Auparfum

Sentir et ressentir : voyage (mal) organisé au cœur des odeurs et des arômes, sur France 3

Nymphomaniac

par Nymphomaniac, le 7 novembre 2019

Non, je vous assure que j’aime beaucoup voire prioritairement ce qui est positivement populaire, et je ne suis pas du genre à ingurgiter des macarons Hermé chez moi, pratique quasi-décadente, hormis lors de circonstances spécifiques (pots de départ, anniversaires ou autres joyeusetés).

Par ailleurs, certains parfums – tel La vie n’est pas belle de Lancôme, puis plus encore toutes les pseudo-copies élaborées par d’autres marques par la suite – associent en effet souvent plusieurs grands nez de la parfumerie (sic). Il n’empêche que quantité de ces jus ne sont pas issus d’un acte de création – au sens de la citation de Roudnitska citée par je-ne-sais-plus-qui dans le documentaire. Au contraire, ces produits sont élaborés, standardisés, ajustés, évalués, calibrés aux goûts présupposés, orientés, simplifiés, caricaturés, voire réifiés de(s) (certaines) masses. Vous ne semblez pas en mesure de comprendre véritablement le sens et la portée de cette citation de Roudnitska, ni-même de la relier au reste du gloubi-boulga informe du documentaire, et encore moins à la réalité de la parfumerie, bien sûr.

Ce qui me dérange donc, in fine, absolument et uniquement, c’est bien la nullité sans relief et sans regard critique de ce documentaire-bisounours. Ce dernier ne peut en aucun cas éduquer convenablement le peuple, y compris celui situé dans les HLM de banlieue. Pour ces personnes d’ailleurs, et pour les plus modestes d’entre elles en particulier, il agirait au mieux comme une sorte de prothèse boboïfiante destinée à les faire échapper de leur morne quotidien, lors d’un moment d’assoupissement généralisé des membres.

Votre réponse

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

à la une

Shalimar Millésime Vanilla Planifolia, l'hommage de Guerlain à la gousse

Shalimar Millésime Vanilla Planifolia, l’hommage de Guerlain à la gousse

Cet automne, la maison française offre de nouvelles déclinaisons à ses classiques : une version de Shalimar qui met l’accent sur la vanille, et un Mitsouko revisité en édition limitée et ultra luxueuse.

en ce moment

il y a 1 minute

Écoute, tant mieux si tu aimes ce Shalimar vanilla planifolia :) On est toujours plus pertinent(…)

il y a 11 heures

Bonjour Duolog, bonjour à tous, Et bien honte à moi : je viens de remettre la main sur(…)

il y a 11 heures

Bonjour à tous, La première fois que j’ai senti Anamcara sur touche, j’ai retrouvé ma joie(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires