Auparfum

Un parfum pour s’envelopper comme dans une fourrure

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

Pour qui : pour moi
Âge : 27
Sexe : une femme
Budget : 200 euros
Villes : Paris

par nikita, le 3 février 2017

Bonjour à tous,

J’ai grand plaisir à vous lire depuis plusieurs mois, et je me lance enfin.
Je viens d’Alsace et suis arrivée dans notre capitale il y a 4 ans maintenant. Je suis passionnée de voyages et de photographie, je pratique la danse (Hip hop, Salsa..) et je travaille dans l’univers des cosmétiques comme make up artist.

Ma "madeleine de Proust", c’est Shalimar que ma maman portait quand j’étais enfant, (et que j’ai beaucoup de plaisir à porter moi-même). Je porte Bois d’argent de Christian Dior dont je suis tombée amoureuse (mais je suis lassée de le sentir à chaque coin de rue..). J’ai également porté Songes d’Annick Goutal, Cuir Beluga de Guerlain et pour l’été dans le même univers Bronze Goddess d’Estée Lauder. Dans un autre style je porte aussi pendant la saison estivale Escale à Parati de Dior ou Un jardin en Méditerranée d’Hermès.

Je suis à la recherche d’un parfum de peau qui se rapprocherait plus de l’univers de Shalimar et Bois d’argent. Un parfum dans lequel on a envie de s’envelopper, rassurant que j’imagine comme une fourrure (bien que je n’en porterai jamais..)

J’ai hâte de lire vos suggestions.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par Walkyrie, le 4 février 2017 à 12:05

Bonjour,
A votre description, j’ai tout de suite pensé à La Panthère de Cartier : il repose sur un accord gardénia - musc animal. Vous y retrouveriez ainsi le côté fleur blanche qui vous séduit dans Songes et le fond fourrure qui vous attire. Mais ce n’est pas un parfum de peau... Il a un beau sillage.
sinon, en parfum de peau, réconfortant et intimiste, j’appuie 2 suggestions qui vous ont déjà été faites :
- Cologne pour le soir de la Maison Francis Kurkdjian : une cologne musquée poudrée confortable.
- Narciso, de Narciso Rodriguez : on retrouve un accord gardénia, mais avec un fond poudré très agréable, plus "sage" que la Panthère...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Garance2, le 4 février 2017 à 12:25

Ah, encore une idée ! - Votre quête m’inspire, car les orientaux ou les floraux enveloppants, c’est vraiment mon domaine olfactif de prédilection- Ambre Narguilé, une hermessence douillette et chaleureuse, très réconfortante...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

zapakh

par zapakh, le 4 février 2017 à 08:23

Je profite de cette recherche pour reposer ma question postée il y a quelques jours et restée sans réponse : "Qu’est-ce qu’un parfum de peau" ? Quelqu’un.e aurait la gentillesse (la patience ? l’art ?) de l’expliquer ? Est-ce un parfum pour soi, un parfum confidentiel par opposition à un parfum opulent, à fort sillage ? Un parfum "seconde peau" qui habille comme un vêtement ? Un parfum aux notes dites "animales", musquées ? Cette expression demeure un mystère pour moi. Je remercie d’avance les auparfumistes qui voudront bien me répondre.
Quant à votre recherche d’un "parfum fourrure", nikita, voici les suggestions qu’elle m’évoque, selon les interprétations :
Fleur de Cassie des Editions de Parfums Frédéric Malle ; Poison de Dior pour le côté fourrure (celle que l’on peut porter), rétro, glamour.
Narciso Eau de Parfum de Narciso Rodriguez, pour le cocon enveloppant.
Et pour vous prendre au pied de la lettre, je suis tombée sur Peau de Bête de Liquides Imaginaires...
Bonnes recherches à vous !
_

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Volute, le 4 février 2017 à 11:24

Bonjour Zapakh,

Le sujet que vous exposez mériterait un article dans la revue "NEZ". A bon entendeur ! ;-))) Les réponses apportées pourraient être diverses et variées dans les domaines de l’anthropologie, de la philosophie, de la psychologie sociale, des sciences humaines et interculturelles ...
Je vous livre ma modeste et humble contribution.
Le parfum de peau serait un parfum intime, pour soi et pour un cercle restreint de personnes qui peuvent le sentir à une distance intimiste de quelques centimètres à un mètre ou un mètre cinquante tout au plus. Il aurait un faible sillage. A l’opposé du parfum de peau, on retrouverait les parfums à moyen ou fort sillage qui s’imposent dans un environnement et donc aux autres. De fait, le parfum de peau aurait une personnalité introvertie alors que le parfum à moyen ou fort sillage aurait une personnalité extravertie.Il serait donc question d’une communication olfactive entre moi et les autres par une sorte de bulle de diffusion intimiste ou publique. Le parfum de peau formerait une bulle intimiste comme une seconde peau dans laquelle pourrait être invités des privilégiés, des initiés, des intimes à sentir votre peau, votre cou. Le parfum à moyen ou fort sillage formerait lui une sphère publique puisque tout le monde peut le sentir.
Lorsque je choisis ou porte un parfum, quelle communication olfactive ai-je envie d’instaurer avec autrui ? Communication intime, personnelle, sociale, publique, réservée, discrète, ostentatoire ... "Toute rencontre est caractérisée par une distance opportune qu’il convient de respecter pour que le contact soit efficace et confortable pour chacun". Le parfum contribue aussi à ce que l’on nomme la distance interpersonnelle.
Le parfum de peau pourrait être aussi un parfum qui sublimerait notre odeur propre et naturelle, qui serait proche de notre PH. Je pense notamment au musc blanc, à la fleur d’oranger.
Sur ma peau, Musc ou patchouli blanc de Réminiscence sont des parfums de peau.
Et vous, quels sont les vôtres ?
J’ai hâte de connaître les réflexions des uns et des autres sur ce sujet fort passionnant.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par zapakh, le 4 février 2017 à 15:55

