Auparfum

Parfumer ses souvenirs

par Pénélope, le 6 mai 2016

Il est bien connu que, telle la fameuse madeleine de Proust, les parfums n’ont pas leur pareil pour faire ressurgir des souvenirs enfouis dans notre mémoire. Un effluve poudré d’iris et de violette et nous revoilà à huit ans dans la salle de bain de notre grand-mère ; un parfum de figuier et nous nous revoyons gravir ce sentier en Corse.

Afin de forcer un peu le hasard, vous est-il déjà arrivé d’utiliser sciemment cette propriété magique des parfums, et d’associer volontairement un parfum à une occasion particulière de votre vie, un évènement, un voyage, une rencontre... pour que le parfum vienne ainsi appuyer votre souvenir, un peu comme une bande-son accompagne un film ?
Et si oui, pourquoi ce parfum là pour cette occasion là ?

Racontez-nous les fragrances que vous avez choisies pour parfumer vos souvenirs !

Image : Fifi D’Orsay, dans le film They Just Had To Get Married, 1933

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

VanessaC

par VanessaC, le 22 septembre 2019 à 17:30

Par le passé, je portais le même parfum lors de mes rencontres avec l’homme que j’aimais et qui m’aimait. Ce n’était pas tant pour marquer ma mémoire que pour marquer la sienne.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Cistus creticus

par Cistus creticus, le 12 juin 2018 à 16:43

Les fêtes de fin d’année, notamment le réveillon de Noël, ont toujours été pour moi une période bénie et chaleureuse avec toute ma famille réunie. Enfant, je sentais cette excitation monter, cette effervescence. Debout sur une chaise, j’accrochais les boules aux branches du sapin. Le menu était déjà bien ficelé par ma grand-mère. Mon grand-père accrochait les guirlandes lumineuses aux rampes de la terrasse, alimentait le feu dans la cheminée. Mes parents couraient les magasins à la recherche du cadeau parfait. Mes cousins, mes oncles, mes tantes ne tarderaient pas à arriver… Et déjà toute petite, je choisissais LE parfum pour LA soirée. J’ai notamment porté L’eau cheap and chic de Moschino, (plus jamais retrouvé par la suite) un soir de réveillon, sous la neige et… sans électricité ! Le bonheur absolu pour les enfants que nous étions, le cauchemar pour les parents. Flower de Kenzo, dès sa sortie, offert par ma maman, tout poudré, tout doux, pendant que ma cousine et moi faisions disparaître les toasts en cachette, dans nos estomacs. Fleur d’eau de Rochas, offert par une amie chère aujourd’hui décédée. Plus récemment (histoire de ne pas être totalement ennuyeuse avec une liste à n’en plus finir), Angel de Thierry Mugler, la vingtaine, le maquillage, la crinière sauvage, le pull en angora tricoté par ma maman tout imprégné de mon parfum doudou… Opium de Yves Saint Laurent, abandonné ensuite, ma cousine ayant avoué que ce parfum, durant le copieux repas, lui avait tout simplement coupé l’appétit. Même sort pour Shalimar de Guerlain. La liste est si longue…. Des senteurs qui me font dire aujourd’hui "Ah ! Cette année-là, il s’est passé ça, ça et ça", qui me rappellent les gens que j’aime et ceux qui ont malheureusement laissé leur chaise vide les années suivantes.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

zapakh

par zapakh, le 7 février 2018 à 07:22

Pour un mini séjour sur le Mont Saint-Michel et sa Merveille (l’abbaye), j’ai spécialement commandé L’Eau des Merveilles Bleue de la maison Hermès. Visiter le Mont en plein hiver par une superbe journée ensoleillée (tout de même balayée par un vent glacial), sillonner les ruelles et les remparts quasi vides de touristes, s’endormir et se réveiller sur le rocher encerclé par la marée haute et s’émerveiller du spectacle de la baie aux nuances sable/bleu-vert... Autant d’images et de sensations que j’ai tenu à souligner par cette somptueuse déclinaison minérale de L’Eau des Merveilles dont j’ai retrouvé l’âme et la splendeur.
Pour ma prochaine visite de ce lieu que je ne me lasse pas de redécouvrir, je choisirai Grimoire d’Anatole Lebreton.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lafon laurent, le 25 septembre 2017 à 04:02

refaites le macassar de rochas ORIGINAL

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Ghitha TRIKI, le 15 janvier 2019 à 22:26

Oui, oui, infiniment oui.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par camille075, le 22 septembre 2017 à 07:23

Le parfum qui m’a fait cet effet est le parfum rose galante de Gellé Frères. C’est un vrai booster d’émotions et cela grâce aux huiles essentielles de fleurs contenues dedans.
Quand je l’utilise, je vaporise une première fois le parfum et je plonge dans le nuage tout en fermant les yeux, c’est magique et impressionnant à la fois. Un effluve auquel se mêle des notes fruitées et des feuilles de violette, je me retrouve dans les bras de mon chéri 2 ans avant, quand nous avons échangé notre premier baiser. A bientôt !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

crocutacrocuta

par crocutacrocuta, le 11 septembre 2017 à 21:31

En ayant commandé les échantillons de Les Nez pour tester The Unicorn Spell, j’ai fait la bizarre découverte d’Antimatière. Il y a là-dedans des odeurs sableuses, presque de goudron, pourtant très volatiles, qui m’ont transportée dans une cabine de plage en vacances. Un souvenir hanté par je ne sais quelle sinistrose ; en voilà un parfum méditatif. Je ne le porte depuis à l’occasion de retrouvailles personnelles, solitaires avec moi-même. Manoumalia a un caractère plus heureux, mais il a été composé par une morte ; c’est donc le mémento mori de la visite des aieux dans le home. Ça peut paraître tordu, mais empreindre ce lieu de ces notes à la fois joyeuses et mourantes me réconforte : je pense aussi à ma grand-mère à chaque fois que je le porte.

Sinon, je me surprends à choisir mes lessives en fonction du souvenir qu’elles évoquent, ou à apprécier soudainement l’autrefois haï jus de raisin. Un parfum pour ses souvenirs ? Je crois que ça se fait tout seul. Je n’ai que peu l’occasion de changer de parfum, chaque odeur se fait ainsi accompagnatrice d’une phase de ma vie, plus que d’un événement en particulier. Il y a quelque chose de très personnel, très singulier dans l’appréciation des parfums ; chaque souvenir parfumé me revient comme celui d’une solitude. Cela étant dit, j’ai planté des tubéreuses sur mon balcon, et elles embaument mes matinées. Mes amis et moi les reniflons au détour de la conversation. Je crois que c’est mon premier souvenir olfactif commun !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Pénélope

par Pénélope, le 16 juillet 2017 à 16:54

Après avoir retrouvé mon mot de passe de connexion, je peux revenir donner des nouvelles plus d’un an après avoir lancé cette discussion.
Mon mariage a eu lieu au mois de Juin et avec toutes les choses à penser pour l’organisation j’ai un peu oublié de réfléchir à mon parfum pour le jour J. Si bien que la veille, je fais le tour de mes flacons et de mes échantillons, rien ne me convainc ( il fait trop chaud pour Nahéma que j’ai pourtant appris à apprécier, l’Infusion d’Iris je l’ai beaucoup porté cet hiver, ce n’est pas assez exceptionnel ect...)
Finalement je n’ai pas mis de parfum ce jour là ! Aucun regret, il faisait très chaud et j’étais tellement absorbée par ma journée et mes invités que je n’en aurais pas profité !
A bientôt

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Pepper&Salt

par Pepper&Salt, le 13 juin 2017 à 15:32

Comme un souvenir éternel. Celui de l’amour d’un bambin pour sa grand-mère élégante, féminine, et protectrice.
Imaginer se rendre dans sa maison, 40 ans après, pour retrouver les moments enfouis dans la lointaine enfance.
Oublier qu’elle n’est plus, et la découvrir à ses côtés, toujours vivante, après avoir fermé les yeux, et senti le magnifique "Poudre de Riz" de la Collection Huitième Art du parfumeur Pierre Guillaume.
C’est un peu comme se rendre dans sa chambre, bouger sa coiffeuse, et trouver son poudrier, qui était tombé derrière. Une madeleine délicieuse...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Lady Siegfried

par Lady Siegfried, le 6 juin 2017 à 00:55

Bonjour à tous,
J’ai vu ce fil de discussion peu de temps avant l’examen final de mon cursus, et je me suis dit que j’allais suivre votre exemple et me créer aussi un souvenir olfactif de ce moment-là.
En passant en revue les échantillons et les flacons de ma mini-collection, mon nez s’est arrêté sur Grand Amour. Malgré le fait que ce parfum m’ait collé une migraine la première fois que je l’ai senti (le lys sans doute, un bouquet de ces fleurs fraîches me fait le même effet), ça ne pouvait être que lui, sans doute le lien entre son nom et le métier qui me passionne tant.
Eh bien, cela fait une semaine que Grand Amour m’a accompagnée, une semaine que j’ai validé mon diplôme. Le sentir de nouveau m’emplit de joie au point d’en pleurer, j’espère qu’il me fera cet effet-là encore longtemps !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Pénélope, le 16 juillet 2017 à 16:48

Bonjour Lady Siegfried,
Je suis ravie que vous ayez adhéré au concept ! Félicitations pour votre diplôme !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par jerico12, le 28 janvier 2017 à 23:16

Il n’arrive pas à la cheville de Corsica dsl

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Camille Goutal et Isabelle Doyen nous entraînent dans leurs Voyages imaginaires

Camille Goutal et Isabelle Doyen nous entraînent dans leurs Voyages imaginaires

Après avoir collaboré de nombreuses années avec Goutal Paris, signant à quatre mains Songes, Ninfeo Mio ou Duel, les deux créatrices lancent aujourd'hui leur propre maison.

en ce moment

il y a 11 heures

En parlant de Guerlain supprimé... Quelqu’un sait si c’est le cas pour Lys Soleia ? Je voulais le(…)

il y a 22 heures

Fausse alerte, j’ai eu Guerlain c’est juste une réelle rupture de stock, Jardins de Bagatelle eau(…)

ana a commenté Perles

hier

Porter Perles est une experience délicieuse. J’aurais du le faire plus tot. Mais plusieurs(…)

Dernières critiques

Myths Woman - Amouage

Foison d’or

L’Ouïe - Pentalogies

Tendre l’oreille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Le Nez Insurgé

Le Nez Insurgé

Bordeaux (33)

Passage 31 - Nantes

Passage 31 - Nantes

Nantes (44)

Smell Stories

Smell Stories

Bruxelles (01)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019

Avec le soutien de nos grands partenaires