Auparfum

Episode 9 - Troisième Partie : Sous le Vent

par carmencanada, le 18 août 2014

Je ne peux pas parler pour mes camarades, mais je crois en effet qu’ils ont été séduits eux aussi... Quant à ces très nombreuses créations de Jacques Guerlain, certaines étaient "circonstancielles", voire sur mesure, m’avait dit la chargée du patrimoine de la maison lorsque j’avais posé la question.

Ce qui permet de rebondir sur cette idée de chefs-d’œuvre perdus également évoquée par Zab63 ci-dessous. En sentant ces nombreuses reconstitutions où se trouvaient également des parfums ayant survécu — Après l’Ondée, Mitsouko, Shalimar — j’ai eu l’impression que ces survivants étaient en effet les plus marquants, les plus aboutis : bref, ceux qui méritaient le mieux de survivre. Mais est-ce du fait que, les connaissant de longue date, j’appréciais mieux leur structure, leurs subtilités ? Qu’elles étaient plus profondément gravées dans mes neurones ?

Tout, dans ce que nous avons senti, n’est pas du même niveau, même si tout était intéressant et nous permettait de mieux appréhender Jacques Guerlain dans son parcours artistique. Parmi les centaines de compositions "immergées", il est possible qu’en effet certaines soient aussi magnifiques et originales que les "piliers", mais que d’autres n’en soient que des variations ou des étapes intermédiaires.

Jacques Guerlain n’ayant pas laissé de témoignages écrits de sa démarche en dehors de ses formules, on ne pourra jamais l’étudier comme on peut le faire pour un artiste ou un écrivain dont on aurait préservé une grande part du corpus, les manuscrits, la correspondance, des témoignages contemporains... D’autant que, cette séance chez Guerlain le démontre, les moyens d’expression du créateur — les matériaux de l’époque — ne nous sont plus accessibles sauf de façon confidentielle. C’est une réelle limite de l’étude du parfum en tant que forme d’expression artistique (mais on pourrait dire la même chose de la danse, par exemple, qui comme le parfum a quelque chose d’éphémère). Vaste sujet !

Votre réponse

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

à la une

Camille Goutal et Isabelle Doyen nous entraînent dans leurs Voyages imaginaires

Camille Goutal et Isabelle Doyen nous entraînent dans leurs Voyages imaginaires

Après avoir collaboré de nombreuses années avec Goutal Paris, signant à quatre mains Songes, Ninfeo Mio ou Duel, les deux créatrices lancent aujourd'hui leur propre maison.

en ce moment

il y a 9 minutes

Voilà une excellente nouvelle ! Et de superbes flacons dont l’étiquette rappelle le graphisme et(…)

il y a 19 heures

Hélas, Les Jardins de Bagatelle est un de mes parfums préférés, heureusement il m’en reste encore(…)

il y a 19 heures

Confinée je me parfume davantage, au printemps j’ai porté Le jardin de Monsieur Li pour aller me(…)

Dernières critiques

Myths Woman - Amouage

Foison d’or

L’Ouïe - Pentalogies

Tendre l’oreille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Smell Stories

Smell Stories

Bruxelles (01)

Jovoy - Le Mans

Jovoy - Le Mans

Le Mans (72)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019

Avec le soutien de nos grands partenaires