Auparfum

Ostara de Penhaligon’s, parfum d’optimisme printanier

par Thomas Dominguès (Opium), le 20 novembre 2014

Décidément, Penhaligon’s est une marque qui, depuis quelques mois, ne chôme pas.

Ostara, nouvelle création de Bertrand Duchaufour, devrait être lancée au printemps prochain, en conjonction avec la fête païenne célébrée aux alentours du 21 mars lors de l’équinoxe printanier pour symboliser le renouveau de la vie et de la terre.

Ce parfum sera constitué autour de la jonquille, « symbole de l’optimisme et de la renaissance du printemps » justement.

Fleur peu souvent traitée en soliflore, comme le narcisse qui lui est proche, la jonquille possède pourtant presque le statut de "Saint Graal de la parfumerie". De ce fait, cette sortie pourrait intriguer l’âme des perfumistas amateurs de fleurs complexes et rares.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Lieul

par Lieul, le 29 avril 2016 à 09:47

Disponible en ce moment sur showroomprivé ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 février 2016 à 12:35

Bonjour à tous les 3.

Effectivement, ce parfum semble déjà discontinué !!!!!.C’est pour cela qu’il était vendu dernièrement sur beaucoup de sites anglo-saxons avec des réductions non négligeables.
Perso, comme Solance, j’ai eu un véritable coup de coeur pour cette fragrance ensoleillée.La blogueuse Boisdejasmin (une critique renommée) lui a, d’ailleurs, attribué 5 étoiles (ce qui est rare chez elle)

Enfin, Ostara est encore disponible sur le site suivant, spécialisé dans les parfums de niche (et sur lequel je viens d’acheter à prix réduit un coffret d’Acqua di Parma colonia leather) :

http://www.shopping-premiereavenue.com/ostara-penhaligon-s.5860.1.product.fr.html

Bon dimanche à tous.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Nymphomaniac

par Nymphomaniac, le 28 février 2016 à 01:43

à peine lanced qu’il est déjà discontinued j’ai mis le mien au frais du coup

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 28 février 2016 à 09:55

Ah bon ??? Pourtant il était particulièrement réussi selon moi ! Le Printemps mis en flacon ! C’est bizarre de le discontinuer aux portes de la saison qui serait son parfait écrin ;( sans lui donner la chance et le temps de trouver ses amateurs !

Décidément ce monde va trop vite et cela me désole que la parfumerie de niche n’y échappe pas...

C’était un coup de coeur perso cet Ostara...

Le parfum lui-même bien entendu, mais aussi son nom aux connotations historiques et son flacon "joyeux" célébrant la lumière du printemps et mettant le jaune à l’honneur, je vais tenter de le trouver autrement que chez Penhaligon’s .... :(

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Tamango, le 28 février 2016 à 10:05

Bonjour à vous deux,

Je l’ai vu la semaine dernière sur showroompri..com à -30 % au milieu de nombreuses références Penhaligon’s et de l’Artisan Parfumeur. La vente est désormais terminée mais l’offre pourrait peut être se représenter prochainement.
Belle journee !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 janvier 2016 à 16:17

Effectivement, un parfum particulièrement complexe.

Mais, une merveille au printemps et en été.4 étoiles sans hésiter....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Solance

par Solance, le 1er novembre 2015 à 11:48

Ne vous inquiétez pas, je sais qu’on est plus (ou pas encore, c’est selon) au printemps, mais j’ai découvert hier Ostara lors d’une balade parfumée à Paris en compagnie du charmant Euskalpyth (bonjour Pythagore :) ) et ce parfum là fait partie de mes coups de coeur de la sortie....

Je l’avais en échantillon mais encore jamais essayé et là, sur mouillette, sentie et resentie compulsivement depuis mon retour, j’ai l’impression d’assister à l’éclosion du printemps, devant mes yeux émerveillés ! Ni plus ni moins....

Jonquilles, narcisses, glycine, herbe tendre, fraîcheur qui se laisse attendrir par un soleil qui se veut gentiment séducteur, pas encore écrasant, le ruisseau qui coule au loin, se réveillant de son endormissement hivernal et accrochant quelques herbes folles....

Voilà, je n’ai lu encore ici aucun retour suite à essai sur peau mais voici mon petit témoignage que je complèterai très vite parès un essai complet (peut-être aujourd’hui où le ciel et les température sont étonnamment cléments) et ce jus me paraît fort prometteur :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ., le 28 février 2015 à 10:51

Rholala un truc autour de la fleur de jonquille ça m’intéresse vraiment, je saurai pas du tout où le sentir mais il me tarde de lire les retours ! =)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Solance

par Solance, le 27 février 2015 à 13:54

Bon bah, on est à J-22 de la sortie de ce parfum attendu et qui semble original, suis contente...

Il y a plusieurs jus de cette maison que je trouve très réussis et notamment celui que mon ex-compagnon a offert à son frère, tombé amoureux de la fragrance via un échantillon, Opus 1870, très racé.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Aryse, le 27 février 2015 à 15:41

Merci en tous cas Solance pour avoir remonté ce topic.Depuis quelques jours, ma mémoire me rappelait qu’un parfum évoquant la jonquille devait sortir au printemps, mais je ne me souvenais pas du nom.Et j’avoue que, par flemme (c’est pas beau) je ne l’avais pas cherché en me disant que j’avais le temps.

Là, je ne l’oublierai pas ;-) Le printemps est en effet ma saison préférée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par nathalie, le 28 février 2015 à 08:57

Oui, vous avez raison Solance, plusieurs jus de la marque méritent notre attention.
Moi je craque pour Blenheim Bouquet, une belle lavande enrobée de pin poivré qui est discrète mais très tenace sur la peau, un jus "distingué" je dirais.
Douro, que j’avais eu en échantillon, m’avais aussi particulièrement plu ; une lavande aussi, un peu plus fleurie mais tout aussi chic !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Phoebus

par Phoebus, le 21 novembre 2014 à 14:50

Je suis super content, j’ai toujours attendu un travail franchement ciblé sur la jonquille. (C’est parfois revendiqué en note de cœur mais il faut la chercher..)

Le nom nous vend déjà de jolis choses : http://en.wikipedia.org/wiki/%C4%92ostre

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 23 novembre 2014 à 21:06

Bonsoir Phoebus.

Oui, la légende utilisée par Penhaligon’s est jolie.

La jonquille, c’est encore pire que le narcisse. Comme tu le précises, elle n’est presque jamais revendiquée et, quand elle l’est, c’est simplement un élément parmi d’autres d’un bouqut floral plus large comme c’est le cas, je crois, de Vol de Nuit.
Pourtant, à sentir en absolu, c’est à la fois déstabilisant et très beau, donc, intéressant.
Un peu comme ce que révèle le nom. #impatient

Wait and smell...
À bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Aryse, le 24 novembre 2014 à 11:03

Bonjour Opium,

Votre réponse est particulièrement appropriée.Poussé par la curiosité, j’ai découvert la compo donnée pour ce que sera cette nouvelle fragrance :

Les notes : clementine, bergamote, baies rouges, genévrier, menthe, bourgeon de cassis, feuille de violette, note évoquant des feuilles, aldéhydes, jacinthe, narcisse, cire d’abeille, cyclamen, ylang-ylang, aubépine, glycine, styrax, vanille, benjoin, musc, ambre et bois blonds.

Alors, je sais bien qu’il faut se méfier des compos, éléments simplement indicatifs et pas toujours respectés.Mais, dans celle-ci, le mot jonquille n’est pas présent.Sa revendication par Penhaligon’s ne devrait donc résulter que de l’orientation de l’ensemble de la compo.

Espérer, toujours espérer, c’est la devise des addicts du parfum.

