Auparfum

Parfumer ses souvenirs

par Pénélope, le 6 mai 2016

Il est bien connu que, telle la fameuse madeleine de Proust, les parfums n’ont pas leur pareil pour faire ressurgir des souvenirs enfouis dans notre mémoire. Un effluve poudré d’iris et de violette et nous revoilà à huit ans dans la salle de bain de notre grand-mère ; un parfum de figuier et nous nous revoyons gravir ce sentier en Corse.

Afin de forcer un peu le hasard, vous est-il déjà arrivé d’utiliser sciemment cette propriété magique des parfums, et d’associer volontairement un parfum à une occasion particulière de votre vie, un évènement, un voyage, une rencontre... pour que le parfum vienne ainsi appuyer votre souvenir, un peu comme une bande-son accompagne un film ?
Et si oui, pourquoi ce parfum là pour cette occasion là ?

Racontez-nous les fragrances que vous avez choisies pour parfumer vos souvenirs !

Image : Fifi D’Orsay, dans le film They Just Had To Get Married, 1933

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par alix, le 16 mai 2022 à 07:21

Bonjour ,
Cela n’est sûrement pas tout à fait le lieu …mais je recherche un flacon ancien entame de J’Adore Absolu ..Qui sait ….
Merci !
[email protected]

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par alix, le 16 mai 2022 à 09:08

Pour absolu j’adore
[email protected] Merci à nouveau

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par B Futurist, le 21 avril 2022 à 07:27

Nous sommes B Futurist,
Nous sommes une entreprise de trading de produits cosmétiques située aux Pays-Bas. Nous travaillons avec les distributeurs officiels des marques les plus demandées du marché.
Notre mission est de diffuser ces produits sur le continent Asiatique, mais aussi et surtout développer nos relations commerciales.

Nos points forts ? Un réseau professionnel en constante évolution, une équipe performante et présente dans toutes les régions du Monde ainsi que de nombreux projets commerciaux en cours.

Vous êtes, Distributeur ? Grossiste ? Revendeur ? Nous serions heureux de vous conter parmi nos contacts.
Contactez-nous par email : [email protected] ou par téléphone +31(0)10 - 32 20 045
En espérant pouvoir commencer notre collaboration au plus tôt
Consultez notre site pour plus d’informations https://www.bfuturist.com/

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par 010Margot, le 2 février 2022 à 17:09

C’est bien vrai !
Pour mon cas, je n’ai pas choisi un parfum pour un souvenir mais c’était plutôt le parfum qui est changé en souvenir.
Avec une amie, on s’est perdue de vue depuis plus de 10 ans mais dès que je sens son parfum à cette époque, je pense toujours à elle.
Bon c’était plutôt le parfum de ses cheveux :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par En recherche , le 28 janvier 2022 à 18:56

Bonjour,
Je vais bientôt changer de vie, je cherche donc un nouveau parfum, pour me donner du courage, donner une odeur a mon nouveau départ, marquer mes nouvelles expériences.
J’ai beau me balader des que je sais dans les parfumerie aucun ne me satisfait. Peut ette ne suis je pas prête.

Je reviens vers Trésor de Lancome comme un aimant sans pour autant oser l’acheter, peur peut etre d’acheter un parfum d’une autre époque. Trop oppulent pour moi, pourtant il se fait si velouté sur ma peau qu’il me rassure un peu..

Ange ou démon laisse une odeur épicée, et il ne se dégage que celle là. Je ne sais pas si d’autre ont des parfum épicés.

