Auparfum

Un encens épicé, mystique et rock’n roll

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

Pour qui : pour moi

Âge : 33 ans

Sexe : une femme

Budget : 150 euros

Ville : Dijon, ou sur internet

par ratatam, le 16 novembre 2018

Je cherche LE parfum de ma trentaine, celui du renouveau.

Pour me décrire en quelques mots : je suis « différente » depuis le plus loin que je m’en souvienne, bien qu’un peu timide je crois que je me fais remarquer par mon physique loin d’être passe partout : naturellement très brune à peau très pâle et yeux sombres, plutôt ronde mais harmonieuse, avec un style un peu « rétro pin up-rock’n roll ».
Culturellement, je suis un peu « à côté », j’aime l’alternatif (musicalement, en littérature, en art de façon générale), les valeurs de solidarité (que j’exerce dans mon métier), le D.I.Y. . J’aime être dans mon (mes) groupe(s) d’amis, et m’y reconnais. D’un point de vue esthétique, alimentaire, dans mon mode de vie en général j’évite l’artificiel et privilégie le naturel.

Pour décrire LE parfum, je le cherche original, loin du sucré que l’on trouve partout et de ces parfums qui se ressemblent un peu tous.
Je me suis découvert une passion pour l’encens, je suis fan d’Incense Série 3 de Comme des garçons (Jaisalmer surtout) mais je trouve leur tenue trop courte, leur sillage trop discret. J’aime aussi le côté épicé, poivré de Blackpepper de Comme des garçons par exemple, à qui je reproche la même chose), je me suis demandé si c’était parce que je les avais achetés en échantillon sur le net, ou s’ils sont vraiment comme ça.

Voici les parfums que je n’aime pas du tout : les sucrés passe-partout, les citronnés, les frais/colognes et eaux de toilette souvent, les floraux, ceux qui sont trop aromatiques/balsamiques (comme Dali par Dali par exemple), les « ados » comme celui de Lady Gaga, ou Hyperbole de Courrèges, les « mémés » comme Trésor ou Calèche. Je n’aime pas non plus les parfums qui prennent vite une odeur très ronde, comme par exemple Spice Bomb, et la touche « Reminiscence » comme dans White Tubéreuse qui me paraissait pourtant très prometteur sur papier.
(J’espère ne pas heurter ceux et celles qui portent tout cela, j’expose juste mes goûts et cherche un conseil).

Dans les parfums que j’ai aimés : j’ai porté quasiment dix ans Kenzo Jungle L’Éléphant (avant leur nouvelle composition beurk d’il y a quelques années), Nuit de Tubéreuse et Cœur de vétiver sacré de L’Artisan parfumeur, mais je m’en suis lassée.

En ce moment je porte un extrait de parfum de patchouli qui vient d’Inde (et coûte moins de 10€) bien terreux, épicé loin du Réminiscence ou Molinard que je trouve trop « travaillés », je porte aussi depuis presque un an L’Intrigante des Parfums d’Orsay (j’aime son côté piquant, mais il me manque un je sais pas quoi de moins linéaire)

Dans ce que je viens de découvrir et que j’aime bien : Incense série 3 de Comme des garçons, donc, mais pas assez de tenue et de sillage, idem pour Blackpepper, Elixir de Penhaligon’s (mais une eau de toilette donc tenue vraiment trop légère, mais odeur à tomber). J’aime aussi Rousse de Serge Lutens, j’aime bien aussi, mais moins Nu d’Yves Saint Laurent, certains masculins que j’offre mais ne porte pas : Le Dandy de Parfums d’Orsay, Tokyo de Kenzo.

Bref, cher-e-s parfumistas avisé-e-s, pouvez-vous s’il vous plait m’aider à trouver le Graal olfactif, original, avec un large sillage, une (très) longue tenue, et avec cette note d’encens que j’aime tant en ce moment, mariée à la force des baies et des épices ?

