Auparfum

Parfums masculins : changement d’axe

6 octobre 2013, 09:37, par Poivrebleu

Bonjour Tubéreuse,

J’ai voulu vous répondre hier soir, mais j’étais dans mon lit à l’heure où j’ai lu les derniers commentaires. Je crois que pour un baptême sur Auparfum, vous tomber vite dans le vif du sujet ! Ca pique un peu, mais c’est aussi le jeu ici ! ^^
Je voudrais simplement ajouter ma petite contribution à ce qui a été dit très justement par Opium, Patrice et Newyorker.
La parfumerie, quoi qu’on en dise, et quoi qu’on veuille nous faire avaler, n’est pas l’équivalent de l’industrie laitière (pour prendre un exemple). En tout cas, pas pour les passionnés que nous sommes, et que vous êtes aussi j’en suis sûre. Et c’est bien en continuant de s’insurger contre la mascarade qui se déroule gentiment sous nos yeux que des sites sur le sujet comme Auparfum mais aussi bien d’autres blogs se sont lancés.
Le parfum mérite qu’on le défende, qu’on en parle, qu’on le partage, qu’on le tire vers le haut et que l’on dénonce ce qui l’appauvrit et le rend terne. Si la niche prend aujourd’hui un chemin qui peut nous décevoir sur certains côtés, le regain d’intérêt que les marques de ce secteurs ont connus il y a environ 6 ou 7 ans coïncide avec l’ouverture de sites sur le parfum. Je ne sais pas dans quelle mesure les passionnés influencent la parfumerie, et à vrai dire, je ne me fais pas trop d’illusions. Mais je crois tout de même que de temps en temps, nous ne parlons pas dans le vide. Je crois que certaines de nos initiatives portent leurs fruits (L’Olfactorama par exemple).
J’ai pendant un temps eu le plaisir de travailler chez Frédéric Malle : combien de clients ai-je entendu me dire que la parfumerie grand public les décevait ? Combien m’ont dit qu’il n’en pouvait plus de ces parfums sans personnalité, sans tenue, sans forme et sans sillage ? Et je précise que ces clients n’étaient pas forcément des lecteurs ou lectrices de blogs, simplement des gens qui aiment le parfum pour beaucoup plus de choses que pour celles qu’on tente de nous le vendre aujourd’hui.

Des solutions à vrai dire, je ne sais pas si nous en avons d’autres que celles-ci : faire entendre notre voix, garder notre passion intacte et ne pas céder aux sirènes du business sans broncher. Bien sûr qu’il faut faire du business, bien sûr qu’on ne peut pas tout changer. Mais changer un peu les choses, c’est déjà bien. Faire découvrir et montrer la voie des immenses plaisirs que procurent l’odorat (sensuels, esthétiques, intellectuels, et oui, spirituels) sont je le pense une partie de la solution.
Ce n’est pas dans mes habitudes de souhaiter la bienvenue, car c’est bien plus souvent Opium et Jicky notamment qui le font. Je ne suis bien souvent qu’en sous-marin :) Mais j’espère tout de même que vous trouverez ici, dans les échanges, les dossiers et les critiques, une certaine respiration, une autre façon de voir et aussi une fraîcheur qui saura vous convaincre que certes, la parfumerie ne va pas dans le bon sens, mais qu’elle a encore vraiment de belles choses à offrir ! Alors Bienvenue !

Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

à la une

Shalimar Millésime Vanilla Planifolia, l'hommage de Guerlain à la gousse

Shalimar Millésime Vanilla Planifolia, l’hommage de Guerlain à la gousse

Cet automne, la maison française offre de nouvelles déclinaisons à ses classiques : une version de Shalimar qui met l’accent sur la vanille, et un Mitsouko revisité en édition limitée et ultra luxueuse.

en ce moment

il y a 19 heures

La vie est trop courte pour se parfumer avec des choses qui ne nous plaisent pas, alors(…)

il y a 22 heures

Bonsoir Duolog et Jean-Minou, et bien j’aime beaucoup l’encens et Serge noire en particulier, je(…)

hier

Ghost in the Shell, manga ultra-violent japonais à l’héroïne cyborg qui évolue dans un monde hi-tech(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires