Auparfum

Métallique, la nouvelle armure féminine de Tom Ford

par Lucile Maffeis - Jeanne Doré, le 31 juillet 2019

Tom Ford lancera à la rentrée un nouveau féminin présenté comme une « Vénus de métal ».

Après Lavender Extreme sorti début 2019, cette nouvelle fragrance comparée à un « corps métallique » se distingue par un flacon argenté, une étiquette et un bouchon dorés.

Cette « robe brodée de métal » se dessine en tête grâce aux aldéhydes, « plus légers que l’air », puis le parfum « glisse sur la peau » en dévoilant des « notes croquantes de vert de bergamote » et de poivre rose.

En cœur, l’aubépine, qui présente un côté épicé, est accompagnée par du muguet et de l’héliotrope, pour évoquer une « Vénus de métal en fleurs ». Le sillage révèle enfin un accord de graine d’ambrette et de baume du Pérou, dont les notes boisées apportent « richesse et profondeur ».

« Un fini addictif qui renforce l’effet réconfortant » vient compléter la composition avec une note de « vanille douce et de bois de santal crémeux ».

Eau de parfum 122 euros/50 ml, 173 euros/100 ml
Disponible à partir du 15 septembre 2019.

Premières impressions

En voilà un drôle de mariage : des aldéhydes métalliques, hespéridés, verts et zestés, combinés à une boule de vanille ambrée, poudrée, presque fougère orientale, qui vire un peu caramel sur peau au bout de quelques temps. C’est plutôt original et audacieux en tête, assez unisexe, mais quand même un peu sucré et plus générique en fond... À réessayer à la rentrée quand il fera moins chaud !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Duolog

par Duolog, le 12 août 2019 à 19:45

Senti sur touche aujourd’hui, j’avoue avoir été décontenancé : l’ouverture est un choc aldéhydé certes métallique mais aussi acide, poudré, et avant que l’on ne puisse crier à la lessive remonte à la surface un sac de gourmandises, en total contraste... Le fond sucré ne fait vraiment pas dans la dentelle mais cette relecture des codes de la parfumerie gourmande est assez jouissive. Est-ce agréable à porter ? à sentir autour de soi ? Je suis circonspect mais ferai l’essai.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Chanel de Lanvin

par Chanel de Lanvin, le 1er août 2019 à 07:39

Bonjour,je serai curieux de découvrir ce côté métallique dans cette nouvelle production de Tom Ford,que l’on commence à percevoir dans la parfumerie.
Je suis sous le charme de Opus X de Amouage,avec son accord métallique qui enveloppe très bien la rose et le géranium,ce quelque chose de froid qui contraste avec les matières précitées en font un parfum magnétique.
Après la robe métallique de Paco Rabanne dans la haute couture,en voici dans la parfumerie,ce qui relance la créativité et n’est pas pour me déplaire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Click Song

Click Song - Une Nuit nomade

Après Bali, Montauk et Oman, Une Nuit nomade nous emmène au Cap, pour un hommage à la chanteuse sud-africaine Miriam Makeba.

en ce moment

il y a 3 heures

My God, this man was a genius. Après l’Ondée, Mitsouko, Shalimar AND L’Heure bleue ?? That’s a lot(…)

Léa a commenté L’Esprit libre

il y a 9 heures

À ceux et celles qui pleurent le retrait d’Infusion d’Iris de Prada : essayez l’Esprit Libre.(…)

Daphnez a commenté Ultraviolet

hier

Merci Ana pour ce message rassurant. Je vais donc continuer avec plaisir a porter son effluve.(…)

Dernières critiques

Encelade - Marc-Antoine Barrois

Vétiver volcanique

Paris-Paris - Chanel

La ville en rose

Avec le soutien de nos grands partenaires