Auparfum

Anaïs Biguine présente Les Cocottes de Paris

par Clara Muller, le 9 juillet 2015

Après Jardins d’Ecrivains, dont chaque parfum s’inspire d’un auteur ou d’une oeuvre littéraire, Anaïs Biguine nous plonge dans l’univers des Cocottes de Paris. Ces trois eaux de parfum s’inspirent de trois icônes du Second Empire : La comtesse de Castiglione, Cléo de Mérode et La Belle Otero.

La Castiglione (1837-1899) : Virginia de Castiglione est issue d’une famille aristocratique italienne. Réputée pour être l’une des plus belles femmes de son siècle, elle est pendant deux ans la maîtresse de l’empereur Napoléon III. Excentrique et narcissique elle est aussi connue pour s’être fait photographier des centaines de fois. Même lorsque la vieillesse lui aura ravi ses traits, elle usera d’artifices pour masquer son visage et continuera ses séances de pose. Belle comme statue, distante et peu volubile, La Castiglione a inspiré à Anaïs Biguine un parfum « à la lueur des candélabres » composé de cédrat, d’armoise, de bois de copahu, de réglisse, de patchouli, de bois de cade, d’ambre gris, de myrrhe et de styrax.

Melle Cléo (1875-1966) : Cléopâtre Diane de Mérode est une figure presque mythique de la Belle Epoque. Danseuse à l’Opéra de Paris elle pose pour de nombreux artistes tels que Toulouse-Lautrec, Edgar Degas ou Alexandre Falguière. Loin d’être une demi-mondaine elle cultive une image virginale et se scandalise lorsque Falguière la représente nue dans sa sculpture intitulée La Danseuse en 1896 ou quand Simone de Beauvoir la qualifie de « cocotte » dans Le Deuxième Sexe. Elle est la première femme dont l’image imprimée est largement diffusée, notamment grâce aux photographes Paul Nadar, Léopold-Emile Reutlinger et Henri Manuel. Le parfum Melle Cléo se veut une « chorégraphie olfactive pour la plus angélique des cocottes », mêlant bois de rose, bergamote, litchee, belle de nuit, ylang-ylang, rose, accord fleur de coton et lichen.

La Belle Otero (1868-1965) : Caroline Otero, surnommée La Belle Otero par son impresario Joseph Oller, est une danseuse et chanteuse espagnole devenue l’une des vedettes des Folies Bergères à la fin du XIXème siècle. Elle se produit partout, de Monte-Carlo à New York. Elle compte parmi les plus célèbres demi-mondaines de son siècle et aurait eu pour amants des rois, des princes, des ducs, des ministres, des écrivains... Aussi envoûtante qu’impitoyable, on lui donne le nom de « sirène des suicides » car six de ses amants se seraient suicidés lorsqu’elle les quitta. « Invitation au dévergondage », ce parfum se compose de néroli, de poivre, d’absinthe, de figue, de gingembre, de violette, de musc, de buchu, de lavande, de narcisse, d’iris, d’encens et de santal.

La Castiglione, Melle Cléo et La Belle Otero, 98 euros/100ml.
Disponibles à Paris chez Jovoy, chez Marie-Antoinette et sur le site Les Cocottes de Paris

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

DOMfromBE

par DOMfromBE, le 10 juillet 2015 à 09:33

Et d’ailleurs, cette expression : "Cocotter", leur est due.
Au XIXe, une femme respectable n’usait que d’eau de cologne ou d’eau florale.
Ces prédatrices de fortunes étaient en avance sur leur époque en matière d’hygiène et de parfumage.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 juillet 2015 à 11:19

Effectivement des femmes qui ont marqué leur époque.Quant aux parfums, y aura-t-il matière à dire "Tu sens la cocotte ?".

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Phantom, de Paco Rabanne : les robots rêvent-ils de parfums ?

Phantom, de Paco Rabanne : les robots rêvent-ils de parfums ?

Paco Rabanne présente son grand lancement masculin souhaitant incarner l’esprit de la nouvelle génération, entre vision rétro-futuriste, inclusivité et intelligence artificielle. Mais le résultat olfactif est-il à la hauteur ?

en ce moment

il y a 35 minutes

C’est à mon retour de vacances que j’ai pu trouver dans ma boite aux lettres les 3 échantillons -(…)

Jicky a commenté Cuir Ottoman

il y a 21 heures

Hello, désolé je ne lis que maintenant le message. Mais c’est que Corsica Furiosa n’est pas assez(…)

hier

Quelque temps, ’Moiselle Jeanne. Un flacon à puce, voilà qui me rappelle l’album Pulse de(…)

Dernières critiques

LGN x Æther - Æther

Instantané de sérénité

Cavatina - Dusita

Muguet voyageur

Tyger Tyger - Francesca Bianchi

Tubéreuse qui feule

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires