Auparfum

Guerlain, tome 01. 1re époque : Pierre-François-Pascal (1798/1864)

Note des visiteurs : (0 vote)

Le prince des parfums

par Jeanne Doré , le 22 novembre 2018

Les éditions Glénat publient une collection de bandes dessinées qui retrace l’histoire de la maison Guerlain et dont le premier tome est consacré à son fondateur Pierre-François-Pascal.

De la campagne picarde aux plages du Crotoy, cet ouvrage historique propose non seulement de découvrir la naissance d’une célèbre marque de luxe, en traçant le portrait son fondateur, mais elle illustre aussi les débuts de toute une industrie : celle de la beauté, des cosmétiques, et du parfum.

« Le prince des parfums », comme il est surnommé par la presse de l’époque qui ne tarit pas d’éloges à son égard, fait très tôt preuve d’un grand sens du risque, du commerce et de l’innovation, allant par exemple chercher en Angleterre des idées de produits « qui font fureur ».
Il sait s’inspirer d’anciens rituels de beauté pour proposer de nouveaux produits à succès, comme celui du khôl égyptien pour les yeux, mais il développe surtout rapidement une « conviction profonde qu’un bon parfum repose avant tout sur une harmonie, un équilibre, une “simplicité”... un accord des fragrances... une intuition aussi ».
Après avoir eu le flair de s’installer rue de la Paix, alors encore en chantier à l’époque, on apprend qu’il refuse les conditions imposées par les distributeurs et préfère continuer à vendre ses produits dans son unique boutique, créant ainsi une notion d’exclusivité qui sera loin de le défavoriser.
On découvre également la genèse du célèbre “flacon aux abeilles”, inspiré de la partie supérieur de la colonne Vendôme et ses tuiles dorées à l’or fin, emblème de l’Empire.
Et on y croise enfin le jeune Aimé Guerlain, qui sera initié à la parfumerie par son père dès son plus jeune âge, pour devenir ainsi son successeur à la création de parfums, tandis que son frère Gabriel prendra la direction de la société.
Le flair de Pierre-François-Pascal Guerlain ne l’a jamais trompé, comme le démontre la dernière phrase de ce premier tome : « J’ai l’intuition profonde que l’usage des parfums va connaître des changements notables dans les années à venir. Demain le parfum sera création pure. Un art. Une audace. »

L’ouvrage se conclut par quelques pages de textes plus historiques, parfois redondante avec ce qui a précédé, mais qui apportent certains éclairages, ponctués d’images d’archives et des citations de presse. Il aurait été préférable que ces informations soient incluses dans le récit principal, sans recourir à ces pages « annexes ».

Malgré les dessins très classiques et pas toujours très expressifs, et un ton sans doute un peu romancé, mais pas mièvre, la lecture de ce premier tome, par son côté pédagogique, accessible et sa dimension sérielle, donne très envie de découvrir la suite !
— -
Guerlain le prince des parfums, tome 1. 1re époque : Pierre-François-Pascal (1798/1864), Pierre-Roland Saint-Dizier et Li-An, Glénat, 31 octobre 2018, 64 pages, 15 euros.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Nez inexpert

par Nez inexpert, le 22 novembre 2018 à 18:15

J’ai hâte de lire les citations du dernier tome. "J’ai l’intuition profonde que l’usage des parfums va rapporter plein de flouze aux actionnaires d’L.V.M.H. Demain le parfum sera pur sucre. Une recette. Un dessert."

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Lecture et cigarette en terrasse, par Æther et LGN

Lecture et cigarette en terrasse, par Æther et LGN

Le designer Louis-Gabriel Nouchi et le fondateur de la maison de parfum, Nicolas Chabot, nous invitent en terrasse, entre effluves de papier, de tabac et de briquet.

en ce moment

Adina76 a commenté Samsara

il y a 22 heures

C’est certain... ça roule :-)))

hier

Bonjour Emma, je tombe sur ce file quelques années après, parce que je suis moi aussi à la(…)

DOMfromBE a commenté Samsara

hier

Dacia, je trouve que ça ne lui rend pas hommage, lol.

Dernières critiques

Office for Men - Fragrance One

Bureau, fais ton office

Mon nom est rouge - Majda Bekkali

Le ballet de la rose

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Passage 31 - Nantes

Passage 31 - Nantes

Nantes (44)

Le Paravent

Le Paravent

Lyon (69)

Le Nez Insurgé

Le Nez Insurgé

Bordeaux (33)

Avec le soutien de nos grands partenaires