Auparfum

Dans tes Bras

Phoebus

par Phoebus, le 25 octobre 2010

(je sais que ça a pas l’air comme ça mais c’est vraiment une critique positive en fait...)
 

 

 

C’est vraiment un mystère ce parfum...D’ailleurs, c’est même pas un parfum pour moi (non pas qu’il soit mauvais mais il est tellement hors-catégorie, et tellement évocateur...Et pas franchement agréable non plus, mais pas désagréable pour autant...Enfin bref j’ai du mal à le considérer comme un parfum qu’on porte parce qu’on a envie de se parfumer).

 

Jicky me le conseillait très très vivement, donc je suis allé le sentir sur mouillette : on sent plutôt la violette et le côté poudré...J’ai demandé un échantillon, et là ben...Rejet total. Déjà, c’est très très très fort. Avec un nom comme "dans tes bras" et l’illusion de violette poudrée sur mouillette, je m’étais plutôt imaginé quelque chose de plus délicat, de plus subtil, et c’est pas du tout ça. C’est très "brut de décoffrage", c’est salé, ça évoque toutes les nuances de bruns, ça nous malmène les narines et pourtant, c’est furieusement addictif. Combien de fois je l’ai porté au creux du bras, juste un pshit, le soir avant de m’endormir, en me demandant si j’aimais ou pas...Et puis ce nom, dans tes bras, pourquoi ce nom ? C’est sensé traduire l’odeur d’une peau tiède, mais as-t-on déjà senti une peau pareille, une peau qui sente un curieux mélange d’amande, de champignons frais, de patchouli et de santal ? J’ai mis quoi...Allez, un mois au bas mot pour trouver ce que cela pouvait m’évoquer de si fort. Ca me rappelle ma mère tout simplement, enfin, surtout : ses aisselles. Hé oui. J’ai de très vieux souvenirs de moi vraiment très jeune, où j’aimais coincer mon nez sous son bras quand elle me portait (vous vous doutez bien que je ne réitérerais JAMAIS l’expérience aujourd’hui). Je crois me souvenir que je trouvais son odeur réconfortante (et aussi très salée. Qui a dit que les enfants n’aimaient que les bonbons ?).

 

C’est sans conteste le parfum le plus précis dans ses évocations qu’il m’ait été donné de sentir...Mais je ne le porterais jamais comme un parfum traditionnel, ça c’est clair. Je le trouve même incommodant en public, il dérange. Or, je ne me parfume pas pour déranger les autres, ni pour me sentir dérangé également (c’est peut être un peu trop intimiste , je n’assumerais pas facilement DansTesBras en public je pense). Quant à lui donner une note...C’est impossible, d’habitude je sais très clairement quelle note je veux donner à un parfum mais pour celui là rien ne me vient...Je ne vois aucun critère, aucune impression globale précise...C’est un ovnis de la parfumerie !

 

Avec Une Rose, Géranium pour Monsieur et Musc Ravageur, il fait partie du mystère qui entoure l’édition de parfums Frédéric Malle et qui lui donne en grande partie son prestige...

Votre réponse

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

à la une

Chapitre 7 - Le nez dans la formule : un cuir verdoyant

Chapitre 7 - Le nez dans la formule : un cuir verdoyant

Auparfum vous propose un dossier qui présente la genèse, le développement et les rouages d’une création olfactive hors normes, Nuit de bakélite d’Isabelle Doyen pour Naomi Goodsir. Entrons maintenant dans la facette cuirée du parfum.

en ce moment

DOMfromBE a commenté Ubar

il y a 4 heures

Pour Soir de Lune, je le trouve souvent chez Superwinkel aux alentours des 130€ pour le format(…)

DOMfromBE a commenté Ubar

il y a 4 heures

Je vous en prie. Et en bon étourdi, j’ai oublié de mentionner un autre site néerlandais, bol.com,(…)

martoo62 a commenté Ubar

il y a 4 heures

Merci pour l’ info, DOMfromBe ! Bonne soirée à vous également !

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019