Auparfum

100 questions sur le parfum

Note des visiteurs : (0 vote)

par Juliette Faliu , le 9 décembre 2014

Dans le petit monde des perfumistas, la publication d’un nouveau livre sur le parfum est toujours une bonne nouvelle, compte tenu de la petitesse du rayon qui lui est dédié dans la plupart des bibliothèques et librairies. En effet, peu d’ouvrages de fonds et de recherches sont accessibles aux curieux, malgré le travail de vulgarisation entrepris depuis plusieurs années, notamment par Annick Le Guérer avec l’incontournable Le Parfum, Des origines à nos jours, mais aussi Elisabeth de Feydeau et son récent Les Parfums, Histoire, Anthologie, Dictionnaire.

Le nouveau livre de Béatrice Boisserie, journaliste au Monde, s’intitule : 100 questions sur le parfum. Ce petit livre de 200 pages, organisé sous forme de questions donc, explore le sujet, oscillant entre un Que Sais-Je ? ou un ABC. Le format, qui ne prétend pas être exhaustif, permet à l’auteur de sauter de façon guillerette d’un sujet à l’autre, posant des questions tantôt incongrues (Les parfumeurs romains étaient-ils fous ?), tantôt sérieuses (La création de parfum est-elle une oeuvre intellectuelle ?), tantôt drôles (Connaissez-vous Félicie Wampouille ?).

D’une plume légère et franche, Béatrice Boisserie a construit son livre tel un herbier d’anecdotes savoureuses ou amusantes et d’annotations pertinentes sur le monde de la parfumerie. Elle a ainsi réussi le pari de donner envie au lecteur d’approfondir la question à de très nombreuses reprises le long des pages, comme avait pu le faire le livre Parfums, Une histoire intime de Denyse Beaulieu, d’ailleurs souvent citée dans cet ouvrage. On notera avec plaisir que la journaliste n’a pas eu peur d’aborder ouvertement les questions qui fâchent, comme par exemple le sujet des reformulations (L’Air du Temps de ma fille sent-il pareil que celui de ma grand-mère ?), encore largement passé sous silence dans les autres ouvrages de référence. Pour un livre qui se destine manifestement au grand public, la chose méritait d’être relevée.

En somme, pour le novice, 100 questions sur Le Parfum permettra de découvrir facilement et de façon plutôt ludique ce sujet, intelligemment traité. L’amateur éclairé lui, n’apprendra pas toujours grand-chose (le livre ne lui est pas destiné rappelons-le), mais pourra se laisser surprendre avec plaisir au détour de quelques questions. Il pourra cependant parfois tiquer sur le placement un peu trop régulier de certaines marques, voire franchement froncer du sourcil lorsqu’il s’agira de définir la note ambrée en parfumerie…

Mais comme c’est une extrémiste de la note ambrée qui parle, la conclusion dira que 100 questions sur Le Parfum est une bonne idée de cadeau pour tous les amateurs qui rêvent d’être un peu mieux compris par leurs proches. C’est aussi un bon ouvrage de vulgarisation pour le curieux qui débute, car en donnant envie d’en apprendre plus, il ouvre la possibilité d’un meilleur futur pour le parfum, une donnée essentielle pour celui-ci aujourd’hui.

— -
100 question sur le parfum, Béatrice Boisserie
Editions La Boétie
Sortie : Octobre 2014
Prix : 12,50 euros

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

domik

par domik, le 9 décembre 2014 à 19:44

Eh bien je confirme. J’ai dû lire un bon quart du livre, et ça m’a donné envie d’en découvrir plus. Parce que soit on se dit que la réponse à chaque question est un peu trop courte (c’est vrai, c’est court), soit on se dit que pour couvrir 100 questions, elle ne pouvait pas s’étaler.. et que c’est à nous d’aller chercher plus loin...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lealex, le 21 mars 2015 à 19:01

Vous avez tout dit ......

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Shalimar Millésime Vanilla Planifolia, l'hommage de Guerlain à la gousse

Shalimar Millésime Vanilla Planifolia, l’hommage de Guerlain à la gousse

Cet automne, la maison française offre de nouvelles déclinaisons à ses classiques : une version de Shalimar qui met l’accent sur la vanille, et un Mitsouko revisité en édition limitée et ultra luxueuse.

en ce moment

il y a 3 heures

Oui, j’adore le joyeux, le délicieux, le rayonnant Misia, je le porte parfois et il m’enivre à(…)

cetara2009 a commenté Libre

il y a 4 heures

Comme d’habitude, plein d’ironie dans la présentation d’un nouveau parfum des marques "mainstream"(…)

hier

La vie est trop courte pour se parfumer avec des choses qui ne nous plaisent pas, alors(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires