Auparfum

Poudre Désir

par MayAdl3r, le 20 juin 2017

Je ne connaissais pas Elisire, et le descriptif des notes de Poudre Désir m’a interpelé, c’est pourquoi j’ai souhaité participer à l’opération découverte, et j’ai eu la chance cette fois d’être dans les 15 sélectionnés, merci Auparfum !

Au début de la découverte, des émotions très positives se sont vites imposées, c’est un extrait lumineux, joyeux, et pétillant. Il est parfois un peu évanescent avec ces notes d’iris, puis revient en force avec la bergamote, la mandarine, arrondis en élégance par le gardénia, le jasmin. Le sillage à ce premier essai n’est pas spectaculaire, et le nom du parfum semble un peu éloigné de l’impression qu’il me laisse. S’il présente effectivement des notes poudrées, il n’est pas cosmétique et ce n’est pas ce qui frappe le nez en premier lieu. Les agrumes prennent fortement le dessus, ils seraient un peu trop enfantins, innocents et piquants sans cette douceur florale pour venir les arrondir. Désir n’est pas non plus ce qui me saute au nez quand je sens ce parfum, ou alors un désir plutôt puéril, la vue d’une jolie citronnade quand il fait très chaud.

Les agrumes laissent place après une vingtaine de minutes à la partie plus florale. La poudre se dépose petit à petit, avec malice, sur la peau fleurie par le jasmin qui s’adoucit, les notes délicatement fruitées de celui-ci et du gardénia persistent en légèreté. Les notes parfois animales du jasmin ne se sentent pas ici, pour mon plus grand plaisir.

Le musc apporte peu à peu sa consistance, et l’héliotrope renforce le côté poudré, formant avec le musc une base un peu plus cosmétique, propre mais chaleureuse, loin de la froideur des aldéhydes. Le cèdre dépose un filet boisé très subtilement masculin. Le fond présente une vanille mutine rehaussée de touches pétillantes, comme on passe d’une citronnade au champagne, et laisse un peu plus entrevoir la deuxième partie du nom.

Je trouve Poudre Désir intéressant, et si je ne suis pas encore en mesure de distinguer la pureté des matières utilisées, il me semble qu’elles sont plutôt fines. J’ai passé un moment très agréable en sa compagnie, je perçois une jolie composition, pas extraordinairement originale mais élégante, vive, aux ondes positives. Je suis un peu étonnée de sa faible portée, d’un sillage plutôt discret pour un extrait, ou peut-être me plait-il un peu trop et j’ai envie de le sentir beaucoup plus au moindre mouvement ! C’est une belle rencontre qui me permet de confirmer mes penchants naturels pour les notes utilisées, sans faux pas, sans fausses notes, en délicatesse, assez sophistiqué et finalement proche de l’addictif, à découvrir !

Votre réponse

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

à la une

Pionniers de la parfumerie de niche : The Different Company

Pionniers de la parfumerie de niche : The Different Company

Il y a vingt ans, trois parfums imaginés par Thierry de Baschmakoff et Jean-Claude Ellena voyaient le jour au sein d'une nouvelle marque, qui sera reprise en 2004 par Sophie et Luc Gabriel.

en ce moment

il y a 2 heures

C’était pour moi, touriste belge à Paris (mais régulier, 2 à 3 fois par an), la découverte d’un(…)

il y a 2 heures

Heureux de l’apprendre. Ah, ces cocottes parfumées au patchouli ! Ma cocotte préférée demeure(…)

il y a 3 heures

J’ai plusieurs parfums de cette maison : Oriental Lounge, Une Nuit Magnétique et After Midnight.(…)

Dernières critiques

L’Ouïe - Pentalogies

Tendre l’oreille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Marie Jeanne

Marie Jeanne

Paris (75)

Smell Stories

Smell Stories

Bruxelles (01)

Parfumerie Ambre

Parfumerie Ambre

Boulogne-Billancourt (92)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019

Avec le soutien de nos grands partenaires