Auparfum

Jean-Paul Guerlain le retour, pour My Exclusive Collection

par , le 20 mai 2016

Après une carrière bien remplie chez Guerlain, Jean-Paul Guerlain qui avait laissé sa place il y a quelques années au parfumeur Thierry Wasser, vient de rejoindre une nouvelle marque de parfumerie de niche, My Exclusive Collection, pour la création de ses parfums.

Stéphane Laffont-Reveilhac, le président de la start-up, déclare :
« L’engouement pour les plus grands parfums français et leur réputation seront toujours très forts au niveau mondial. »

Il semblerait que cette nouvelle marque, en s’offrant les services d’un nom aussi emblématique, ait la volonté d’afficher à l’international un fort héritage culturel français.

Quant à Jean-Paul Guerlain, il n’aurait « pas su résister à l’envie de reprendre activement son métier de créateur de parfums. »

La jeune entreprise, qui vient d’engager une levée de fonds auprès d’investisseurs, affirme que le parfum est « une œuvre d’art qui doit traverser le temps et l’espace, à contre-courant des tendances actuelles dictées par le marketing et la performance financière ».

Il faudra patienter jusqu’en 2017 pour découvrir ces nouveaux parfums, signés Guerlain...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

euskalpyth

par , le 29 mars 2017 à 08:27

Merci pour ce retour, Passacaille !

Est-ce que quelqu’un sait quand est prévue la sortie de ces jus ?
C’est pas que ton descriptif donne follement envie ;-p
mais la curiosité l’emporte...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Passacaille

par , le 21 mars 2017 à 20:21

Soirée de lancement dans un hôtel chic sur la place d’arme à Versailles, avec vue sur le château.

Mon dieu, mon dieu, mon dieu...
Du costume, du foulard en soie, du jersey, de vieilles perles, des robes noires (petites, toutes petites, un peu trop petites ?) du fard qui fond et du rouge à lèvres racoleur, de tout en somme.
Le monde de la parfumerie est rare, plutôt des amis de cercle d’équitation ou de bridge. Heureusement il y a quelques étudiants parfumeurs. Il faut dire qu’au même moment une conférence de l’Osmothèque parle du santal, où l’on trouve d’ailleurs Thierry Wasser parmi les auditeurs...

Et sinon les parfums ?
Je vous laisse juges du flaconnage, la couleur des jus donne une première impression très mitigée. Soulevons donc les entonnoirs imprégnés des senteurs du "plus grand nez vivant" Elles sont cinq :
1. Un floral, lilas, muguet, jacinthe, musqué, nul
2. Une rose, mon dieu, défigurée comme j’ai rarement senti ça !! Une soupe de fruits, oh pas sucrée heureusement mais atroce.
3. Un oriental hyper vert, fusant (oh mais c’est un Tom Ford, Vert d’encens ???)
4. Un œillet noyé dans la vanille, ultra musqué.
5. Un oriental oudé, avec une bonne louche de bois-qui-piquent (Monsieur Guerlain a travaillé ses matières premières pendant sa retraite et est bien à jour sur les nouveautés, faut pas croire !)

Étrangement aucun nom.

Bon tout ça très très très déprimant, au moment où un monsieur chauve et élégant comme un videur de boite à camping a hurlé l’introduction de papi Guerlain, je me suis éclipsé, en bousculant des vieilles dames décaties et des jeunes filles au look tapageur, roses flétries et gisquettes à talons...

Peut-être que les noms des senteurs mirifiques allaient-êtres dévoilées à l’issue de la cérémonie mais à quoi bon ???

