Auparfum

Goutal Paris - Saint-Sulpice

Paris - Goutal Paris - Saint-Sulpice

12, place Saint-Sulpice
75006 Paris - France
+33 1 46 33 03 15

Horaires

Lundi - Samedi :
10:00 - 19:00

Qui sommes-nous ?

Destinée à une carrière de pianiste, puis mannequin à Londres, Annick Goutal découvre la parfumerie par hasard, grâce à une amie qui, lançant sa gamme de crèmes parfumées, lui demande de l’aider. Elle part alors à Grasse, apprend le métier de parfumeur, et, de retour à Paris, ouvre sa première boutique rue Bellechasse en 1981. Elle commence alors à commercialiser ses premiers parfums (Folavril, l’Eau d’Hadrien, l’Eau de Charlotte, l’Eau de Camille..) créés avec Henri Sorsana.

Ses parfums sont très rapidement adoptés par une clientèle qui se retrouve dans cette marque reflétant l’authenticité, la tradition, un certain aspect artisanal, et une créativité éloignée des concepts marketing abstraits. Elle se base plutôt sur le vécu et les émotions de la créatrice.

Rachetée en 1985 par le groupe Taittinger, la marque connaît un développement exceptionnel à l’international, notamment aux Etats-Unis, où l’Eau d’Hadrien devient le parfum culte des stars, et la marque se positionne dans les meilleures ventes des grands magasins.

Atteinte d’un cancer, Annick Goutal décède en 1999, à l’âge de 53 ans, en laissant derrière elle sa fille Camille reprendre la création des parfums. Isabelle Doyen, partenaire de cette « création à quatre mains » depuis de longues années, formera Camille au métier de parfumeur et elles continuent toutes les deux à perpétuer l’esprit de la marque : « transformer ses émotions en parfum, chaque création symbolisant un moment de bonheur, un sentiment, un souvenir puissant lié à l’instant vécu ou à un être aimé. »

Les parfums Annick Goutal appartiennent depuis 2005 au groupe Starwood Capital qui a acheté Taittinger.

à la une

Mumbai Noise, le périple d'un nez dans la capitale indienne, par Byredo

Mumbai Noise, le périple d’un nez dans la capitale indienne, par Byredo

La marque suédoise nous invite à poser un regard moderne sur Bombay, à travers une création olfactive tout en contrastes et une série photographique capturant sa jeune génération.

en ce moment

Nez inexpert a commenté Vent Vert

il y a 5 heures

Il sied à cette mixture si amère, rébarbative au premier abord, que sa créatrice ait une réputation(…)

il y a 11 heures

Bonjour, Je ne pense pas que ce soit le bon endroit mais bon.. Moi je viens de découvrir(…)

jovi a commenté Portrait of a Lady

hier

Un parfum hautement surestimé de nombreux blogs ne tarissent pas d’éloges sur ce parfum, je me(…)

Dernières critiques

Compliment - Maison Violet

Cinquante nuances de blanc

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires