Auparfum

Eau Blanche

poivre rose

par poivre rose, le 5 novembre 2017

Bonjour chers auparfumistes !
C’est la première fois que je prends mon clavier pour m’exprimer à mon tour, mais je passe des heures à vous lire et j’en profite pour remercier les auteurs de ce site pour avoir su le rendre si vivant et à la hauteur de cet univers extraordinaire qu’est le monde mystérieux du parfum..
Je prends donc mon clavier car l’Eau Blanche a été pour moi une découverte magnifique, un coup de cœur ravageur et, en même temps...la plus grande frustration de ma vie de passionnée de parfums !
Je l’ai découverte à la boutique IUNX il y a quelques semaines, c’est la première que la vendeuse m’a fait découvrir sur touche. Elle avait les yeux pétillants en évoquant les qualités de ce parfum, mais hélas je n’ai senti que l’alcool pendant les premières minutes...impossible de percevoir l’Eau Blanche, de la saisir un tant soit peu.
J’ai poursuivi l’exploration avec l’Ether et l’Eau d’Aztèque, très très belles découvertes, subtiles, originales.. Puis je suis revenue à l’Eau Blanche, et j’ai commencé à entrer en contact avec elle, ou plutôt elle a fini par se dévoiler à moi, avec toute sa finesse, sa beauté... pour hélas mieux repartir se cacher, avant de venir à nouveau se montrer furtivement.
L’enchantement avait démarré et je suis finalement repartie avec un flacon (de voyage pour commencer). Pendant tout le trajet je n’ai cessé de renifler la touche et, en étant sortie de la boutique, elle ne jouait plus tant à cache-cache et j’ai pu prendre toute la mesure de sa beauté. Quelle merveille !!!!!
C’est pour moi l’un des plus beaux parfums jamais sentis, un mélange fou de raffinement, d’élégance et de sensualité, un parfum qui me fait fermer les yeux et dire à voix haute ’mais que c’est beau !!’ à chaque fois que je mets......
Hélas, trois fois hélas, j’ai eu beau vider mon flacon en une semaine (à 65 euros, ça ne va pas être possible continuer comme ça :) ), l’Eau Blanche reste quasiment imperceptible, elle surgit de temps en temps, quelques secondes de bonheur par-ci par-là, et rien le reste du temps.... Mon compagnon n’a même pas pu me donner son avis, il a vraiment des efforts voyant mon enthousiasme (et mon désespoir), mais il a été obligé de m’avouer qu’il...ne sentait rien, même 5 minutes après que je m’en sois aspergée. Arg !!!!
Je cherche donc depuis un équivalent de ce parfum superbe mais inaccessible. Je suis prenante si vous avez des suggestions !
Mais peut-être devrais-je simplement tourner la page et l’oublier... même je ne suis pas prête pour le moment.
J’ai récemment découvert Hiris d’Hermès et j’ai été frappée par sa ressemblance avec l’Eau Blanche, avant d’apprendre qu’il est aussi d’Olivia Giacobetti ! Il est superbe et je pense l’acheter prochainement, sa tenue m’a semblé bonne pour le coup, mais il n’a pas toute la finesse de l’Eau Blanche à mon avis.
En attendant je rêve qu’Olivia Giacobetti (puisse t-elle lire les commentaires sur Au Parfum !) sorte une version plus concentrée de son chez d’œuvre...

Votre réponse

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

à la une

Histoire de parfumeurs : Sophia Grojsman, virtuose de la rose

Histoire de parfumeurs : Sophia Grojsman, virtuose de la rose

Dans les pas de son mentor Joséphine Catapano, Sophia Grojsman a signé près d’une centaine de parfums au cours d’une carrière de cinquante ans chez IFF New York.

en ce moment

il y a 9 heures

Je ne connais pas le parfum d’Elizabeth Taylor, en revanche, pour moi, Trésor est associé à la(…)

hier

Spellbound, Beautiful, Eternity, Paris, Yvresse, Tentations de Paloma Picasso et le trop méconnu(…)

hier

Le 19 évidemment suivi de près par Cristalle. Nostagie oblige, cet article remet en lumière(…)

Dernières critiques

Marseille - Comme des garçons

C’est du propre

Beau de jour - Tom Ford

Daddy nostalgie

Enlightenment - Christèle Jacquemin

Sous les glaciers, la peau

Avec le soutien de nos grands partenaires