Bonjour Volute, je vous remercie vivement de cette réponse claire et détaillée. Ma question avait été submergée par la déferlante d’avis concernant "Green Water" ! Alors merci²²²²²²²²²²²²²².
J’étais loin de m’imaginer que le qualificatif "de peau" en parfumerie pouvait faire l’objet d’un exposé aussi complexe et "intellectuel". Ma question était simplement guidée par la curiosité, un besoin de précision, d’éléments concrets. Votre réponse est donc parfaite. En tout cas, je suis sûre que le débat, s’il se poursuit ici, ne sera pas hors sujet, car il permettra d’affiner la recherche de nikita.
Votre parfum de peau serait donc Patchouli Blanc. Je le trouve divin.
Les miens seraient Vanderbilt, Aqva Divina de Bvlgari, Sun de Jil Sander et la palme d’or reviendrait à un coup de cœur récent que je dois à AuParfum : Incarnata d’Anatole Lebreton, charnel par excellence.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Rose, le 3 février 2017 à 23:00

Velours chez YSL, Cierge de lune chez Aedes de Venusta, Fleurs des Fleurs chez Une nuit à Bali. Bonne recherche

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Volute

par Volute, le 3 février 2017 à 21:05

Bonjour Nikita,

Je vous invite à découvrir ou redécouvrir Patchouli patch de l’Artisan Parfumeur : un patchouli aéré par des envolées de musc avec une tenue irréprochable jusqu’au lendemain matin. Je le trouve enveloppant comme un pull en cachemire. Serait-il "un parfum pour s’envelopper comme dans une fourrure ?" ;-)))
Belles découvertes ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

schlimmelmann

par schlimmelmann, le 3 février 2017 à 19:42

Bonjour Nikita,

Je vous conseille, d’abord, Bois de Violette de Serge Lutens.

En outre, je vous propose deux parfums d’Annick Menardo, la nez ayant créé Bois d’Argent : Lolita Lempicka au Masculin (pourquoi pas ?) et Peau d’Ailleurs de Starck (une très, très belle surprise).

Sinon, L’Ether et L’Arbre chez Iunx risquent de vous plaire.

Bonne recherche !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par nouch, le 3 février 2017 à 15:26

Bonjour Nikita !
Je vous suggère Coromandel ou Coco Noir de Chanel (extrait divin), Sublime de Patou, Musc Ravageur et Iris Poudre des Éditions de Parfum Frédéric Malle.
Avez-vous tenté Shalimar Cologne, Jicky edp et Vol de Nuit de Guerlain ?
Bonne recherche

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Adina76

par Adina76, le 3 février 2017 à 15:21

Sublime de Patou est aussi très enveloppant.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Max67, le 3 février 2017 à 15:06

PS : j’aurais pu rajouter cuir d’ange chez Hermès !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Max67, le 3 février 2017 à 15:01

Bonjour

J’aurais suggéré un Ambre Sultan de Lutens... C’est magnifique.
Ou Juliette Has a Gun Not a Perfume. Pour le coup très peau, et très tenace... mais pas une énorme diffusion.
Pourquoi pas non plus Eau Duelle chez Diptyque, plus floral blanc.

Bonne recherche !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Barynia

par Barynia, le 3 février 2017 à 12:58

Bonjour,

Je vous suggère Sacrebleu Intense ou Kiss Me Tender de Nicolaï (on reste dans la famille Guerlain !) : ils ont un côté chaleureux, rassurant et enveloppant, sans être régressifs "becs sucrés".

Vol de Nuit, je suis d’accord avec Adina, surtout si votre peau accroche le côté "animal" du parfum et non son côté vert (comme j’aime les deux côtés, je mets un pschitt sur ma peau et un sur un foulard, pour conserver la note verte un peu plus longtemps).

Et pourquoi pas Louve de Lutens... qui a un côté gourmand, mais pas Haribo.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Versatile : la transparence est dans le flacon

Versatile : la transparence est dans le flacon

Jeune marque née du désir de renouveler le discours marketing et la création, Versatile lance cinq extraits sans alcool, au propos clair et à l’originalité affirmée.

en ce moment

il y a 9 heures

Bonjour, j’espère que vous allez tous bien. Petite question. Leau de toilette heure bleue tient(…)

héspéridés a commenté Cuir

il y a 23 heures

Fan de la famille cuir depuis des années, je les aime presque tous, du poétique Cuir d’Ange, à(…)

En recherche a commenté Idylle

hier

Merci infiniment Petrichor, je vais me pencher sur ses références une fois mon odorat(…)

Avec le soutien de nos grands partenaires