Auparfum

Une histoire d’amour mystérieuse, tragique, inoubliable

14 juillet 2015, 20:10, par unesilouhettenoire

Bonsoir à tous !

Tout d’abord, je vous prie d’excuser mon retard et mon silence de ces derniers jours. Plusieurs obstacles sont venus entraver mon parcours et je n’ai eu que très peu de temps pour venir ici, ou encore découvrir vos conseils.. (Je prendrai le temps de répondre à chacun des messages auxquels je n’ai pas encore eu le temps de répondre)

Par manque de temps, je n’ai pas pu tester tout ce qui m’a été conseillé.. Je me suis cantonné aux Lutens pour l’instant, grâce à une vendeuse délicieuse qui m’a fait une dizaine d’échantillons pour que je puisse les essayer correctement.

J’ai donc enfin fait la connaissance d’Ambre Sultan. Que j’ai beaucoup aimé, même s’il ne me convient pas en tant que parfum personnel. Trop oriental à mon goût..
Il en va de même pour Chergui et Arabie, que je trouve sublimes mais trop épicés pour moi, j’ai l’impression que ça crée un décalage trop fort avec ma personnalité. Je n’ai rien contre les épicés, mais ceux-ci le sont trop, et presque uniquement. Je les verrais plutôt en tant que parfum d’ambiance.. (Est-ce l’insulte suprême ? Je ne le dis pourtant pas de manière péjorative du tout..)

J’ai ensuite re-découvert Jeux de Peau, que j’avais essayé il y a quelques semaines et qui m’avait dégoûté, me donnant presque envie de vomir. Je l’avais classé dans ceux que je détestais, et pour l’avoir senti à nouveau, et sur ma peau, j’ai complètement changé d’avis. L’odeur me séduit, il y a presque un rapport d’addiction qui s’est installé, j’adore le sentir dès que je passe devant l’échantillon. Et, je ne saurais comment l’expliquer, mais il provoque chez moi une émotion folle, j’ai presque les larmes aux yeux en le sentant.. Il doit avoir l’effet d’une madeleine de Proust que je n’ai pas encore su analyser. (Peut-être la note abricotée qui réveille des souvenirs d’enfance)
Quoiqu’il en soit, et malgré l’amour que j’ai maintenant pour ce parfum, ce n’est pas celui que je porterai. Je le trouve trop doux sur moi, et ma peau ne le fait pas tenir bien longtemps.. Mais je pense l’acheter pour pouvoir m’envelopper dans ce cocon olfactif qui me rassure véritablement. Je le vois plus comme une odeur intime, avec qui j’aurais besoin d’être seul..

Ensuite, j’ai été séduit par Vitriol d’oeillet. La combinaison d’oeillet et de rose, relevée par les épices, m’ont énormément plu. Malheureusement, je le trouve trop discret, et une heure après, personne n’était capable de me donner son avis car "tu ne sens rien". Ma peau donne du fil à retordre aux parfums au niveau de la tenue..
Mais cette découverte a précisé en moi une envie : de trouver un parfum qui traite la rose, mais de manière sombre, inquiétante, forte. Une rose noire, pleine d’épines, mais néanmoins séductrice..

Au au programme de ces dix prochains jours, la boutique Théodora ou je trouverai les parfums Lorenzo Villorenzi, Frédéric Malle, Parfum d’empire, ainsi que d’autres que vous m’aviez conseillés.
Je m’appliquerai à essayer vos nombreuses recommandations (Eau noire me fait intuitivement de l’œil)

encore merci pour vos nombreux messages et conseils !

Je reviens très vite

Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

à la une

Histoire de parfumeurs : Ernest Beaux, iconiques aldéhydes

Histoire de parfumeurs : Ernest Beaux, iconiques aldéhydes

Fils du parfumeur en chef de la société Rallet, Ernest Beaux a formulé des chef-d'œuvres olfactifs dont la renommée mondiale est toujours intacte, à l’instar du célèbre N°5 de Chanel.

en ce moment

Léa a commenté Mal aimé

il y a 19 heures

Ayant reçu mon échantillon et ne pouvant attendre, je le porte au poignets avec En Passant au(…)

Léa a commenté En Passant

hier

Je reteste ce parfum aujourd’hui et un constat s’impose : il a une tres grande parenté avec L’Été(…)

hier

Je vous le confirme, pour avoir croisé un homme qui le portait, une fois.

Trouver Nez

Le Parfum en herbe

Le Parfum en herbe

St Germain en Laye (78)

Philippe K.

Philippe K.

Lausanne (01)

Avec le soutien de nos grands partenaires