Auparfum

Une odeur douce pour m’accompagner partout

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

Pour qui : pour moi
Âge : 38
Sexe : une femme
Budget : 120 euros
Villes : Quimper, Brest ou Lorient

par Valkyrie, le 16 décembre 2016

Bonjour,
Romantique mais pas mièvre, réservée mais pas timide, observatrice, curieuse, assez exigeante c’est vrai... mais pleinement femme : amante, épouse et mère, j’ai la chance d’exercer un métier plutôt feutré, dans le domaine du droit.

J’aime l’odeur des crayons et de la papeterie, celle des feux de bois, de la foret après la pluie, des jacinthes et des roses du jardin, des gâteaux à la vanille, de l’herbe fraîchement coupée et du cou de mes hommes.

Physiquement, je ressemble assez à mon avatar, la Walkyrie du tableau : grande, charpentée mais féminine et douce, cheveux châtains, yeux et peau clairs.

Assez fidèle en matière de parfums, mais grande testeuse devant l’Éternel, c’est en vous écrivant que je me rends compte que je change de fragrance environ tous les 5 ans : d’abord, il y a eu White Musk de 15 à 20 ans, parfum des années lycée, une odeur douce de propre mais un brin sexy quand même...Je suis folle de l’Angleterre et cette fragrance m’y renvoie toujours. Puis je deviens parisienne de 20 à 25 ans pour terminer mes études et je découvre l’Artisan parfumeur et c’est Drôle de Rose qui m’accompagne... Premier poste et premières responsabilités, j’habille ma rose d’ambre avec Stella de Stella Mc Cartney jusqu’à mes 30 ans où je deviens Épouse, puis Mère avec N°5 Eau première en toile de fond...
Aujourd’hui, je saute le pas et commence les démarches pour monter ma boite, c’est pourquoi je cherche un parfum que je pourrai porter tous les jours, une odeur douce qui m’accompagnerait partout...
Le N°5 ne remplit plus son office et j’en suis à m’asperger du Ptisenbon de Tartine & chocolat de mes garçons !

Mais (oui, bien sur, il a un "mais"...), ce n’est pas que je sois difficile mais il y a certains éléments dont je dois vous faire part :
- Ma peau transforme toutes les notes vertes en odeur pestilentielle (entre la javel et le vomi, c’est vous dire !)
- Ni cuir, ni chypre, ni gourmand n’ont pour l’instant ravi mon cœur
- J’habite le bout du monde...au sens propre du terme, alors pour les parfums de niche, c’est au bas mot 100 km pour trouver un revendeur

Merci de votre attention et d’avance, merci pour vos conseils.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

sigisbée

par sigisbée, le 20 décembre 2016 à 21:47

Bonsoir Valkyrie,
L’odeur des crayons et de la papèterie m’inspire peu en terme de "Madeleine", mais bon chacun ses inspirations...
J’aime beaucoup votre belle aventure de vie, vous aimez le patchouli ?
Question brute...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Valkyrie, le 21 décembre 2016 à 17:46

Désolée, pas du tout... sauf quand j’étais enceinte !! (c’est d’ailleurs très curieux ça ! )

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Messapia, le 20 décembre 2016 à 19:44

Bonjour Valkyrie,

Si vous aimez l’iris, je vous suggère d’essayer "Iris Nobile" d’Acqua di Parma, un iris lumineux, qui donne de l’allure à celle qui le porte tant il est chic, confortable, solaire et distingué. Un autre iris très poudré avec un beau sillage : Iris Eau de Parfum de l’Erbolario, c’est un parfum né avant Teint de Neige, mais qui lui ressemble beaucoup. Et puis question budget, il y a pas photo.

Un parfum musqué pourrait vous convenir, un de mes préférés, qui dégage une infinie douceur, en tout cas sur ma peau, c’est Original Musk de Kiehl’s

Bonne recherche.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Valkyrie, le 21 décembre 2016 à 17:53

Merci Messapia,

Effectivement, un retour vers un musc doux mais plus sensuel que "White" est envisageable... Quelle tenue a celui de Kiehl’s ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

DOMfromBE

par DOMfromBE, le 20 décembre 2016 à 09:19

Bonjour,
Je viens rajouter ma petite contribution.
La première idée qui m’est venue à la lecture de vos critères, c’est Santal blanc, de Serge Lutens, parce que je lui ai toujours trouvé des allures de crayons fraîchement taillés. Il est présent sans envahir, mais, hélas, il n’est pas très facile d’accès puisqu’il ne figure plus dans la collection export...
 ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Raphaëlle

par Raphaëlle , le 20 décembre 2016 à 08:20

Bonjour Valkyrie,

je vais tenter d’apporter ma modeste contribution à votre quête de parfum :)