Merci par avance.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par Blue, le 20 novembre 2018 à 00:09

Bonsoir Ratatam - si votre quête vous mène pas trop loin d’un magasin "bio" allez sentir "Ambre Précieux" de Florame pour le coup naturel (et abordable !) ... J’ai également porté Kenzo Jungle l’Elephant pendant plusieurs années. Belles découvertes à vous.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Sylvia14, le 19 novembre 2018 à 19:45

Bonjour
Eau trois de Dyptique pourrait correspondre à votre recherche. J’ai été séduite par sa note d’encens très dominante même si c’est son aspect boisé qui reste quand il évolue.
Une découverte intéressante en tout cas !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ratatam, le 19 novembre 2018 à 23:41

je viens de lire sa description par corto sur le site, intrigant, je vais essayer de le sentir dans la boutique dijonnaise qui propose cette marque, j’ai lu dans les commentaires ’entre avignon de cdg et filles en aiguilles de lutens’ je suis hyper curieuse !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ratatam, le 19 novembre 2018 à 23:45

je viens de voir eau de toilette -ô déception- j’imagine que du coup la tenue et le sillage sont moindres ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Duolog, le 20 novembre 2018 à 00:36

Je me permet de m’immiscer, étant aussi amateur de l’Eau Trois, qui n’a certes pas le sillage de Rien de chez Etat Libre d’Orange mais qui a une bonne tenue sur la peau. J’ajoute que c’est un parfum qui n’est pas sans parenté avec le Grimoire d’Anatole Lebreton, si vos routes peuvent se croiser...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Sylvia, le 20 novembre 2018 à 15:02

Bonjour,
je ne saurais vous dire mais je l’ai essayé une fois sur ma peau et il m’a donné l’impression de tenir. Toutefois j’ai trouvé que les notes de fond étaient moins intéressantes pour moi que la note d’encens de départ. Je cherche aussi cette odeur d’église, peut-être associée avec des notes plus légères que les notes boisées. Bonne recherche !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par pamphile, le 2 février 2019 à 16:51

Bonjour, pour le coté Eglise, je vous conseille Cardinal de Heelley ainsi que Craft d’Andrea Mack, très minéral

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par DANIELE, le 19 novembre 2018 à 13:56

bonjour ratatam,
personne n’a évoqué Bois d’arménie de Guerlain pourtant je trouve que c’est un joli encens boisé épicé moelleux et confortable , ce n’est peut-être pas ce que vous cherchez mais à tester si l’occasion se présente.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

yoda

par yoda, le 19 novembre 2018 à 12:19

Bonjour, personnellement et même si vous le connaissez sûrement, je ne peux que vous conseiller de porter, ne serait-ce qu’une journée, le « Bois d’encens » en collection privée, de chez Armani ... terriblement addictif et « sombre » .....
bonne recherche.
Yoda.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ratatam, le 19 novembre 2018 à 14:25

en effet, je le connais, je m’étais achetée un décan, je l’aime beaucoup -mais malheureusement il est bien au dessus de mes moyens-

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Rousquille, le 19 novembre 2018 à 09:55

Bonjour,
Pourquoi ne pas essayer Bois d’ascèse de Naomi Goodsir ? Derrière la fumée, sur la peau, je sens de l’encens.

Rousquille.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Solance

par Solance, le 17 novembre 2018 à 16:26

En complément de mon commentaire précèdent, si vous voulez découvrir 1 parfum où l’encens vous transporte aux confins du désert avec une tenue et un sillage nucléaires, je vous suggère de vous pencher sur "Sahara Noir " de Tom Ford

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Beer luc, le 18 novembre 2018 à 09:39

Bonjour,je porte à certaines occasions Sahara Noir et personnellement je ne le trouve pas nucléaire,il a du caractère comme Amber Absolute mais restons logique.
Bien sûr il est peut-être question de peau,mais quand un parfum est à son orgine puissant,comme le fût Poison à l’époque de sa sortie,deux pschitt suffisent amplement,ce qui n’est pas le cas de Sahara Noir.
Cordialement

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 18 novembre 2018 à 16:26

C’est pourtant le cas sur ma peau et aussi sur tissu.

2 pschitt suffisent pour que ce parfum embaume et tienne de longues heures durant.

