Auparfum

Audacious

Nars

Flacon de Audacious - Nars
Note des visiteurs : (2 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Songe du lys

par Olivier R.P. David, le 23 juillet 2020

Olivia Giacobetti poursuit pour Nars son travail sur l’odeur de l’impalpable, entre fleurs exotiques, muscs opalins et bois fluides.

Un vaporeux voile de fumée s’ouvre sur un halo lumineux qui entoure une silhouette encore imprécise, puis de larges pétales immaculés prennent forme dans un nimbe de brume.
À mesure que l’apparition se matérialise, la corolle charnue d’un lys virginal se dessine et étend ses sépales craquants sur tout le paysage olfactif. La texture lustrée de sa chair gorgée de sève luit d’une essence huileuse, suave et moirée, composée des effluves exotiques du jasmin, de l’ylang-ylang et du frangipanier. La fleur princière et narcotique se détache sur une aura duveteuse de muscs opalins, le poudroiement du cèdre et les touffeurs d’un santal fluide.
Olivia Giacobetti poursuit son travail sur l’odeur de l’impalpable commencé avec Passage d’enfer (L’Artisan parfumeur), parvenu à sa quintessence avec L’Ether (Iunx) et porté ici à des douceurs amniotiques et rêveuses.

Cette critique est initialement parue dans Nez, la revue olfactive, numéro 9 - Autour du monde - juin 2020

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Petrichor

par Petrichor, le 23 juillet 2020 à 16:02

C’est peut-être du vrai tiaré ? Une extraction existe.
Courant Noël 2019, France Ô avait diffusé un reportage. Dommage que cette chaîne s’arrête.

On retrouve la même facette jasminée que dans le "essences insensée 2019 (tiaré)" de Diptyque. La matière est réputée avoir une odeur chelou (facette de crustacé ?), Diptyque a donc rajouté de la vanille naturelle, ce qui explique peut-être le prix. (Cette essences insensée est à 190€ au lieu du 130€ des autres années.)

Il faut prévenir les gens que le parfum n’est pas très intense, tout de même. (C’est comme une EDT de l’artisan parfumeur, comme Safran troublant). Et comme le flacon n’a que 50ml et coûte plutôt cher, je me retiens d’avoir la main généreuse avec. J’espère que Audacious va réussi à se faire connaître !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Smell Talks : Stéphanie Prinet Morou & Frédéric Manfrin – L'action du fonds de dotation Per Fumum

Smell Talks : Stéphanie Prinet Morou & Frédéric Manfrin – L’action du fonds de dotation Per Fumum

Stéphanie Prinet Morou et Frédéric Manfrin évoquent l’inventaire inédit mené récemment sur l’histoire du parfum dans les collections de la BNF, grâce à ce fonds créé en 2019 par Francis Kurkdjian.

en ce moment

DOMfromBE a commenté Cléa

il y a 3 heures

D’ailleurs, il y a eu un tirage limité, Mi, exceptionnel. Un plaisir d’initiés. Bon(…)

Bois Brun a commenté Cléa

il y a 7 heures

Molette, la version masculine, est pas mal aussi.

notredame a commenté Giorgio

hier

Bergamote Tubéreuse, Gardénia, Ylang-ylang, Jasmin, un festival de fleurs toutes très(…)

Dernières critiques

Dinajpur - Coelia

Spicy story

14 juillet - Bastille

Prise de la vanille

Avec le soutien de nos grands partenaires