Auparfum

Noir Patchouli

par Alchimie, le 5 novembre 2018

Quelle joie de découvrir un nouveau parfum à domicile, sans partir en mission dans l’atmosphère saturée d’effluves d’une parfumerie ! Merci à l’équipe d’Auparfum et la marque Histoires de parfums pour cette agréable expérience !

Car oui, ce fut une jolie expérience.
Dès le premier pschitt sur mon poignet, je me suis retrouvée en bonne compagnie. Un patchouli épuré de ses notes les plus poussiéreuses, que je peux apprécier d’ailleurs, adossé à des bois et ce qui me semble bien du ciste, et relevé de notes aromatiques qui lui confèrent une certaine fraîcheur dans les premiers temps.

Sur ma peau l’ouverture de ce patchouli est aromatique, cette phase n’est néanmoins pas très longue, moins d’une heure, c’est certain. J’apprécie beaucoup le développement de la combinaison patchouli et rose qui vient ensuite, très classique mais parfaitement exécutée. A cette étape, le parfum est très proche d’un chypre classique et bien tourné.
J’avoue qu’il m’a par moments évoqué Aromatics Elixir. Il a également à mon nez une certaine parenté avec Noir Epices de Michel Roudnitska (au-delà de la couleur) chez Frédéric Malle, bien que moins épicé et plus gourmand. Car en effet, sur moi Noir Patchouli est très gourmand. Les dernières heures, il développe de belles notes cacaotées qui viennent se fondre dans ce patchouli sans les aspérités terreuses de la version "hippie" de cette matière. Et c’est ce que j’ai trouvé le plus intéressant, cette traîne de patchouli rond, beurrée même. Elle est gourmande sans être sucrée, elle est animale sans être fauve. Les deux dernières heures du parfum sont vraiment très sensuelles et langoureuses. C’est cette traîne qui m’a ouvert la compréhension de l’adjectif "noir" de son nom... Noir comme chocolat noir, bien sûr ! Noir comme la nuit, noir comme certains désirs...

Pour être complète dans mon compte-rendu, je dois dire que je l’ai porté dans l’intimité, en reniflant compulsivement mon poignet toutes les cinq minutes, sujette à ce qui ressemble fort à une addiction immédiate ! Puis j’ai voulu confronter mon enthousiasme à des avis différents et je l’ai porté pour sortir le soir...
Amis lecteurs, sachez que Noir Patchouli ne laisse pas indifférent et attire les compliments partout où il passe !
Un tout petit bémol : un jour Patchouli s’est refusé à moi. La coriandre et la genièvre grinçaient, le cœur sentait le savon floral et le fond à virer.
Malgré cet unique caprice, je le trouve éminemment portable et très original. Un sillage chic mais charnel, élégant mais sensuel. Ce n’est finalement pas si fréquent et j’envisage de le porter très régulièrement.
Un grand merci donc pour cette très jolie surprise qui m’a totalement convaincue.

Votre réponse

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

à la une

Good Fortune, le mysticisme moderne selon Viktor&Rolf

Good Fortune, le mysticisme moderne selon Viktor&Rolf

La marque du duo de stylistes néerlandais sort son nouveau grand féminin en collaboration avec l’artiste FKA Twigs, après Flowerbomb en 2005, Eau Méga en 2009 et Bonbon en 2014.

en ce moment

il y a 5 heures

On hésite à critiquer ce flacon, plutôt cheap, sur photo du moins, tant il semble vouloir évoquer(…)

Des Esseintes a commenté Iris Gris

il y a 2 jours

Bonjour Petrichor, Amateur d’iris (j’alterne entre Iris Silver Mist et Iris Perle des(…)

il y a 3 jours

Habituée des parfums à dominante Patchouli, je suis agréablement surprise par la note ambrée de(…)

Dernières critiques

Malamata - Roos&Roos

Douce ortie

Avec le soutien de nos grands partenaires