J’ai porté Sea Mimosa tout l’été, et des que je le sens il me rappelle les moments suspendus des vacances.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Lia Marsh, le 29 janvier 2022 à 07:12

Bonjour,
Si vous cherchez un parfum doux pour vous donner du réconfort, j’ai quelques suggestions puisées dans ma collection d’échantillons :
- Piano santal de l’orchestre parfums : parfum de peau santalé et lacté, à peine épicé comme un chaï, très doux, presque "blanc" en fond
- Osmanthus de Molinard : bergamote et mandarine (je crois que vous aimez cette note) en tête, osmanthus abricot et jasmin en coeur, très suave, et musc blancs en fond (pour le réconfort).
- Sun bleached, d’Une nuit nomade, pour son côté agrumes et linge propre et chaud mais sans trop de savon.
Pourquoi pas aussi une belle rose, naturelle ou plus travaillée, puisqu’on dit que la rose a des vertus réconfortantes, entre autres... Ce sont les roses de Parfum d’empire (Eau suave et Trois fleurs, Le Cri de la lumière). Mais là, d’autres vous conseilleront mieux que moi.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Lia Marsh, le 29 janvier 2022 à 07:14

Et bon courage pour votre nouveau départ.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Duolog, le 30 janvier 2022 à 17:33

Si votre cœur bat pour Trésor de Lancôme, foncez, c’est un indémodable injustement oublié ! Le destin de tous les parfums et de toutes les œuvres est de finir par être "d’une autre époque", mais rares sont les fragrances qui ne souffrent pas de leur âge, et Trésor en fait heureusement partie.
Essayez peut-être de jeter une narine aux parfums très lumineux comme Après l’ondée ou Gardénia de Chanel, et encore le récent Ça Boum chez Téo Cabanel, qui sont aussi des sources de joie renouvelée pour ceux qui les portent !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par En recherche , le 31 janvier 2022 à 13:05

Merci,
Ce sera surement Trésor. On m’a proposé Nomade je ne lui trouve pas le même charme.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

VanessaC

par VanessaC, le 22 septembre 2019 à 17:30

Par le passé, je portais le même parfum lors de mes rencontres avec l’homme que j’aimais et qui m’aimait. Ce n’était pas tant pour marquer ma mémoire que pour marquer la sienne.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Cistus creticus

par Cistus creticus, le 12 juin 2018 à 16:43

Les fêtes de fin d’année, notamment le réveillon de Noël, ont toujours été pour moi une période bénie et chaleureuse avec toute ma famille réunie. Enfant, je sentais cette excitation monter, cette effervescence. Debout sur une chaise, j’accrochais les boules aux branches du sapin. Le menu était déjà bien ficelé par ma grand-mère. Mon grand-père accrochait les guirlandes lumineuses aux rampes de la terrasse, alimentait le feu dans la cheminée. Mes parents couraient les magasins à la recherche du cadeau parfait. Mes cousins, mes oncles, mes tantes ne tarderaient pas à arriver… Et déjà toute petite, je choisissais LE parfum pour LA soirée. J’ai notamment porté L’eau cheap and chic de Moschino, (plus jamais retrouvé par la suite) un soir de réveillon, sous la neige et… sans électricité ! Le bonheur absolu pour les enfants que nous étions, le cauchemar pour les parents. Flower de Kenzo, dès sa sortie, offert par ma maman, tout poudré, tout doux, pendant que ma cousine et moi faisions disparaître les toasts en cachette, dans nos estomacs. Fleur d’eau de Rochas, offert par une amie chère aujourd’hui décédée. Plus récemment (histoire de ne pas être totalement ennuyeuse avec une liste à n’en plus finir), Angel de Thierry Mugler, la vingtaine, le maquillage, la crinière sauvage, le pull en angora tricoté par ma maman tout imprégné de mon parfum doudou… Opium de Yves Saint Laurent, abandonné ensuite, ma cousine ayant avoué que ce parfum, durant le copieux repas, lui avait tout simplement coupé l’appétit. Même sort pour Shalimar de Guerlain. La liste est si longue…. Des senteurs qui me font dire aujourd’hui "Ah ! Cette année-là, il s’est passé ça, ça et ça", qui me rappellent les gens que j’aime et ceux qui ont malheureusement laissé leur chaise vide les années suivantes.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

