Auparfum

Nahema

Guerlain

Flacon de Nahema - Guerlain
Les Classiques
Note des visiteurs : (34 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Rose melba

par Jeanne Doré, le 20 juillet 2009

S’il est un ingrédient de parfumerie qui n’est pas spontanément associé à Guerlain, c’est la rose, qui, bien que présente par exemple dans l’accord chypré de Mitsouko, n’a pas une place prépondérante dans la célèbre Guerlinade où l’iris poudré et la vanille crémeuse règnent en maîtres.
Il existe pourtant une exception, qui passe souvent inaperçue dans les vitrines de la marque mais qui présente pourtant tous les atouts d’un Guerlain mythique : Nahema.
Conçu par Jean-Paul Guerlain à la fin des années 70, c’est alors une des rares roses du marché, avant l’arrivée de Paris ou Trésor, qui ose traiter la fleur de manière plus moderne que les rose poudrées aldéhydées de l’époque Calandre ou Rive Gauche, en l’accordant avec une note fruitée.
Nahéma est une rose qui semble naturelle, et qui pourtant recèle d’innombrables artifices, justement là pour recréer tout ce qu’une vraie rose comporte en surprises olfactives.
Tout d’abord cette note fruitée, veloutée comme une pêche de vigne, qui évoque également l’odeur d’une amande voire même d’une cerise, et qui se transforme petit à petit en ce qui deviendra un fond poudré incroyablement douillet, baigné de vanille et de fève tonka.
Les notes vertes et aldéhydées du départ rappelleront peut-être trop à certains l’année de création, mais sont surtout là pour donner cette vibration végétale et un délicieux effet “fraîchement coupé”.
Enfin, une note balsamique, comme une cire de bougie liquide, enveloppe le parfum en lui donnant une chaleur sensuelle qui contraste avec sa nature fraîche et candide.
Nahema arrive à être à la fois innocent et sexy.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Pénélope

par Pénélope, le 17 février 2016 à 19:30

Bonjour, pensez-vous que Nahema pourrait convenir à quelqu’un (moi) qui suis un peu déçue par Chloe que je trouve finalement trop lisse et trop "facile". Je pense que la rose associée à un fond plus chaud comme la vanille pourrait me plaire. Qu’en pensez-vous ? Je portais avant Coco Mademoiselle mais je m’en suis lassée. Il y a t’il des éléments de ressemblance entre ces parfums ou Nahema n’a strictement rien à voir ? Merci de m’aider à y voir plus clair, c’est impossible de trouver un testeur de Nahema à Nantes en ce moment !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Garance 3, le 17 février 2016 à 20:25

Pour ces parfums ne se ressemblent pas : Nahéma a un aspect opulent/chaleureux, je ne l’ai pas senti depuis longtemps, mais c’était le parfum de ma mère, et le sillage de ce parfum était bien plus important que celui de Shalimar qu’elle a aussi porté. Vous me direz, Coco Mademoiselle est un parfum à sillage, mais ce n’est pas du tout dans le même style que celui de Nahéma., qui est beaucoup plus chaleureux, moelleux à mon sens.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Pénélope, le 17 février 2016 à 23:38

Merci Garance pour votre réponse. C’est justement ce que je recherche, un sillage chaleureux. Vous me confortez dans l’envie de tester Nahema ! J’espère trouver mon prochain parfum signature. Je reviendrai donner mes impressions.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Pénélope, le 19 février 2016 à 16:33

J’ai finalement trouvé Nahema hier, dans la dernière parfumerie que je n’avais pas testé. La vendeuse a déniché un flacon de l’extrait, mais vu l’état de l’emballage, je pense qu’il était assez vieux. Malheureusement je n’ai pas été séduite. Quelque chose me dérange, je n’arrive pas à savoir quoi, je ne sais pas encore décrire ce que je ressens, peut être l’odeur de sang et de rouille décrite dans un des avis. C’est un peu l’impression que j’ai eu effectivement au milieu de la rose.J’ai attendu mais cet effet ne s’est pas dissipé. Il est possible que ce soit simplement parce que l’extrait a vieilli mais je vais avoir du mal a refaire un essai en province. En plus j’ai effectivement vu sur le blog Monsieur Guerlain et sur le site de Guerlain que l’extrait était discontinué.

Tout cela me décourage de perséverer dans mon exploration de Nahema. Je poursuis donc ma quête pour mon parfum signature. Désolée pour ce terme qui fait très victime du marketing mais il correspond bien à l’idée de ce que je veux pour mon parfum.

Merci Garance en tout cas, j’ai été touché que vous preniez le temps de répondre à mes questions. A bientôt

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par del 7294, le 19 février 2016 à 18:10

Bonjour Pénélope,
Je porte entre autres, l’eau de parfum Nahéma et je suis d’accord quand on évoque la ressemblance avec l’odeur de rouille et de sang évoquée mais cette odeur s’arrondit au bout d’un moment et je trouve que Nahéma laisse une très belle odeur dans la pièce où l’on se trouve ! Peut-être que Nahéma a fait son temps et manque un peu de modernité si on la recherche......Allez rencontrer les professionnels de chez Jovoy ou encore Nose si vous êtes sur Paris et demandez leur de vous présenter tous leurs "élixirs" à base de rose.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Garance 3, le 19 février 2016 à 19:59

