Auparfum

Grand Amour

_pascale

par _pascale, le 23 avril 2012

Moi non plus, je n’aime pas beaucoup la rose, c’est sûrement pour ça que j’y suis assez sensible. La rose de l’Heure Exquise est présente juste ce qu’il faut, un soupçon de plus et ce parfum délicieux serait pour moi à ranger à côté de la rose envahissante de Paris d’YSL ou de L’Ombre dans l’eau de Dyptique dont j’aime beaucoup le départ vert mais qui tourne malheureusement vite à la confiture de roses (sur moi du moins) ; quant à la rose de Nahéma, elle est effectivement parfaite en extrait, je n’ai pas senti les autres concentrations.
Même si les matières sont moins belles que dans L’Heure Exquise, ma préférence pour ma part, irait quand même au N°19 : je ne me lasse pas de sa belle verdeur poudrée, été comme hiver, et particulièrement en hiver !

Votre réponse

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

à la une

Daphné Bugey : « L'Origan et sa prodigieuse descendance ont marqué l'histoire de la parfumerie »

Daphné Bugey : « L’Origan et sa prodigieuse descendance ont marqué l’histoire de la parfumerie »

Après les confidences parfumées de Jean-Claude Ellena, Jean-Michel Duriez et Céline Ellena, c’est à Daphné Bugey de nous parler de ces œuvres qui, portant ainsi le souvenir d’autres empreintes, jouent avec notre mémoire olfactive.

en ce moment

il y a 2 heures

J’ose ajouter que, durant ses années d’errance à recherche "mon"Gucci, j’ai découvert (et(…)

il y a 3 heures

Oh… merci… Merci mille fois pour votre retour… OUI : j’ai également passé des années à me(…)

il y a 3 heures

Bonsoir, J’ai reçu le parfum Bentley pour Homme Absolute et effectivement je le suis retrouvé(…)

Dernières critiques

Enby - Genderfluid

Sans contrefaçon

Avec le soutien de nos grands partenaires