Je rejoins de nombreux commentaires précédents et ne peut que vous encourager à tester Après l’Ondée de Guerlain, trésor de délicatesse et de douceur. Seul point négatif : sa tenue, tellement légère que ça en devient frustrant pour un tel bijou.
Sinon, je sais que vous vivez visiblement dans une zone peu pourvue en parfumerie de niche, mais peut-être que ça vaudrait la peine d’essayer de plonger le nez du côté de Lumière Blanche d’Olfactive Studios. Un joli épicé lacté, chaud froid, doux et cocon. Dur à trouver, mais pas hors de prix pour de la niche.
Je trouve que Dans tes Bras des Éditions de Parfums Frédéric Malle pourrait aussi coller à votre description, même si là, on est hors budget :-/ (cela dit, au pire, pour se faire un petit plaisir, on peut se procurer des flacons de 10 ml...) Pour moi, c’est une version plus tenace mais surtout beaucoup plus sombre, mate, dépourvue de lumière d’Après l’Ondée. Mais l’émotion y est palpable là aussi. Une magnifique violette terreuse.
Dans le genre cocon facile à porter et réconfortant, pourquoi ne pas essayer Tocade de Rochas ?
Et enfin, Baiser Volé de Cartier en edp. Un trésor de poudre, fleuri, lumineux, magnifiquement ciselé (en espérant que les quelques notes vert croquant et tendre ne vireront pas sur vous).
Ah et j’allais oublier ! l’Infusion d’Iris de Prada !!

J’en oublie sûrement d’autres, mais vous avez déjà beaucoup de choses à sentir. Si jamais un truc me revenait en tête, je passerais ici de toute manière !

Bonne quête parfumée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

AdRem

par AdRem, le 20 décembre 2016 à 01:22

Bonjour,

Comme Nymphomaniac, je vous proposerais le "Peau d’ailleurs" chez Starck : le titre de votre recherche est un sous titre parfait pour traduire en mots le plaisir que j’ai eu à porter ce parfum aujourd’hui.
Seul problème, en dehors de notes de tête hors normes clivantes (j’ai fait un petit test autour de moi et les avis sont tranchés : on adore ou déteste au premier pschitt), ce parfum n’est absolument pas distribué dans votre région....qui est souvent la mienne (Brest /Ouessant). A voir avec Liquides sur Paris si envoie échantillon possible ?
(Légèrement hors budjet : 125 € les 90 ml)

Mon deuxième choix...pile dans votre budjet pour 100 ml et plus facilement accesible dans le grand ouest....est chez Etat Libre d’Orange : " Fils de Dieu du Riz et des Agrumes"
A tester sur peau obligatoirement : sur certaine peau ça tourne bizarre les agrumes et ce parfum peut offrir des odeurs très cuisines pas très romantiques...surtout par grandes chaleurs.
Sur ma peau, comme sur de nombreux proches à qui j’ai offert cet ELO, la note de riz est douce et va disparaître pour vous laissser une incroyable note blanche (ex riz), légèrement devenue florale et verte (agrumes/citron vert) à la fois discrète et tenace mais surtout divine...vraiment... pour vous et celui ou celle qui aura la chance de laisser voyager son nez sur votre peau.
Un parfum de peau si simple et qui se fond si bien dans le paysage qu ’il se ferait oublier....mais terriblement efficace dans l’intimité très souvent :)
Un de mes parfums favoris d’un de mes parfumeurs "freak" favoris.
(Et en flacon de 50 ml c’est environ 80 € pour tester sur un petit volume)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Nymphomaniac

par Nymphomaniac, le 19 décembre 2016 à 22:04

dans la situation présente, je recommanderais le mix suivant :
. peau d’ailleurs : 3 pschitts (tient toute la journée, dans la plus grande douceur possible)
. dans tes bras : 2 pschitts
. cuir de russie, extrait : 1 pschitt éloigné des 5 précédents (poitrine, ventre, ...)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

