Auparfum

Diptyque joue aux dominos avec Antoinette Poisson

par Jeanne Doré - Pauline Jubet, le 13 janvier 2017

L’Eau Dominotée fait partie d’une nouvelle collection en édition limitée née de la collaboration entre Diptyque et À Paris chez Antoinette Poisson (du vrai nom de la marquise de Pompadour).

A Paris chez Antoinette Poisson a été fondée par trois jeunes restaurateurs de papiers peints dit “dominotés”, aux motifs figuratifs ou géométriques et qui servent à recouvrir les livres, des meubles, ou les murs.

Le thème olfactif de la rose, qui a été transposée sur le papier avec un motif dessiné spécialement pour Diptyque, est placé au cœur de la création, et se décline en deux bougies nommées Rosa Mundi, un palet en cire et porcelaine et des papiers parfumés.

L’Eau Dominotée, signée Olivier Pescheux, est à usage multiple, un peu comme le Vinaigre de toilette de la même maison. Il est en effet possible de la vaporiser sur soi comme une eau de toilette, l’utiliser en tant que parfum d’ambiance ou encore l’appliquer sur les textiles. Diptyque souhaite ainsi « lier l’univers du soin et des parfums et celui de la maison ».

On peut y sentir de la rose, bien sûr, une “verdeur de jardin”, et une touche légère de patchouli qui a la vertu de fixer les odeurs sur les textiles.

Eau Dominotée multi-usage, 70€/200ml
Bougie Rosa Mundi 58 euros/190g, 30 euros/70g
Palet parfumé Rosa Mundi 42 euros/35g
Coffret papiers parfumés pour tiroir : 55 €

Disponible en Janvier 2017 dans les points de vente Diptyque.

Premières impressions

Une jolie rose à l’anglaise, verte, fraiche, ethérée et doucement boisée. On a effectivement envie d’en mettre partout, dans nos tiroirs, sur notre lit, dans nos cheveux et sur notre cou, sans jamais craindre l’écœurement.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

à la une

Mal aimé

Mal aimé - Parfum d’empire

Avec ce sixième acte de sa collection « L’Héritage corse », Marc-Antoine Corticchiato rend un hommage émouvant aux mauvaises herbes de l'île de beauté.

en ce moment

dioptase a commenté Mal aimé

il y a 7 heures

Qu’il est beau ce mal-aimé ! Testé il y a quelques jours sur ma peau : un départ très vert, un peu(…)

Farnesiano a commenté Ma Griffe

il y a 12 heures

Comme le beau temps lui va bien !

Jean-David a commenté Allure

il y a 12 heures

Connaissez-vous Allure Sensuelle ? Qu’en penser ? Est-ce proche, est-ce très différent d’Allure ?(…)

Dernières critiques

Plume blanche 1901 - Lalique

Panache caressant

Girl - Rochas

Sage demoiselle

Varanasi - Meo Fusciuni

Sombres tropiques

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires