Santa Rosa

Toulouse (31)

Jovoy Paris

Jovoy Paris

Paris (75)

Paris Parfums

Paris Parfums

Toulon (83)

Avec le soutien de nos grands partenaires