Tout cela est bien triste et compte pour rien, néant, peanuts dans l’histoire de la parfumerie.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Nez inexpert

par , le 9 juin 2016 à 06:37

"My exclusive collection" ? C’est bien le propre des Français d’avoir honte de parler français.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 mai 2016 à 18:06

Wait and see ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 mai 2016 à 07:14

C’est une merveilleuse nouvelle.
jean Paul Guerlain est sans conteste le plus grand Nez au monde. Son départ de Guerlain est une honte pour LVMH. A noter qu’aucune véritable création personnelle du nouveau nez Thierry Wasser depuis son arrivée en 2008. Il ne fait que reprendre d’anciennes formules de la Maison. La Petite Robe Noire edt sous perfusion de publicité et de marketing. Ce n’est sûun dérive de Guerlibades.... Qu’en restera t il dans 5 ans quand LVMH cessera de dépenser des millions pour en soutenir les ventes ?
on a hâte de voir les nouvelles créations de Monsieur Guerlain. C’est un artiste qu’il faut respecter et protéger des médias.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 mai 2016 à 08:20

Très déçue par les parfums Guerlain "Heure Bleue" que je portais depuis des années (le flacon est parti à la poubelle), je suis revenue au 5 de Chanel de ma jeunesse. A si Monsieur Jean-Paul Guerlain pouvait faire de nouvelles senteurs ce serait vraiment formidable.....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 mai 2016 à 00:45

Je suis tout à fait d’accord. Thierry Wasser, du moins en ce qui concerne la grande distribution, ne fait guère preuve de créativité. D’ailleurs depuis qu’il est arrivé chez Guerlain, je n’ai plus succombé à aucun parfum de l’enseigne. Même les déclinaisons du cultissime Shalimar ne m’ont pas attirée.

j’ose espérer que les créations de Wasser commercialisées hors grande distribution sont à la hauteur de la Maison Guerlain et s’affirment en réelles signatures. Je ne les connais pas. Est-ce que quelqu’un a un avis ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 mars 2017 à 01:52

Merci Monsieur Stéphane Laffont-Réveilhac pour votre auto-promotion ! Je reconnais là votre argumentaire habituel. L’honnêteté aurait peut-être suggéré de signer de votre nom plutôt que d’utiliser cette bien commerciale Réveilhade !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jicky

par , le 20 mai 2016 à 14:20

Pire idée ever.
Merci non merci.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ghost7sam

par , le 20 mai 2016 à 13:19

en gros :
The Different Company, avec 17 ans de retard ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

par , le 20 mai 2016 à 13:04

Pour faire romantique, la collection aurait pu s’appeler, avec ou sans trait d’union, Les parfums de Jean Paul, ce qui aurait créé l’impression d’une maison à la fois, unique, exclusive et intime.
But English first...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Doblis

par , le 20 mai 2016 à 12:44

Entre Mon Exclusif de Guerlain, les Exclusifs de Chanel et My Exclusive Collection, bonjour les confusions.
Ils auraient pu trouver un autre nom mais ravi que Monsieur Jean-Paul Guerlain revienne en parfumerie surtout si c’est pour créer des parfums en dehors des modes actuelles.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Le retour de Fantômas, des brassées de roses et des volutes de fumée : la revue de sortie parfums #8

Le retour de Fantômas, des brassées de roses et des volutes de fumée : la revue de sortie parfums #8

Parce qu’il y a de plus en plus de lancements, y compris dans les marques de niche, et que l’équipe d’Auparfum tient à vous informer de façon la plus complète possible, voici la revue de sorties, tour d’horizon des flacons qui sont arrivés sur nos bureaux ces dernières semaines.

en ce moment

hier

J’ai eu envie de re-sentir Nuit de bakélite grâce au dossier en cours et j’ai maintenant envie de(…)

Co-Line a commenté Alien

hier

Bonjour Certainnes ou certains auraient senti et essayer la version Flora Futura ? Et mirage(…)

Farnesiano a commenté Azurée

hier

Azurée ? En ces beaux jours d’automne, magie assurée !

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Paris Parfums

Paris Parfums

Toulon (83)

Divine Bordeaux

Divine Bordeaux

Bordeaux (33)

Le Nez Insurgé

Le Nez Insurgé

Bordeaux (33)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019