Auparfum
Flacon de Naja - Vero Profumo
Coup de cœur
Note des visiteurs : (5 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Charmeuse de serpent

par Jeanne Doré, le 21 avril 2017

Après plus de deux années de développement, Vero Kern a enfin dévoilé au grand jour sa nouvelle création, lancée en édition limitée, pour célébrer le dixième anniversaire de la marque.

La source d’inspiration du parfumeur était au départ un désir de créer un parfum en hommage au Tabac blond de Caron, qu’elle a porté longtemps. Et puis, au cours de ses recherches, elle déniche des affiches publicitaires pour une marque de cigarettes des années 30 qui porte le nom de Naja, et, sous le charme, décide de reprendre ce nom, en réorientant son idée de départ autour d’un serpent, plus précisément le cobra.
Le serpent a une forte symbolique autour de la spiritualité, la transformation, la thérapie, notamment dans la culture chamanique, où il incarne l’émancipation, le feu sacré et le cycle de la réincarnation.
Par ailleurs, le tabac, s’il a aujourd’hui mauvaise réputation dans notre société, est pourvu de propriétés curatives, que Vero Kern souhaitait remettre en avant, tissant ainsi un lien entre les vertus médicinales de la plante, ses propres études en pharmacie et son expérience d’aromathérapeute, pour aboutir au parfum. La boucle était bouclée, Naja était né.

Construit en tourbillon autour de l’idée d’une feuille de tabac fantasmée, Naja fait des volutes de pollen qui éclatent comme des bulles au contact d’un melon confit à la saveur presque salée. Des fleurs de tilleul s’enroulent dans un accord miellé épicé, saupoudré de poussière dorée. Plus encore que l’hommage au Tabac blond, ce tabac abstrait redessine l’ombre d’Habanita, dans une version remixée, comme repulpée par une potion magique, un fluide venimeux, un élixir végétal aux vertus psychotropes.
Naja est dense, profond, lumineux, charnu et hautement addictif. Il diffuse autour de lui un nuage mouvant, scintillant, aveuglant parfois, teinté d’ocre, de brun et de vert tendre.
Si fumer était aussi délicieux que le porter, je me remettrais immédiatement à la cigarette.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

jovi

par jovi, le 20 octobre 2021 à 12:53

Les parfums Vero profumo sont à nouveau disponible chez ce revendeur shop.campomarzio70.it ! Mon préféré reste Mito, Naja m’a laissé totalement indifférent. Ce n’est pas le lourd tabac oriental de Tabac rouge ou Tobacco Vanille ni un Cuir Mauresque ou un Cuir de Russie. Je le décrirais comme des morceaux de melon qui baigne dans un verre d’eau avec un soupçon de miel de tilleul et un zeste de citron vert, il y a aussi une brise de ionone (peut-être l’osmanthus ?). Sillage et tenue très light.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Loblue, le 21 octobre 2021 à 06:57

J’adore Naja ^^ !

Il embaume sur ma peau et tiens vraiment jusqu’au soir sans difficulté. Le sillage reste modeste, il est vrai, mais il est bien perceptible quand les personnes s’approchent un peu ... Je dirais même qu’il ne faut pas avoir la main trop lourde car la note tabac, plus sombre, prend alors toute la place et a tendance à cacher toutes les nuances dorées du parfum. Il faut savoir le doser.
Je ne pensais pas que j’aimerais une telle note de melon dans un parfum mais c’est précisément, je trouve, ce qui lui donne sa respiration et une légèreté à travers le tilleul et le miel qui pourraient être étouffants sans sa présence. Quand je le porte, la note tilleul s’enroule et monte, c’est doux et scintillant, enveloppant comme un elixir. La note tabac est plus dure et apporte au parfum une part d’ombre, comme pour le rattacher au sol, mais elle oscille constamment et danse avec les fleurs jusqu’au bout de son évolution. Vous l’aurez compris, Naja fait partie de mes petits trésors parfumés. Le coup de coeur a été immédiat. Rien qu’en approchant mon nez du flacon, il sentait beau et il m’a ensorcelé !

Oui c’est une bonne nouvelle que les edp ait été rééditées. L’exclusivité italienne l’est un peu moins... J’ai pris Mito dans son nouveau flacon noir, mais j’avoue ne pas avoir encore ouvert mon flacon pour comparer !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Alia

par Alia, le 21 avril 2017 à 19:56

À quand une critique de Rubj ?????

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Cornelius, le 22 avril 2017 à 22:42

Je plussoie pour la critique de rubj !
On me l’a fait sentir en me disant que ça sentait la transporation féminine durant le sexe...et c’est vrai que ça y fait bien pensé au fond. Une critique serait sympa

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par effluves, le 25 avril 2017 à 15:51

Très bonne idée Alia et et je suis d’accord avec Cornélius sur l’idée de transpiration féminine ou masculine d’ailleurs à l’appréciation de chacun et chacune (même remarque pour durant le sexe). Ce parfum est mon préféré de Véro Kern avec Onda. Précision : Rubj en eau de parfum et Onda en voile de parfum pour mon cas. De toute façon Véro Profumo est une superbe marque empreinte d’originalité, de classicisme sublimement modernisé et d’audace artistique telle une funambule sur son filin mais évitant toujours le déséquilibre.
Une grande dame à apprivoiser certes !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thelittlebox

par Thelittlebox, le 21 avril 2017 à 19:46

Hâte d’aller le sentir celui la, il est chez Marie-Antoinette ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jack Sullivan, le 22 avril 2017 à 05:51

Marie Antoinette Paris a l’exclusivité de la marque sur Paris ;-) Par contre je pense qu’il ne sort réellement qu’en mai.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

TinaK

TinaK

a porté Naja le 13 septembre 2017

angelsdontcry

angelsdontcry

a porté Naja le 23 avril 2017

"La recherche du parfum ne suit pas d’autres voies que celles de l’obsession." Colette
angelsdontcry

angelsdontcry

a porté Naja le 23 avril 2017

"La recherche du parfum ne suit pas d’autres voies que celles de l’obsession." Colette

à la une

Poivre impérial et Poivre sacré, la traînée de poudre de Caron

Poivre impérial et Poivre sacré, la traînée de poudre de Caron

Ces deux nouveautés, créées en hommage au parfum historique de la marque, viennent rejoindre la « Collection merveilleuse » de la maison parisienne.

en ce moment

gladys39 a commenté Chanel N°19

il y a 12 heures

Merci à vous pour vos précieux conseils. C’est un plaisir de vous lire. Très belle(…)

il y a 13 heures

Cet été je me suis laissée tentee par Belle de Grasse et Sea Mimosa. J’ai préféré le premier car(…)

Petrichor a commenté Chanel N°19

il y a 15 heures

Je vous en prie :) Application : Chacun son rituel. C’est un geste d’appropriation. C’est(…)

Trouver Nez

Philippe K.

Philippe K.

Lausanne (01)

Le Parfum en herbe

Le Parfum en herbe

St Germain en Laye (78)

Avec le soutien de nos grands partenaires