Auparfum

Noelle Pardieu

Ses avis

Mimosa

le 9 décembre 2015 à 22:15

Affreux Affreux !! On ne le trouve plus qu’en parfum d’ambiance !! J’en avais offert à ma belle sœur qui souhaite se ravitailler, et j’en avais cherché pour moi, je pleure............

Odeurs freaks

le 9 décembre 2015 à 22:09

Bonjour Jeanne et autres amoureux d’odeurs, moi j’adore l’odeur d’essence brulée au démarrage d’une 4 ailes (euh 4L, et autre vieille voiture fonctionnant à essence et non à diesel à l’odeur horrible de vieille poussière sale). Et puis celle qui sort en nuage des laveries (linge propre, linge séchant) (...)

Du caractère, une signature

le 22 novembre 2015 à 21:44

Bonjour Sarab, je me refuse à penser que vous puissiez être parmi les victimes de ce que l’on sait. En revanche, je ne m’interdis pas d’envisager que puissiez avoir été déroutée par les remarques de certains auparfumistes. Mon ressenti : soyez vous-même, l’échine haute ! Ne pas comprendre qu’une femme (...)

Cacharel pour l’Homme

le 5 novembre 2015 à 23:32

Ma maman, alors que je devais avoir 14 ou 15 ans, se proposait de m’offrir mon premier parfum (ma maman, pour info, est une fidèle absolue de Jicky). Et moi, ado rebelle : "Cacharel pour Homme". Passage en parfumerie, absolue horreur de ma mère, elle ne PEUT pas le sentir... Je dois ajouter pour (...)

Bel Ami

le 5 novembre 2015 à 23:07

Oh quelle émotion...! Bel ami, un pseudo que j’adressais à un très très aimé qui n’est plus, qui ne se parfumait pas, mais dont je hume, triste et passionnée, l’idée, dans cette eau de toilette. Bel ami est sur tous mes gants de cuir (bon marchés, chinois, ça leur change la vie). Etant femme et pas (...)

Sa note :

Ses parfums

Cristalle

Noelle Pardieu a porté ce parfum le 7 novembre 2015

Bel Ami

Noelle Pardieu a porté ce parfum le 5 novembre 2015

à la une

Daphné Bugey : « L'Origan et sa prodigieuse descendance ont marqué l'histoire de la parfumerie »

Daphné Bugey : « L’Origan et sa prodigieuse descendance ont marqué l’histoire de la parfumerie »

Après les confidences parfumées de Jean-Claude Ellena, Jean-Michel Duriez et Céline Ellena, c’est à Daphné Bugey de nous parler de ces œuvres qui, portant ainsi le souvenir d’autres empreintes, jouent avec notre mémoire olfactive.

en ce moment

Samo a commenté Musc Tonkin

hier

Bonjour , je n’ai pas eu la chance hélas de sentir du véritable musc Tonkin, que M. Corticchiato(…)

VESAP a commenté Le Lion

il y a 2 jours

Il n’y a que en France où on dit encore "Orientale". Bizarre cet amour infini pour le(…)

il y a 2 jours

Merci Kismi (ahah Kismi => La bise, bien vu ?). Oui effectivement j’avais lu le dossier sur(…)

Dernières critiques

Enby - Genderfluid

Sans contrefaçon

Avec le soutien de nos grands partenaires