Auparfum

Un boisé fumé et féminin

9 octobre 2016, 21:24, par demian

Les boisés font partie de ma famille olfactive préférée. On vous a cité Le baiser du dragon de Cartier, c’est pour moi un des plus beaux parfums, et, je touche du bois (justement), il a l’air d’être revenu parmi nous pour un moment...
Dans les boisés/encens tribal, mon préféré est Timbuktu de l’Artisan Parfumeur. On a tendance à beaucoup citer Dzongkha ici, mais Timbuktu mérite vraiment le détour. Dans la famille bois de cèdre à la cannelle, il y a les merveilleux Dolce Vita chez Dior et Organza Indécence chez Givenchy, qui ont miraculeusement survécu au rouleau compresseur de la reformulation. Enfin, dans les créations contemporaines, mon chouchou est Santal Carmin de l’Atelier Cologne, complètement passé sous silence, pourtant c’est un merveilleux santal tout en rondeur et en douceur, sans le côté lacté du santal qui peut me déranger quelques fois.

Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

à la une

Timbuktu

Timbuktu - L’Artisan parfumeur

C’est une fragrance qui porte le nom du bout du monde – du moins vu de Paris. C’est aussi une confirmation de la rémanence de certaines formes d’olfaction, par-delà les cultures et les époques.

en ce moment

il y a 6 heures

Furyo ! Parfum emprunté à ma moitié de l’époque, puis adopté de longues années durant, notamment(…)

il y a 4 jours

Pour moi Thé Noir c’est bof. Pas vilain mais sans plus. J’ai toujours un échantillon que j’arrive(…)

il y a 6 jours

C’est peut-être la malchance d’être sorti en pleine pandémie avec les parfumeries fermées qui fait(…)

Dernières critiques

Thé noir 29 - Le Labo

Figue sous s[thé]roïdes

Genièvre - Headspace

Un dernier drink ?

Vétiver gris - Jacques Fath

Vétiver craquant

Avec le soutien de nos grands partenaires