Bonne journée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Phoebus, le 24 novembre 2014 à 11:26

Alors là j’avoue que j’ai un doute : je pensais qu’on ne pouvait rien obtenir de la jonquille comme matière première exploitable en parfumerie, il s’avère qu’en fait si.. Mais ce serait comme pour le narcisse ? C’est le bulbe qu’on peut utiliser, avec une odeur riche foin/animal, très différente de l’odeur de la fleur ?

Penhaligon’s revendique l’odeur de la fleur, il me semble, donc du coup ce serait logique qu’elle n’apparaisse pas dans la compo et qu’elle soit reconstituée par d’autres éléments. Je vois assez bien l’idée de faire intervenir les "notes évoquant les feuilles" et la jacinthe pour l’avalanche de notes vertes qu’impose un bouquet de jonquille dans une pièce, les aldéhydes pour l’astringence typique de la jonquille, et le lot "narcisse/cire d’abeille/ylang ylang ylang/vanille" pour l’impression jaune et le côté animal/doucereux.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 24 novembre 2014 à 17:01

Bonjour Phoebus.

Comme je le précise juste avant, je suppose que tu as raison. Et, dans ce cas, il est logique d’observer les matières fournies autour de cette reconstruction à laquelle le narcisse, logiquement, prend part, la jonquille en étant proche en un poil moins "cheval" selon moi. Tout semble cohérent des la liste des notes fournie. ;-)
Vivement la découverte ! ^^

À bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 24 novembre 2014 à 17:00

Re-Bonjour Aryse.

Effectivement, il est intéressant que la jonquille, élément mis en avant pour la présentation d’Ostara n’apparaisse pas dans les notes décrites. Je pense que Phoebus en a trouvé la raison, plutôt que de la matière même, c’est la transposition et la reconstruction de la fleur qui devraient peut-être avoir lieu ici.
J’ai hâte ! ;-)

Merci pour ces informations.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 novembre 2014 à 13:24

Merci pour cette annonce Opium.Le printemps étant ma saison préférée (et la jonquille étant la 1ère fleur à y éclore), je serai curieux de sentir cette fragrance pour savoir si elle en respecte bien l’esprit de renouveau.

Et, bien sûr, de lire votre avis à ce sujet car j’apprécie toujours beaucoup vos commentaires.

Bonne journée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 20 novembre 2014 à 21:53

Bonsoir encore Aryse.

Nous n’avons plus qu’à attendre que la douce saison arrive.
Hein, quoi, il y a un hiver à passer avant cela ? Est-ce vraiment nécessaire ? ^^

La jonquille m’intrigue ici beaucoup. Cette fleur est si rarement traitée. J’ai vraiment hâte de sentir ce parfum pour savoir de quoi il retourne... ;-)
J’apprécie la plupart des "premières fleurs", celles qui apparaissent à la fin de l’hiver : jacinthe, mimosa, jonquille, narcisse..., je les apprécie toutes énormément.

Merci à vous aussi, encore, pour votre compliment. Décidément, moi qui n’aime pas trop le froid, vous parvenez avec quelques autres lecteurs et commentateurs à bien me réchauffer. ;-)
A bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Poivre impérial et Poivre sacré, la traînée de poudre de Caron

Poivre impérial et Poivre sacré, la traînée de poudre de Caron

Ces deux nouveautés, créées en hommage au parfum historique de la marque, viennent rejoindre la « Collection merveilleuse » de la maison parisienne.

en ce moment

il y a 1 heure

Bonjour à tous ! Comme beaucoup d’entre vous, l’approche de Noël me pousse à me faire un petit(…)

gladys39 a commenté Chanel N°19

il y a 14 heures

Merci à vous pour vos précieux conseils. C’est un plaisir de vous lire. Très belle(…)

il y a 15 heures

Cet été je me suis laissée tentee par Belle de Grasse et Sea Mimosa. J’ai préféré le premier car(…)

Trouver Nez

Le Bon Marché

Le Bon Marché

Paris (75)

Le Parfum en herbe

Le Parfum en herbe

St Germain en Laye (78)

Avec le soutien de nos grands partenaires