Auparfum

Entre lilas et fougère, les nouveaux joyaux d’Amouage

par - , le 28 novembre 2016

Après un couple assorti, Myths Man et Myths Woman, sorti au printemps, la marque Amouage présente un nouveau duo masculin/féminin, Lilac Love et Bracken Man.

Lilac Love est le premier parfum de la collection The secret garden qui souhaite incarner une « féminité classique pour les femmes modernes ».
Christopher Chong, directeur de la création des parfums Amouage, qui estime qu’à travers la modernité « nous nous oublions nous-mêmes », voulait offrir des parfums féminins libérés des « complications du monde contemporain ».

Lilac Love recrée un accord lilas, puisque l’essence de la fleur même ne peut être extraite, qui est accompagné de gardénia, de pivoine et d’héliotrope en tête. A ce bouquet viennent s’ajouter l’iris, la fève de cacao, la fève tonka sur un fond de santal, patchouli et de vanille.

Bracken man fait quant à lui référence à un genre de fougère à larges feuilles appelée fougère-aigle (Pteridium aquilinum), « la plus ancienne et le plus résistante de l’histoire ».
Ce parfum masculin est composé de lavande, noix de muscade, clou de girofle, citron, bergamote, géranium, cannelle, bois de cèdre, santal, musc et patchouli.

Ces deux nouveaux parfums sont présentés dans des flacons surmontés d’un cristal de la marque de joaillerie Swarovski.

Premières impressions

Bracken : une explosion de muscade enrobée de notes de pin et de cèdre, dans une ambiance rétro, minérale et médicinale plutôt originale.

Lilac Love : un beau bouquet floral poudré, crémeux et généreux, avec une esthétique très 90, où la vanille et la santal enrobe un lilas opulent, délicieusement rococo et un brin théâtral.

C’est beau, c’est élégant, et c’est très cher. Mais au moins ça sent bon !

Lilac love, Eau de parfum, 340 euros/100ml
Bracken man, Eau de parfum, 270 euros/100ml

Où acheter ?

La marque citée dans l'article (Amouage) est disponible dans les boutiques partenaires de notre annuaire des points de vente parfums de niche listées ci-dessous :

Jovoy Paris

Paris (75)

Amouage

à lire également

Ubar
critique

Ubar

C’est Byzance !

Gold pour Femme
critique

Gold pour Femme

Divinité Floral-Aldéhydée

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Farnesiano

par Farnesiano, le 28 novembre 2016 à 22:09

Très belles créations en effet que j’ai découvertes tout récemment. Coup de foudre pour ce " Bracken ", fougère moderne, à la fois un brin décalée et foncièrement naturelle, quoique inédite : impression de tige venant d’éclore en pleine forêt par temps gris et presque froid, non loin d’une source qui s’écoulerait d’un bloc de schiste. C’est beau, c’est frais, vibrant et extrêmement vivant : on en boirait ! J’aime les flacons sobres mais là je craque pour le motif de fougère dorée, comme incrustée dans le bloc de verre, tout contre le jus. La classe, oui, et le charme en plus.
Le plus classique Lilac Love m’ a également séduit mais sans me toucher comme l’avait fait le plus beau lilas sur terre : Désarmant de La Parfumerie Moderne, signé M.-A. Corticchiato. Là, on était dans la pure poésie d’un authentique jardin.
Un peu cher tout de même. Qu’est-ce qui justifie ce prix ? L’approche des fêtes ? Et quoi donc justifie la différence de prix entre les deux parfums ? Les matières utilisées ? Le monde du parfum regorge de mystères. À jamais inexpliqués ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jeanne Doré, le 29 novembre 2016 à 18:48

Bonsoir Farnesiano, merci pour vos commentaires.
Oui, Bracken est définitivement "décalé" et surprenant ! Et j’ai découvert aujourd’hui qu’il y avait un Bracken Woman qui allait suivre en janvier, je vous en reparle très bientôt, dès que je l’aurai reçu...
Quand à Lilac Love, il peut en effet paraître plus convenu, et le prix... certainement une absence de limitation dans la formulation, mais aussi peut-être un positionnement ?
Enfin, la marque maintient une qualité créative, et c’est tout à son honneur, même si on ne se sent pas forcément visés comme cible :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Chapitre 7 - Le nez dans la formule : un cuir verdoyant

Chapitre 7 - Le nez dans la formule : un cuir verdoyant

Auparfum vous propose un dossier qui présente la genèse, le développement et les rouages d’une création olfactive hors normes, Nuit de bakélite d’Isabelle Doyen pour Naomi Goodsir. Entrons maintenant dans la facette cuirée du parfum.

en ce moment

Aberystwyth a commenté Ubar

il y a 6 heures

<3 Je dois avouer que je suis pareil, je ne rate pas un article, pas un commentaire(…)

martoo62 a commenté Ubar

il y a 6 heures

Merci beaucoup Farnesiano pour votre réponse hyper rapide ! Je prends note pour le site(…)

Farnesiano a commenté Ubar

il y a 7 heures

Oups ! Correction : Anna.

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019