Je maintiens donc mon propos ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Olivier, le 19 novembre 2018 à 11:05

hélas Sahara Noir de Tom Ford n’est plus produit, impossible à trouver

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Beer luc, le 19 novembre 2018 à 11:19

Bonjour,éffectivement il n’est plus distribué,et il est bon de le préciser avant de le conseiller à une personne qui fait une recherche de parfums.
Mon flacon date de sa sortie (2013 ).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Olivier, le 19 novembre 2018 à 12:14

Si jamais vous souhaitiez vous en séparer, ...n’hésitez pas à me contacter en priorité . Merci

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Beer luc, le 19 novembre 2018 à 13:59

Je suis désolé de ne pas pouvoir donner satisfaction à votre requête,mais je suis collectionneur de parfums .
Je les achète après une petite étude correspondant à mes goûts ( assez larges il faut le dire ) mais cependant très selectif,évitant de tomber dans le mainstream,car avant de collectionner,porter un parfum correspond à une signature très personnelle.
Cela m’évite de vider un flacon trop vite,pour 2 raisons :
la première concerne le rachat,certains ont un prix assez élevés et aussi la crainte d’une éventuelle reformulation.
Cordial
La seconde : varier les fragrances permet de les redécouvrir par la suite afin d’éviter une saturation olfactive que mon nez ne soit plus en mesure d’apprécier.
Cordialement

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 19 novembre 2018 à 13:05

Je ne savais pas qu’il n’était plus produit. Avant de poster un commentaire qui concerne les parfums que je connais et recommande, je ne fais pas une étude commerciale ...^^

Après, le fait qu’un parfum ne soit plus produit ne signifie pas qu’il est introuvable ! Par la baie ou autre site de ventes , on trouve de tout ! Pour preuve, j’ai pu acquérir facilement des flacons neufs à la fois en edt et edp de mon regretté "Fragile" de Gaultier qui n’existe plus depuis au moins 6 ans !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Olivier, le 19 novembre 2018 à 11:06

hélas Sahara Noir de Tom Ford n’est plus produit, impossible à trouver. si quelqu’un a un tuyau, je suis preneur. C’était le parfum préféré de ma compagne et personnellement je l’adore...quel caractère !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Solance

par Solance, le 17 novembre 2018 à 15:53

Bonjour Ratatam,

En plus de certaines excellentes suggestions qui vous ont déjà été faites, je vous suggère 2 autres parfums de Lutens dont je trouve la note encens intéressante en association avec des épices : "Fille en aiguilles" (mystique forêt de pins) et "Baptême du feu" (insolite pain d’épices chaudes/froides qui traverse des pétards de fête foraine ;) )

Également, on vous a déjà suggéré à raison un parfum de la maison Lubin mais je vous propose d’essayer en complément "Idole", un parfum racé, celui d’explorateurs navigateurs transportant bois d’ébène, cuir, rhum, canne à sucre, épices mais aussi oliban (encens).
Il me plaît beaucoup celui là ;)

Bonnes découvertes ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ratatam, le 19 novembre 2018 à 13:35

Bonjour, j’ai pu tester filles en aiguilles, je lui trouve sur ma peau, comme une odeur savonneuse/de propre lorsqu’il évolue, j’avoue que je cherchais quelquechose de moins passe partout. Quant à baptême du feu, j’avais lu des commentaires qui au final m’ont fait dire qu’il n’était pas pour moi. En lutens, j’avais craqué sur serge noire qui m’a très vite lassée mais que j’ai offert à mon ami, celui-ci s’exprime pleinement sur sa peau

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Ewandé, le 17 novembre 2018 à 15:43

Franchement les niches sont devenus aussi passe-partout que les sucrés grand public ! Je crains qu’on s’en lasse tout aussi vite, ce sont des parfums pour la plupart du temps très chers, très unisexes, chiants comme la pluie qui tournent autour d’un accord ou deux avec des lancements par centaines tous les ans, on ne sait plus où donner de la tête.

En lisant ce que vous recherchez en complément de votre description physique, nul doute, vous êtes une femme OPIUM pré-reformulation ! Vous pouvez le trouver sur etsy.com et eBay.com, les sites États-Unis et non France. Modifiez votre adresse IP avec une application VPN si besoin est qui vous donnera une adresse IP USA.
Autrement, l’alternative actuelle non vintage, CINNABAR d’Estee Lauder, très proche de ce qu’était OPIUM avant 2003, une petite merveille même dans sa version d’aujourd’hui
que je vous recommande vivement.