par Farnesiano, le 19 décembre 2016 à 21:09

Bonsoir Valkyrie. Me viennent à l’esprit L’Eau d’Hiver et En Passant des Éditions Frédéric Malle, L’Été en Douce, La Chasse aux Papillons, La Traversée du Bosphore, déjà citée, ainsi que l’exquis Jour de Fête de L’Artisan Parfumeur. Je pense également à Sublime Balkiss et Bois d’Iris de The Different Company, à La Pausa de Chanel, à L’Heure Exquise et L’Eau du Ciel de chez Annick Goutal. L’Instant cité également et le rayonnant et si lumineux Dolce Vita de Dior, évidemment plus boisé mais si féminin... Et si le parfum doux, enveloppant, à la fois frais et chaleureux de l’oeillet vous séduit, ne manquez pas les trois merveilles que sont Infusion d’oeillet de Prada, Oeillet Sauvage de l’Artisan et Oeillet Bengale de Aedes de Venustas. Pour certains, votre budget sera dépassé, quoique s’il existe des 50 ml... Mais la douceur au quotidien sera au rendez-vous ! Bonnes et belles découvertes.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nymphomaniac, le 19 décembre 2016 à 22:09

28 la pausa (edt) ; il vaut mieux éviter le la pausa (edp) tout court, dans la mesure du possible

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nymphomaniac, le 19 décembre 2016 à 22:11

ou alors acheter un truc comme l’infusion d’iris à moindre coût

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

euskalpyth

par euskalpyth, le 19 décembre 2016 à 12:52

A la lecture de votre texte, deux parfums me viennent à l’esprit :

- Juniper Sling de Penhaligons

- Geranium odorata de Diptyque

Le 1er est un peu hors budget, mais il est régulièrement proposé à demi-tarif sur vente privée, et les deux sont à la fois doux et enveloppants, mais également pimpants et toniques, ce qui conviendrait bien à la femme d’affaire avisée que je vous souhaite de devenir !

J’espère que vous aurez la possibilité de mettre le nez dessus : pour le Penhaligons, demandez à votre boutique Artisan-Parfumeur (c’est la même maison mère, alors ils ont souvent des échantillons les uns des autres) et pour Diptyque, il reste BT sur lequel vous pouvez demander à acheter un décant...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Valkyrie, le 21 décembre 2016 à 17:50

Merci Euskalpyth,

j’ai déjà eu l’occasion de tester le 1er, sans grand résultat, de plus la vendeuse m’avait conseillé "Artémisia" (un bonheur de compo sur le papier, un jus fadasse un fois porté...)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Fille d'Avril

par Fille d’Avril, le 19 décembre 2016 à 11:51

Bonjour Valkyrie,

Je me retrouve dans votre description, surtout dans une recherche de douceur !
J’ai pour ma part découvert grâce aux avis éclairés d’auparfum Teint de Neige de Lorenzo Villoresi. Il est justement très doux, voluptueux, très poudré, mais loin d’être mièvre ou sans caractère. Il est facilement portable tous les jours, et vaporisé délicatement, vous accompagnera tout au long de la journée sans pour autant gêner vos proches par une odeur trop imposante.
Bonne chance pour votre entreprise !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Valkyrie, le 19 décembre 2016 à 18:07

Merci beaucoup Fille d’Avril !
je vais essayer de m’en procurer un flacon sur le site de Nose

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Fille d’Avril, le 20 décembre 2016 à 10:27

Si jamais vous désirez y succomber, de mon côté, j’ai préféré l’eau de toilette à l’eau de parfum (et elle a en plus l’avantage d’être moins onéreuse !)...L’eau de toilette tient toute la journée sur moi, je la retrouve même au petit matin sous l’eau chaude de la douche.
J’ai vu que Raphaëlle vous parle d’Infusion d’Iris de Prada...effectivement, grave erreur de ma part, je l’avais oublié, mais c’est vrai qu’il est divin (je préfère l’eau de parfum absolue, beaucoup plus poudrée).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Folle de Roses, le 18 décembre 2016 à 14:55

Hum, bien sûr au début il faut lire " je plussoie " pas "je poussoir".

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Astres, enfer et voyages lointains : la revue de sorties parfums #9

Astres, enfer et voyages lointains : la revue de sorties parfums #9

Parce qu’il y a de plus en plus de lancements, voici la revue de sorties, tour d’horizon des flacons qui sont arrivés sur nos bureaux ces dernières semaines.

en ce moment

DOMfromBE a commenté Magie Noire

il y a 36 minutes

Bonjour Est-ce que vous connaissez Dioressence, pour lequel vous devriez pouvoir dénicher un(…)

demeter76 a commenté Magie Noire

il y a 58 minutes

Bonjour, Pour ma part, je le porte depuis 2002. A l’époque, il était encore bien différent de ce(…)

il y a 13 heures

Ça sent la fin pour ce parfum ... on le trouvait facilement sur internet et ça fait maintenant(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires