Auparfum

Prada Amber

neovand

par neovand, le 26 mars 2017

Il y a des parfums que l’on porte pour une raison précise : se rafraichir avec un hespéridé en été, porter un chypre (de préférence vert) quand on a envie d’instaurer une certaine distance entre soi et les autres (parfum « carapace » ), un floral léger pour se sentir un peu plus jeune, un boisé ou un cuiré lorsqu’on veut mettre en avant son côté sérieux, un oriental pour séduire.

Evidemment, tout cela est subjectif et n’est en aucun cas une ligne de conduite : rien ne m’empêche de porter des orientaux sensuels sur mon lieu de travail, même si mon intention en m’y rendant n’est absolument pas de séduire.

Je fais cette introduction un peu générale parce que ce Prada ne représente rien de tout cela pour moi. J’ai fait sa connaissance au milieu d’un lot de 6 miniatures acheté sur internet. Je l’ai testé sur poignet, l’ai bien aimé en amatrice habituelle des orientaux, puis je l’ai porté, plusieurs fois. Et plus je le portais, plus je l’aimais sans bien savoir pourquoi… Et puis l’évidence : quand je porte ce parfum, je me sens « moi », et c’est tout, du coup c’est difficile d’écrire dessus.

Par contre, je constate qu’il n’est plus référencé sur certains sites, j’aime pas ça...

Votre réponse

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

à la une

Histoire de parfumeurs : Sophia Grojsman, virtuose de la rose

Histoire de parfumeurs : Sophia Grojsman, virtuose de la rose

Dans les pas de son mentor Joséphine Catapano, Sophia Grojsman a signé près d’une centaine de parfums au cours d’une carrière de cinquante ans chez IFF New York.

en ce moment

il y a 10 heures

Je ne connais pas le parfum d’Elizabeth Taylor, en revanche, pour moi, Trésor est associé à la(…)

hier

Spellbound, Beautiful, Eternity, Paris, Yvresse, Tentations de Paloma Picasso et le trop méconnu(…)

hier

Le 19 évidemment suivi de près par Cristalle. Nostagie oblige, cet article remet en lumière(…)

Dernières critiques

Marseille - Comme des garçons

C’est du propre

Beau de jour - Tom Ford

Daddy nostalgie

Enlightenment - Christèle Jacquemin

Sous les glaciers, la peau

Trouver Nez

Le Parfum en herbe

Le Parfum en herbe

St Germain en Laye (78)

Avec le soutien de nos grands partenaires