Auparfum

Parco Palladiano, la nouvelle promenade parfumée de Bottega Veneta

par Anne-Sophie Hojlo, le 30 octobre 2018

La maison de luxe italienne enrichit sa ligne exclusive de six nouveaux « trompe-l’œil olfactifs » inspirés par les villas de Palladio en Vénétie.

Depuis 2016, Bottega Veneta rend hommage avec sa collection Parco Palladiano aux villas et jardins imaginés à la Renaissance par l’architecte Andrea Palladio. Ces jardins palladiens font la fierté de la Vénétie, région qui est aussi le berceau de la marque.

Aux neuf créations déjà existantes viennent aujourd’hui s’ajouter six nouveaux lancements évoquant « une vision de la nature façonnée par l’homme, et de la culture sublimée par la nature », selon Bottega Veneta. La « promenade idyllique » se poursuit entre fruits mûrs, herbes folles et bois centenaires « symboles de la noblesse et de l’éternité ».

Parco Palladiano X Olivo, créé par Amandine Marie, « évoque la présence puissante de l’olivier », des racines plongées dans la terre aux feuilles argentées, en passant par l’écorce et un accord d’olive verte.

Parco Palladiano XI Castagno figure un marronnier aux effluves doux et fumés, que les parfumeurs Alexis Dadier et Sophie Labbé ont habillé d’un « contraste entre des notes vertes et balsamiques ».

Parco Palladiano XII Quercia « donne vie à l’énergie intense du chêne », selon Quentin Bisch, qui a travaillé autour d’une note chêne, peu utilisée en parfumerie, à la fois suave et puissante.

Parco Palladiano XIII Quadrifoglio, célébrant le trèfle à quatre feuilles, est décrit comme un « mélange léger et enveloppant de basilic, de bergamote blanche et d’encens », conçu par Aurélien Guichard.

Parco Palladiano XIV Melagrana, de Sidonie Lancesseur, associe la grenade mûre baignée « par le soleil pur du matin », qui lui donne son nom, à de la mandarine, des bourgeons de cassis, et du cèdre.

Parco Palladiano XV Salvia Blu « reflète le moment précis de la transition entre l’aube et la lumière du jour », que Quentin Bisch a traduit dans une composition aromatique et musquée mariant la lavande à la sauge et à la rose.

Eau de parfum Parco Palladiano 265 euros/100 ml
En exclusivité aux Galeries Lafayette Haussmann

Premières impressions

Je ne sais pas quel est le secret de cette collection Parco Palladiano (ah… le prix peut-être ?) mais chaque nouvelle création constitue chez moi un petit émerveillement, quelle que soit la direction olfactive, et même si certains thèmes sont parfois d’une simplicité évidente.
Coups de cœur de cette nouvelle promo :
Quadrifloglio XIII, une cologne verte et acidulée, à la fraicheur ingénue, entre feuilles de tomate bien domptées, basilic épicé et néroli poudré.
Castagno XI, une étonnante interprétation de la châtaigne, effet crème de marron vanillée, épicée, mais aussi verte et fruitée.
Salvia Blu XV redéfinit la sauge, entre lavande savonneuse, poire juteuse et rose musquée poudrée.
Quercia XIII, enfin, revisite le chêne, avec des facettes boisées fumées à la Lutens, entre épices, baumes et résines à foison.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

DesPaonsDansentCentHeures

par DesPaonsDansentCentHeures, le 29 avril 2019 à 10:31

Bonjour à tous,
grâce à vos articles sur les créations de la collection Parco Palladiano j’ai découvert Bottega Veneta parfumeur. J aime ces créations délicates, raffinées, luxueuses et subtiles qui me font voyager en Vénitie. Je suis allée sur un corner de la marque et j’ai été extrêmement bien reçue, comme savent le faire les grandes maisons du luxe. J ai porté ma préférence sur le XII Quercia, je suis une femme et j aime ce parfum frais et chaud à la fois, réconfortant, très raffiné et qui m accompagne en sachant rester à sa place, sur ma peau, sans s imposer aux autres.
Merci pour cette belle découverte :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Smell Talks : Table ronde Musique & parfum

Smell Talks : Table ronde Musique & parfum

À la croisée des mondes sonores et olfactifs, quatre expertes débattent en écho au dossier publié dans le quatorzième numéro de Nez, la revue olfactive.

en ce moment

Farnesiano a commenté Cabotine

il y a 6 heures

Bonsoir Absinthe. Touchant, votre témoignage filial. Oui, Grès propose - ou a proposé - de bien(…)

Absinthe a commenté Cabotine

il y a 10 heures

Ma mère et moi nous le sommes partagé à sa sortie, il était tellement à part, si original et si(…)

hier

Je viens de recevoir un decant et même si ce parfum reste très classique c’est joliment réalisé et(…)

Dernières critiques

Abîme - Violet

Volutes des profondeurs

Avec le soutien de nos grands partenaires