Enfin, Narcisse Noir de Caron, là encore pré-reformulation, l’eau de toilette vintage années 90 est une vraie tuerie ! L’encens y est très présent, un parfum légendaire malheureusement méconnaissable dans sa formule actuelle.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ratatam, le 19 novembre 2018 à 13:54

En effet, opium me plaisait plus jeune, mais pour le coup pas très accord avec mon âge à cette époque. Je vais essaye de trouver cinnabar. J’imagine qu’il y a une raison aux reformulations, est-ce économique ? éthique ? dans un but de modernisation ??

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Demian

par Demian, le 17 novembre 2018 à 09:29

Bonjour Ratatam,
Deux encens que je trouve magnifiques pour leur côté tribal et leurs épices chaudes qui leur donnent une personnalité très forte : Wazamba de Parfum d’Empire et Timbuktu de L’Artisan Parfumeur, le mal aimé. Car on parle beaucoup de Dzongkha alors que pour moi Timbuktu est largement plus beau, avec un sillage incroyable et une tenue exceptionnelle.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ratatam, le 19 novembre 2018 à 13:49

j’avais déjà lu le nom de wazamba dans mes recherches, mais jamais eu l’occasion de le senti, j’ai une miniature de timbuktu que je mets de temps à autres, je lui trouve un côté très chaud, animal, quasi vaudou ^^. Je l’aime pour son côté épicé, sa tenue, son côté voyage, mais ce n’est pas encore ce que je cherche. Chez l’AP , j’aime aussi Dzing ! qui fait très épicé sur ma peau, mais je m’eloigne de ma recherche.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Volute

par Volute, le 16 novembre 2018 à 21:39

Bonsoir, Je vous invite à découvrir Dzongkha de l’Artisan Parfumeur : volutes d’encens mystiques s’échappant d’un temple tibétain. Magnifique... Je vous souhaite de beaux voyages olfactifs.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Duolog, le 16 novembre 2018 à 22:58

C’est marrant pour moi c’est toujours l’iris qui domine dans Dzongkha, je lui trouve aussi un côté cuir qui le place entre Iris Silver Mist et Iris Nazarena. Quand je l’ai senti la première fois je n’ai pas eu de bouffée d’exotisme mais plutôt une réminiscence d’odeurs familières, racinaires, celles des campagnes françaises où on sent encore l’encens des églises dans la terre détrempée.
En termes d’encens mystiques et profonds (épicés et hard rock pour le coup), c’est toujours Serge Noire qui a capté mon attention.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ratatam, le 19 novembre 2018 à 13:42

Bonjour, j’ai senti dzongkha en boutique, mais ne me suis pas attardée, chez l’artisan j’ai beaucoup aimé mon numéro 10 mais il me paraissait trop euh..simple je ne sais pas. Quant à serge noire je me suis achetee un flacon, je l’ai porté 2 fois et l’ai offert à mon ami qui sur sa peau le porte tellement mieux que moi

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Histoire de parfumeurs : Sophia Grojsman, virtuose de la rose

Histoire de parfumeurs : Sophia Grojsman, virtuose de la rose

Dans les pas de son mentor Joséphine Catapano, Sophia Grojsman a signé près d’une centaine de parfums au cours d’une carrière de cinquante ans chez IFF New York.

en ce moment

il y a 8 heures

Je ne connais pas le parfum d’Elizabeth Taylor, en revanche, pour moi, Trésor est associé à la(…)

hier

Spellbound, Beautiful, Eternity, Paris, Yvresse, Tentations de Paloma Picasso et le trop méconnu(…)

hier

Le 19 évidemment suivi de près par Cristalle. Nostagie oblige, cet article remet en lumière(…)

Dernières critiques

Marseille - Comme des garçons

C’est du propre

Beau de jour - Tom Ford

Daddy nostalgie

Enlightenment - Christèle Jacquemin

Sous les glaciers, la peau

Trouver Nez

Paris Parfums

Paris Parfums

Toulon (83)

Smell Stories

Smell Stories

Bruxelles (01)

Avec le soutien de nos grands partenaires