Auparfum

Un boisé fumé et féminin

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

par Flocco, le 7 octobre 2016

Pour qui : pour moi

Âge : 45

Sexe : une femme

Budget : 140

Villes : Nîmes, Strasbourg, Berlin

Bonjour,

Je suis toute nouvelle sur ce site. J’ai beaucoup lu les commentaires des uns et des autres. Que de poèmes, j’adore, ça m’inspire beaucoup !

Ce que j’aime par dessus tout ce sont les odeurs boisées, un brin mystérieuses.
Ma mère avait un éventail en bois de santal, qui faisait de l’air parfumé, c’était magique. Je l’ai toujours et il sent encore, le bois de santal semble pour l’instant un "must" dans la composition, à moins de découvrir autre chose...
J’habite en pleine campagne. Je suis chanteuse lyrique et mélomane versant classique, world, jazz...
J’aime cuisiner avec des épices. L’Inde et ses (bonnes) odeurs restent un rêve, un souvenir, un projet éternel. J’aime les odeurs des bois secs en Drôme provençale, le bois de cade, les épines des pins au soleil. Mais j’aime aussi le vétiver, et les encens japonais, leur finesse.

Je n’aime pas du tout les odeurs de vanille, ni le sucré ou le bonbon dans un parfum, ni d’ailleurs le patchouli et les odeurs poudrées... Jungle de Kenzo est un parfum qui me fait peur !

Quand j’avais 26 ans j’ai porté Dune de Dior. C’était une première vraie histoire d’amour avec un parfum. Plus tard j’’ai porté Santal de Mysore et El Attarine de Serge Lutens. J’ai offert Chêne à mon compagnon. Et je l’adore sur une peau d’homme, mais pas sur la mienne, hélas.
Je porte actuellement Santal Majuscule, mais je reste un peu sur ma faim. Je connais trop Féminité du Bois pour avoir envie de le porter. Je suis à nouveau à la recherche d’un parfum plus osé, plus fumé peut-être, qui laisse une trace de rêve de voyage lointain, sans retourner dans le passé...

Je vous remercie d’avance pour vos conseils.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

laurenz

par laurenz, le 7 octobre 2016 à 12:19

En lisant votre en quête, Dzongkha de l’Artisan Parfumeur me vient tout de suite à l’esprit. Le parfumeur Bertrand Duchaufour s’est inspiré de l’atmosphère régnant au Bhoutan, d’une pause autour d’un thé noir chaud au lait avec une pincée d’épices, d’un vent d’encens, d’un vétiver discret mouillé et surtout d’une iris pas trop poudrée, ni trop racine. Belle découverte !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Anne, le 7 octobre 2016 à 11:05

Santal Massoia, Hermessence (Hermès) Du bois sec, le santal, un peu plus lacté, le massoia. Un soupçon de figue fraîche. Velouté et enveloppant, je le trouve rassurant.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par jerryb, le 7 octobre 2016 à 10:51

Je ne voudrais pas paraître prétentieux, mais si vous m’envoyer votre adresse sur [email protected], je veux bien vous faire parvenir un échantillon de Cuir Extrême (vous pouvez lire l’article sur Olfactorum et découvrir ses notes sur le site de Jovoy). Vous parlez de notes fumées, d’encens, de bois de cade, de poivre, et de santal ! Comment dire ? Il les a tous ! Qu’en dites vous ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Flocco, le 24 octobre 2016 à 17:40

Bonjour,
j’ai reçu l’échantillon de Cuir extrême et en effet - c’est un vrai voyage au fin fond d’une veste en cuir ave la fumée en plus. Et il a une merveilleuse tenue, ce que j’apprécie. Je suis sûre qu’il y aura des jours où j’aurai envie de cette aventure olfactive.
Merci beaucoup pour cette découverte qui sort des sentiers de tout genre.
Flocco

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Alchimie, le 7 octobre 2016 à 10:32

Peut-être Rêve d’Ossian de chez Oriza ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Volute

par Volute, le 7 octobre 2016 à 10:17

Bonjour Flocco, en lisant votre quête parfumée, je pensais à Bel Ami ou Bel Ami vétiver de la maison Hermès pour ses notes cuirées et boisées, Tam Dao de diptyque, bois de santal majestueux, ainsi qu’au mystérieux et mystique Dzongkha de l’artisan parfumeur, volutes d’encens au coeur d’un temple du Bouthan. Je vous souhaite de belles découvertes ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par gladys39, le 7 octobre 2016 à 10:14

Bonjour,

jai lu votre très bel article, je vous conseille un de mes parfums préféré, c’est un bois de oud de la sultane de saba, ou toujours de la même marque santal musc, ils sentent vraiment bon et tiennent super bien. Ils devraient vous plaire. J’espère avoir répondu à vos attentes

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Astres, enfer et voyages lointains : la revue de sorties parfums #9

Astres, enfer et voyages lointains : la revue de sorties parfums #9

Parce qu’il y a de plus en plus de lancements, voici la revue de sorties, tour d’horizon des flacons qui sont arrivés sur nos bureaux ces dernières semaines.

en ce moment

il y a 9 heures

Bonsoir Farnesiano, Vous faites écho à un message de S9 (avec qui je partage un amour sans(…)

il y a 10 heures

Can I get an Amen for the Galbanum ? Jicky, M. Corticchiato, est-ce qu’il pourrait devenir une(…)

il y a 21 heures

Bonjour Nezquick je crains que vous n’ayez raison on en trouve sur iB (je viens d’acheter un 30(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Le Nez Insurgé

Le Nez Insurgé

Bordeaux (33)

Santa Rosa

Santa Rosa

Toulouse (31)

Avec le soutien de nos grands partenaires