Auparfum

Mugler, une Hot Cologne d’exception ?

par Yohan Cervi, le 21 mars 2017

Après le chypre, la fougère, le cuir ou l’ambre, la nouvelle création de la collection des Exceptions de Mugler revisite un autre genre emblématique de la parfumerie : la cologne.

Selon Jean-Christophe Hérault, son créateur « L’eau de Cologne a toujours été associée à la propreté, au confort rassurant, parfois aux souvenirs d’enfance. J’ai voulu décaler cette belle mécanique ronronnante en y introduisant une note de café vert. Cette heureuse perturbation provoque les sens par son tempérament nerveux et sa signature racée ».

— 
Hot Cologne de Mugler, 170 euros/80ml

Premières impressions

Hot Cologne est une fragrance moderne, qui s’inscrit dans la lignée de ces colognes tenaces et très musquées du XXIe siècle, inaugurée en 2001 par… Cologne de Thierry Mugler.
Le départ est vif et juteux et mêle avec bonheur le petit grain au citron. Le néroli prend la relève, accompagné des aspérités aromatiques et épicées du gingembre et de la cardamome, qui apporte de jolies nuances à l’ensemble. Un cocktail de muscs blancs, surdosés, épouse la chaleur de la peau, mais le côté « doudou » est évité, grâce à cette belle note de café, subtile mais perceptible, croquante et légèrement amère, qui vient en contrepoint, et corse le fond, avec une tension palpable, une vibration lancinante. C’est une très jolie création, impeccable techniquement, dans la veine de la Cologne Indélébile de Frédéric Malle, à la tenue et au sillage époustouflants. 8 heures après la vaporisation, le parfum est toujours très présent.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par gabichou, le 22 mars 2017 à 10:01

Ho ho ho, voilà une cologne que je vais tâcher d’aller sentir, car elle part avec beaucoup d’a priori positifs :
- J’apprécie beaucoup la Cologne de Mugler
- ainsi que la Cologne indélébile de Malle
- et cette gamme Mugler ne m’a procuré jusqu’à présent que de belles surprises.
Si, en, plus, la tenue est au rendez-vous ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ray_78, le 22 mars 2019 à 12:01

Avec beaucoup de retard .... et alors @gabichou quel est ton retour sur cette eau de cologne ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Peau d'Espagne 1872, l'hommage d'Oriza L. Legrand aux gantiers-parfumeurs

Peau d’Espagne 1872, l’hommage d’Oriza L. Legrand aux gantiers-parfumeurs

Après le diamant du Régent et l’inspiration victorienne d’Empire des Indes, la maison parisienne se penche sur l’histoire de la parfumerie pour sa dernière création.

en ce moment

Léa a commenté L’Eau d’hiver

il y a 34 minutes

Si la douceur avait une odeur, ce serait cette Eau d’hiver. Alpaga ? Non, cachemire ! Un parfum(…)

Petrichor a commenté Coco Noir

il y a 2 heures

Bonjour, (suite du message sur le "N°19", et les rumeurs d’arrêts de son extrait et de celui de(…)

Petrichor a commenté Chanel N°19

il y a 2 heures

Bonjour, C’est vrai, DOMfromBE, Chanel aurait du proposé un 30ml d’extrait, en spray ou pas. (ou(…)

Dernières critiques

Paris-Paris - Chanel

La ville en rose

Avec le soutien de nos grands partenaires