Auparfum

Idée reçue n°5 : un bon parfum ne contient que du naturel

par Jeanne Doré, le 11 mai 2015

L’idée :
Qui n’a jamais lu que tel parfum contenait du jasmin d’Arabie, de la rose de Grasse, du patchouli d’Indonésie, de l’iris de Toscane et que c’était donc grâce à ça que c’était le meilleur ?
Si les marques ne cessent de nous vanter les mérites des ingrédients naturels contenus dans leurs parfums, c’est que c’est la garantie d’un parfum de bonne qualité non ?

La vérité :
Eh bien non. Enfin, ça ne suffit pas. La parfumerie est un art qui se compose avec une palette très large et variée, à la fois de matières premières naturelles (les huiles essentielles, les absolues, issues des fleurs, agrumes, bois…) ET de matières synthétiques, c’est à dire des molécules issues d’une synthèse chimique, soit qui existent à l’état naturel (le limonène dans l’orange, la géraniol dans la rose...), soit ont été totalement inventées (l’hydroxycitronellal, l’ethyl-vanilline, la galaxolide... ) en contribuant à leur manière à une richesse et une diversité olfactive, tout comme les naturels.

Les matières naturelles sont elles-mêmes des mélanges complexes de molécules, qui ont d’ailleurs parfois une odeur très différente du végétal à l’état naturel, car ce sont les produits d’une distillation ou d’une extraction, souvent très transformés olfactivement par la chaleur, la pression, etc...

À l’inverse, certaines matières synthétiques ont une odeur très proche d’un ingrédient naturel : le cis-3-hexenol et son odeur d’herbe fraichement coupée, l’aldéhyde C14 et son odeur de pêche, et elles sont parfois si complexes et multi-facettes que l’on a du mal à croire qu’il ne s’agit que d’une simple et unique molécule !

Toutes ces matières participent à la palette et donc à la créativité du parfumeur, un peu comme toutes les couleurs de peinture sont à la disposition d’un peintre, qu’elles soient issues de végétaux, de minéraux, ou de synthèses chimiques.

Il n’y a ni méchant, ni gentil, tout le monde a un rôle à jouer.

Un parfum 100% naturel, cela peut être très joli, mais c’est très cher à fabriquer, très difficile à composer, et pas forcément plus intéressant qu’un parfum « classique », qui contiendrait une grande quantité de naturels et quelques pourcentages de synthétiques.

Un parfum 100% synthétique peut sentir bon, en revanche, il lui manquera sans doute un petit supplément d’âme généralement apporté par la complexité, la richesse et le relief des naturels (enfin, des bons naturels).

Par ailleurs, l’énumération de matières naturelles pour faire la promotion d’un parfum n’est en aucun cas un gage de qualité (surtout si l’égérie a coûté cher, vous vous souvenez ?…) car c’est avant tout la construction du parfum, son exécution, son équilibre, sa structure et donc une grande part de technicité qui en fera le charme, la beauté et les qualités, en combinaison bien sûr avec le choix des bonnes matières premières, utilisées dans les quantités adaptées, ajustées et harmonieuses.

Demain : les parfums synthétiques, ça donne des allergies ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Nez inexpert

par Nez inexpert, le 22 novembre 2018 à 03:41

"Naturel", ça veut dire ce qu’on veut. Le plutonium, la gangrène, l’infanticide, c’est naturel, mais le mot conjure plutôt "un trou de verdure où chante un rivière" ou "la maison près de la fontaine" (Nino... 20 ans). La spécialiste parfums d’une boutique Dior beauté, me présentant la collection "privée", m’asséna d’emblée le poncif "exclusivement des ingrédients naturels de haute qualité". Perte immédiate et naturelle de crédibilité. Parfois on se demande s’ils croient eux-mêmes à leurs bobards.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par invité, le 12 mai 2015 à 09:50

Merci Jeanne pour cet article très intéressant.

Honoré des Prés, dont le nez est Olivia Giacobetti, s’en sort pas mal avec ses parfums naturels à des prix raisonnables.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jeanne Doré, le 12 mai 2015 à 09:55

Bonjour Eckbo,
oui tout à fait les Honoré des Prés sont de très beaux parfums, avec des directions olfactives originales pour des 100% naturels, mais ils montrent tout de même la limite de l’exercice, qui est ici mené de main de maître par la talentueuse Olivia Giacobetti.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Cambria, le 16 octobre 2016 à 14:48

Bonjour Jeanne,
Connaîtriez vous d’autres parfums 100% Naturels ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Phantom, de Paco Rabanne : les robots rêvent-ils de parfums ?

Phantom, de Paco Rabanne : les robots rêvent-ils de parfums ?

Paco Rabanne présente son grand lancement masculin souhaitant incarner l’esprit de la nouvelle génération, entre vision rétro-futuriste, inclusivité et intelligence artificielle. Mais le résultat olfactif est-il à la hauteur ?

en ce moment

Jicky a commenté Cuir Ottoman

il y a 16 heures

Hello, désolé je ne lis que maintenant le message. Mais c’est que Corsica Furiosa n’est pas assez(…)

il y a 21 heures

Quelque temps, ’Moiselle Jeanne. Un flacon à puce, voilà qui me rappelle l’album Pulse de(…)

parbar a commenté L’Heure Bleue

hier

L’Heure Bleue marqua pour la première fois ma rencontre coup de foudre avec Guerlain . Depuis sa(…)

Dernières critiques

LGN x Æther - Æther

Instantané de sérénité

Cavatina - Dusita

Muguet voyageur

Tyger Tyger - Francesca Bianchi

Tubéreuse qui feule

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Paris Parfums

Paris Parfums

Toulon (83)

Jovoy - Le Mans

Jovoy - Le Mans

Le Mans (72)

Avec le soutien de nos grands partenaires