Auparfum

Le Jardin retrouvé, précurseur de la parfumerie indépendante

14 novembre 2019, 14:38, par Iandosoa

Pour commencer, merci à AuParfum de m’avoir permis de faire connaissance avec cette maison.

Tubéreuse Trianon
Le vilain petit canard du lot, je lui trouve un côté vieillot, charnelle et beaucoup trop sucré à mon goût, façon bonbon humide et oublié au fond d’un sac à main. La tubéreuse et la framboise "glapissent" plus qu’elles n’exaltent. Après la tubéreuse et l’iris sont des notes qui m’ont rarement fait chavirer (et le patchouli est un peu ma kryptonique)

Oriental Sans Soucis
Intrigant, très intrigant. Première impression, ça sent la bougie à la citronnelle ET je soupçonne la présence du patchouli. Je lui laisse du temps pour évoluer et le patchouli ne me dérange pas plus que ça, il se fond assez vite comme dans une"pommade". C’est le parfum le plus discret du lot, plus dans la retenue et le souvenir d’une odeur.

Cuir de Russie
Sûrement l’un de mes préférés, un cuir tout en souplesse et légèreté. Si le mouvement avait un parfum, ça serait celui-ci ! La cannelle est parfaite, elle donne de l’élan, de l’énergie et elle est grisante.

Sandawlwood Sacré
Un santal douceâtre, un rien savonneux, souple comme un copeau de bois. Un joli coup de coeur, intemporel et valeur sûre pour moi. Il n’a rien à voir avec l’odeur de "santal fort et facile" qu’on peut sentir dans les boutiques indiennes.

Eau des Délices
Eau de cologne, simple et efficace. Impression de pluie d’été sous un citronnier. Une toute petite pointe épicée et savonneuse.

Verveine d’Eté
Je le trouve assez proche du précédent, en plus chaleureux et moite.

Mes deux favoris sont Cuir de Russie et Oriental Sans Soucis. Petit faible pour Sandawlwood Sacré aussi. Verveine d’Ete et Eau des Délices sont agréables mais sans plus et Tubéreuse Trianon est celui que j’ai le moins aimé.

Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

à la une

Chapitre 7 - Le nez dans la formule : un cuir verdoyant

Chapitre 7 - Le nez dans la formule : un cuir verdoyant

Auparfum vous propose un dossier qui présente la genèse, le développement et les rouages d’une création olfactive hors normes, Nuit de bakélite d’Isabelle Doyen pour Naomi Goodsir. Entrons maintenant dans la facette cuirée du parfum.

en ce moment

Aberystwyth a commenté Ubar

il y a 8 heures

<3 Je dois avouer que je suis pareil, je ne rate pas un article, pas un commentaire(…)

martoo62 a commenté Ubar

il y a 8 heures

Merci beaucoup Farnesiano pour votre réponse hyper rapide ! Je prends note pour le site(…)

Farnesiano a commenté Ubar

il y a 10 heures

Oups ! Correction : Anna.

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019