Auparfum

Trimerous

Jorum Studio

Flacon de Trimerous - Jorum Studio
Nouveau parfum
Note des visiteurs : (0 vote)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Iris à facettes

par Jessica Mignot, le 5 septembre 2023

Basée en Écosse, Jorum Studio a été fondée en 2019 par le parfumeur indépendant Euan McCall et sa compagne Chloe Mullen. Discrète, la marque cache cependant parmi ses seize créations plusieurs trésors, dont ce Trimerous, un hommage à l’iris. Et quel hommage !
Tout commence dans une explosion hespéridée et poudrée, presque aldéhydée, comme un tapis de neige frais sur lequel se reflèterait, éclatante, la lumière du petit matin. Puis les facettes beurrées de la racine nous transportent dans un cocon moelleux, où l’évocation cosmétique, cireuse, est renforcée par les tonalités fruitées d’un osmanthus pétillant qui se serait entiché d’une carotte à peine sucrée.
Notre iris revêt enfin son habit de soirée : un manteau de cuir nimbé d’encens, à l’œil fardé d’oud, qui fait fondre la glace initiale sous une fumée chaude, dense, onctueuse. Une création texturée, à la profondeur fascinante, qui pulse sur la peau jusque tard dans la nuit.

Ce parfum fait partie de la sélection de la Box Auparfum – #40 – juillet/août 2023
OFFRE DE RENTRÉE : Jusqu’à 50% de réduction sur nos Box, du 22 août au 30 septembre, dès la 2e Box ajoutée au panier.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Farnesiano

par Farnesiano, le 21 décembre 2023 à 11:06

S’il y en a, les amateurs de l’alliance oud/cuir/iris (plante trimère :-)) peuvent se pencher sur Al Oudh de L’Artisan P., à condition de supporter le côté cumin-sueur épicée d’une peau mâle chauffée au soleil et en forte transpiration. La dernière formulation que j’ai pu sentir il y a trois ou quatre ans, flacon noir, accentuait le côté gras du rhizome trempé dans un bain de fruits secs. Nettement moins consensuelle, l’originale de 2009, dans son beau flacon décoré à la manière d’un portail oriental était paradoxalement à la fois plus animale et plus subtile. Elle éveillait en moi le désir de grands voyages au départ du Maghreb jusqu’à la péninsule Arabique. Parfum fauve aujourd’hui disparu, le site de L’Artisan le mentionne sans le vendre. Rassurons-nous, d’autres belles bêtes nous appellent, comme par exemple Tyger Tyger de Francesca Bianchi ou le superbe Lion de Chanel.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Adina76

par Adina76, le 20 décembre 2023 à 21:58

Tout dans la description de ce Trimerous devrait me séduire : tout d’abord l’iris, ma fleur fétiche en parfumerie, ses habits originaux de cuir, les aldéhydes, l’osmanthus, tout me parle ... enfin presque : l’oud me laissait plus sceptique. Un premier essai rapide sur poignet m’avait laissée dubitative. Aujourd’hui, je le porte vraiment et ne peux hélas changer d’appréciation. Après des notes de tête un peu surprenantes, un oud caoutchouteux émerge et écrase tout, sauf le cuir et une légère odeur légèrement gourmande de confiserie façon ruban de réglisse. La composition me semble plus brouillonne que facettée. Où est l’iris ? Je ne le sens plus, passées les premières secondes. Pour sûr, c’est moderne. Mais ce parfum ne me touche pas, m’incommode presque, m’ennuie. Je me sens "pneu". A porter avec humour pour séduire un garagiste passionné par son job et ne souhaitant pas quitter son univers. Plus sérieusement, au bout de quelque six heures, l’oud s’est enfin calmé, estompé. Reste un parfum de peau, beaucoup plus intéressant, poudré - tiens, revoilà l’iris ! - mais tellement discret qu’il faut coller son nez dessus pour en humer les restes. Dommage ! Finalement, je trouve ce parfum peu gracieux. L’alliance oud iris, du moins dans ces proportions, est celle improbable de l’éléphant et de la libellule. Je passe mon tour.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Déborah

par Déborah, le 5 septembre 2023 à 08:50

Je dois être une exception, mais j’avoue, même si j’ai vraiment essayé...n’aimer aucun parfum des éditions Frédéric Malle...Quant au dernier,"Heaven can wait" il tient à peine. Je préfère l’iris de la Parfumerie Moderne (Belles rives) ou celui de Naomi Goodsir (Iris cendré.) Et quand je veux me faire plus discrète, l’infusion d’iris de Prada est parfaite...Dans un autre registre, j’ai adoré, dans mon jeune temps Diorella, une eau fraîche qui avait une bonne tenue et me donnait du tonus. La version actuelle est défigurée. Qui pourrait me conseiller un équivalent actuel, qui me redonne le même plaisir que le Diorella d’autrefois ? Merci d’avance !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par jovi, le 14 janvier 2024 à 14:51

Un remplaçant à Diorella, je pense à Cristalle, l’eau de toilette chez Chanel ou à Paris-Deauville toujours chez Chanel. Bonne découverte.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par derby13, le 14 janvier 2024 à 18:51

Remplacer Diorella ? Pour moi ce sera L de Lubin !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Adina76, le 15 janvier 2024 à 10:29

Bonjour derby13, bonjour à tous,

Le problème, c’est que L de Lubin, un magnifique chypre très seventies que j’aime aussi beaucoup, est discontinué, hélas ...
Bonne Année parfumée à tous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par derby13, le 16 janvier 2024 à 08:18

Nooooooooooooooon !!!!!! Je comptais m’en offrir un nouveau flacon pendant mon prochain séjour parisien. Ça commence mal pour cette année...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Adina76, le 16 janvier 2024 à 12:23

Derby13, le seul endroit à ma connaissance où vous pouvez encore le trouver, c’est sur le site allemand- parfaitement fiable - ausliebezumduft. Si vous y tenez, ne tardez pas trop ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par derby13, le 18 janvier 2024 à 18:30

Bonsoir Adina76, merci beaucoup pour l’info ! Je vais suivre votre conseil et ne vais pas tarder .

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Adina76

Adina76

a porté Trimerous le 20 décembre 2023

Nectars favoris : Ysatis, Calèche, Chamade, Miss Dior (l’originale), Misia, Arpège, Cabochard, Paloma Picasso, Mon Parfum chéri, Fidji, l’Air du Temps Mes regrets : Nina (1986), Fleurs de fleurs, l’Or (...)

à la une

Smell Talks : Stéphanie Prinet Morou & Frédéric Manfrin – L'action du fonds de dotation Per Fumum

Smell Talks : Stéphanie Prinet Morou & Frédéric Manfrin – L’action du fonds de dotation Per Fumum

Stéphanie Prinet Morou et Frédéric Manfrin évoquent l’inventaire inédit mené récemment sur l’histoire du parfum dans les collections de la BNF, grâce à ce fonds créé en 2019 par Francis Kurkdjian.

en ce moment

hier

Bonjour, je viens de le faire hier après-midi. La chaleur extérieure m’invitait a essayer cette(…)

Bois Brun a commenté Cléa

hier

Ah ce Mi ! Il parait que rares sont ceux qui ont reussi à aller au dela de son ouverture(…)

DOMfromBE a commenté Cléa

hier

D’ailleurs, il y a eu un tirage limité, Mi, exceptionnel. Un plaisir d’initiés. Bon(…)

Dernières critiques

Dinajpur - Coelia

Spicy story

14 juillet - Bastille

Prise de la vanille

Avec le soutien de nos grands partenaires