zapakh

par zapakh, le 7 février 2018 à 07:22

Pour un mini séjour sur le Mont Saint-Michel et sa Merveille (l’abbaye), j’ai spécialement commandé L’Eau des Merveilles Bleue de la maison Hermès. Visiter le Mont en plein hiver par une superbe journée ensoleillée (tout de même balayée par un vent glacial), sillonner les ruelles et les remparts quasi vides de touristes, s’endormir et se réveiller sur le rocher encerclé par la marée haute et s’émerveiller du spectacle de la baie aux nuances sable/bleu-vert... Autant d’images et de sensations que j’ai tenu à souligner par cette somptueuse déclinaison minérale de L’Eau des Merveilles dont j’ai retrouvé l’âme et la splendeur.
Pour ma prochaine visite de ce lieu que je ne me lasse pas de redécouvrir, je choisirai Grimoire d’Anatole Lebreton.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lafon laurent, le 25 septembre 2017 à 04:02

refaites le macassar de rochas ORIGINAL

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Ghitha TRIKI, le 15 janvier 2019 à 22:26

Oui, oui, infiniment oui.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par camille075, le 22 septembre 2017 à 07:23

Le parfum qui m’a fait cet effet est le parfum rose galante de Gellé Frères. C’est un vrai booster d’émotions et cela grâce aux huiles essentielles de fleurs contenues dedans.
Quand je l’utilise, je vaporise une première fois le parfum et je plonge dans le nuage tout en fermant les yeux, c’est magique et impressionnant à la fois. Un effluve auquel se mêle des notes fruitées et des feuilles de violette, je me retrouve dans les bras de mon chéri 2 ans avant, quand nous avons échangé notre premier baiser. A bientôt !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

crocutacrocuta

par crocutacrocuta, le 11 septembre 2017 à 21:31

En ayant commandé les échantillons de Les Nez pour tester The Unicorn Spell, j’ai fait la bizarre découverte d’Antimatière. Il y a là-dedans des odeurs sableuses, presque de goudron, pourtant très volatiles, qui m’ont transportée dans une cabine de plage en vacances. Un souvenir hanté par je ne sais quelle sinistrose ; en voilà un parfum méditatif. Je ne le porte depuis à l’occasion de retrouvailles personnelles, solitaires avec moi-même. Manoumalia a un caractère plus heureux, mais il a été composé par une morte ; c’est donc le mémento mori de la visite des aieux dans le home. Ça peut paraître tordu, mais empreindre ce lieu de ces notes à la fois joyeuses et mourantes me réconforte : je pense aussi à ma grand-mère à chaque fois que je le porte.

Sinon, je me surprends à choisir mes lessives en fonction du souvenir qu’elles évoquent, ou à apprécier soudainement l’autrefois haï jus de raisin. Un parfum pour ses souvenirs ? Je crois que ça se fait tout seul. Je n’ai que peu l’occasion de changer de parfum, chaque odeur se fait ainsi accompagnatrice d’une phase de ma vie, plus que d’un événement en particulier. Il y a quelque chose de très personnel, très singulier dans l’appréciation des parfums ; chaque souvenir parfumé me revient comme celui d’une solitude. Cela étant dit, j’ai planté des tubéreuses sur mon balcon, et elles embaument mes matinées. Mes amis et moi les reniflons au détour de la conversation. Je crois que c’est mon premier souvenir olfactif commun !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Dancing Light

Dancing Light - Olfactive Studio

Après plusieurs créations assez denses et charpentées, la marque fondée par Céline Verleure renoue avec un style plus aérien.

en ce moment

Garance a commenté Iris de gris

il y a 2 heures

Mais que vient faire là Merlin ?

il y a 3 heures

Anál nathrach ! Orth’ bháis’s bethad !! Do chél dénmbe !!!

lakota68 a commenté Iris de gris

il y a 2 jours

le départ est terreux, profond et magnifique l’arrivée est savonneuse et propre, un brin(…)

Avec le soutien de nos grands partenaires