Auparfum

Anatole Lebreton dévoile sa Fleur cachée

par Anne-Sophie Hojlo, le 22 décembre 2020

Après l’immortelle de Bois Lumière, l’encens de Grimoire ou la rose vintage de Perfumista, la huitième création d’Anatole Lebreton est consacrée à la vanille.

Fleur cachée, qui a fait l’objet d’un développement participatif et d’un crowdfunding, s’inspire « d’une caravelle chargée d’épices et de bois précieux, accostant au port pour y débarquer sa cargaison ».

Le voyage commence au Népal avec le poivre Timut, qui dessine un « départ frais et pétillant » avec ses notes rappelant le pamplemousse. Puis direction l’Inde avec la « fraîcheur fleurie » de l’essence de curcuma, et l’absolue de fenugrec, aux « lointains échos de foin caramélisé et de café noisette ». Le périple se poursuit en Nouvelle Calédonie, où la chaleur du bois de santal est soutenue par le cèdre du Texas. Et c’est enfin l’arrivée à Madagascar où « la vanille, délicate orchidée, se mue en épice d’or dans sa gousse moelleuse, noire et luisante ». L’absolue et l’extrait CO2 s’accompagnent de baume du Pérou, évoquant « une vanille racée comme un vieil alcool, s’arrondissant et gagnant en bouquet avec l’âge, imprégnant de son odeur les fûts qui la ramènent vers les cours européennes ».

Eau de parfum 120 euros/50 ml
Disponible sur le site de la marque

Premières impressions

La vanille est en effet bien dissimulée au sein de cette composition foisonnante d’épices et de bois, dans une veine lutensienne. La première impression est celle d’un santal épicé, presque culinaire, baigné dans une liqueur d’immortelle grillée. La rondeur de la vanille ne se dévoile que peu à peu, mais persiste ensuite plusieurs jours, le parfum étant remarquablement tenace. Une création qui déroutera peut-être les amateurs de la fameuse gousse… mais pourrait séduire ceux qui y sont justement réfractaires.

Où acheter ?

La marque citée dans l'article (Anatole Lebreton) est disponible dans les boutiques partenaires de notre annuaire des points de vente parfums de niche listées ci-dessous :

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Adina76

par Adina76, le 17 février 2021 à 08:40

Bonjour à tous,
Portée ce jour cette belle Fleur cachée. Assurément elle l’est ! Et pourtant on la sent omniprésente, soutien élégant, mezzo voce à cette infusion gorgée de bois fraîchement coupé, d’épices, d’alcool, avec une note de banane fraîche en tête. Fleur cachée est le pendant humide, tropical de la Vanille de Mona di Orio, chaude et sèche. Chez celle-ci, on était à bord d’un fantastique galion, caisses fermées. Avec Fleur cachée, on est au beau milieu des vivres, pas encore embarquées, dans une ambiance chaude et humide. Tout un voyage !!! Le parfum rêvé quand on est coincé entre quatre murs ou tout simplement pour s’évader très loin quand le confinement rend les voyages presque impossibles.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nez inexpert, le 17 février 2021 à 18:20

Certains avis ne laissent guère le choix : il faut que j’essaie cette concoction, une de plus sur ma liste qui fait rien qu’à s’allonger. La métaphore du navire, soit écrit en passant, ne marche pas trop chez moi, ça me fait tout de suite penser au mal de mer. Pourquoi les parfumistes n’évoquent-ils jamais le train ou l’avion ? C’est romantique aussi. Les autocars ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Adina76, le 17 février 2021 à 18:57

Bonjour Nez inexpert,
Ravie de vous lire. A vrai dire, les avions comme les autocars n’évoquent pour moi que l’odeur du kérosène et de l’essence. Là, c’est moi qui ai la nausée. Donc je vous laisse avions et cars et laissez moi rêver sur mon beau grand bateau en bois patiné qui craque. PS : heureusement qu’En avion comme Vol de nuit ne se veulent pas descriptifs. Vive Saint-Ex, vive l’odorat !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Farnesiano, le 17 février 2021 à 19:37

Et de repenser à cette belle chanson de Bacharach/David qu’interprétait Dionne Warwick dans les années 60 :
" Trains and boats and planes are passing by
They mean a trip to Paris or Rome
To someone else but not for me
The trains and boats and planes... "
On a le choix ou on l’aura. Patience !
En attendant, pour vous Adina, Caravelle épicée de Frapin ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Adina76, le 17 février 2021 à 20:29

Bonsoir Farnesiano !
Je ne la connais pas cette Caravelle épicée (ni la chanson d’ailleurs !), mais vu la maison, elle est très probablement alcoolisée et se situe sans doute dans le même univers exotique que les deux Vanilles évoquées. Il me faudra aller faire un tour du côté de Marie-Antoinette. Bonne soirée à tous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nez inexpert, le 18 février 2021 à 14:23

Je vous laisse à votre bateau-mouche, où les vents alizés inclinent vos antennes.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

H24, le nouveau masculin d'Hermès fait le tour du cadran

H24, le nouveau masculin d’Hermès fait le tour du cadran

Quinze ans après Terre, et cinq après la nomination de Christine Nagel comme parfumeur maison, le sellier du faubourg Saint-Honoré propose son nouveau « pilier » à destination des hommes.

en ce moment

il y a 5 heures

Bonjour, Merci pour toutes ces pistes. L instant de guerlain et santal royal ne me(…)

il y a 7 heures

Bonjour Tamango, Excellente suggestion ! La liste est longue cependant... et les désirs de(…)

il y a 21 heures

Bonsoir, Soir de Lune ne tient pas, mais avez-vous essayé L’Eau du Soir ; un chypre très(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Marie Jeanne

Marie Jeanne

Paris (75)

Smell Stories

Smell Stories

Bruxelles (01)

Passage 31 - Angers

Passage 31 - Angers

Angers (49)

Avec le soutien de nos grands partenaires