Je n’ai pas comme je l’ai déjà dit senti ce parfum depuis longtemps, mais je n’ai pas du tout le souvenir d’une odeur de rouille ou de sang... Non, le sillage n’avait rien de métallique, il semblait au contraire infiniment douillet et moelleux...
Sinon, une autre rose magnifique, chez Guerlain, peut-être moins datée, mais tout aussi élégante, avec un beau sillage : Rose Barbare, c’est un exclusif que l’on ne peut sentir que dans certains endroits à Paris.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Pénélope, le 21 février 2016 à 17:07

Merci Garance et del7294 pour vos réponses. Il est très possible que ce que j’ai senti soit un Nahema vieilli. Je ne sais pas depuis combien de temps le flacon traînait dans ce tiroir. Je ne pense pas pouvoir faire un autre essai à Nantes où le testeur est introuvable. Je tenterai à mon prochain passage à Paris !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par santoline, le 12 janvier 2018 à 15:09

bonjour Pénélope, comme j ai cru comprendre que vous pouviez vous déplacer sur nantes , je signale qu’ on trouvE NAHEMA dans plusieurs parfumeries, entre autres MARRIONNAUD de la galerie Auchan a st Herblain , et de plus dans un joli flacon aux abeilles et il y a le testeur. ce parfum semble revenir au gout du jour et est exposé sur les étagères et n est plus relégué dans le fond d un tirroir.bonne découverte .

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par del 7294, le 25 février 2016 à 10:05

Si vous voulez l’essayer, demander l’extrait de parfum. Vous verrez il est bien.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par santoline, le 16 novembre 2017 à 19:16

Boanjour Pénélope c’est avec du retard que je t informe que tu peux aller sentir ce beau parfum qu est nahema chez Marionnaud dans la galerie d’Auchan saint Germain .non seulement ils vendent le parfum mais chose rare ils ont le testeur. Bonne découverte.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

PoisonFlower

par PoisonFlower, le 7 novembre 2015 à 12:26

Je ne sais pas si vous suivez les news du site Monsieur Guerlain, mais la nouvelle vient de tomber : l’extrait Nahema est supprimé. Ne reste donc au catalogue que l’eau de parfum.

En parlant de l’eau de parfum, si elle reste très belle, elle me semble avoir quand même bien perdu en intensité et tenue au fil des années. Quand je l’avais découverte à la fin des années 90, elle semblait tenir des jours sur touche et avait ce côté enivrant que l’on ne retrouve pas totalement dans la version actuelle...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

lrisfleur

par lrisfleur, le 2 octobre 2014 à 13:10

J’aime de moins en moins la rose en parfumerie (lorsqu’elle est en solinote), je la trouve lassante au bout d’un moment. Nahema et son côté velouté, très évolutif, fait pourtant exception, et c’est toujours un grand plaisir de le porter ! La fragrance est enrobante, enveloppante, joliment poudrée, très féminine je trouve.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Arpège, le 2 octobre 2014 à 19:58

Un chef d’oeuvre de Jean Paul Guerlain.
Un precurseur.

Vous avez bien raison !

J’adore votre photo de profil

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lris, le 2 octobre 2014 à 23:07

Haha merci :)
C’est Cleo de Mérode, une figure de la Belle Époque !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Nahéma

par Nahéma, le 19 septembre 2014 à 15:13

Chère Jeanne,
Comme beaucoup de nouveaux inscrits, je vous lis depuis bien longtemps et je me régale de vos critiques et commentaires si instructifs et plaisants à la fois. Merci à vous et à vos contributeurs de partager ainsi une telle passion et merci de m’avoir fait découvrir cette splendeur de Nahéma.
Je porte régulièrement Shalimar et Mitsouko, La petite robe noire comme une fantaisie, j’adore l’Heure bleue sans oser encore m’y frotter, mais je ne connaissais pas Nahéma. Après avoir senti dans ma parfumerie (province, zone commerciale mais étonnamment bien achalandée) un testeur de parfum de toilette – sans doute mal conservé - qui m’avait très peu convaincue, j’ai acheté l’eau de parfum après avoir lu et relu cette page. Que dire ? C’est une merveille : comme beaucoup l’ont dit, un loukoum à la rose, une rose orientale et confite. Je n’ai pas vos mots, mais le plaisir olfactif y est en tout cas. Mille mercis !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ernestouille

par ernestouille, le 9 septembre 2014 à 16:00

Ce parfum est un délice.
Je me souviens au lycée, en seconde, assise à côté d’une très bonne amie. Nous avions entre les mains une miniature de ce parfum que nous débouchions à tour de rôle pour le respirer. On se shootait littéralement.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Isabelle, le 28 mai 2014 à 02:23

Bonjour à tous. Je vous lis depuis assez longtemps, mais c’est la première fois que je publie un commentaire.
Je viens partager avec vous mon désespoir. Il y a quelques mois j’ai acheté l’EdP Nahéma parce qu’il faut se rendre à l’évidence, c’est une belle rose un peu décadente qui a vécu sa vie et qui se fout bien du qu’en-dira-t-on. Jusque là, tout va bien, Nahéma et moi, nous nous aimons. Quand je la pulvérise, elle est enchanteresse, mais très peu de temps après, notre rupture se fait évidente : elle ne tient pas du tout sur ma peau. Au bout d’une heure je ne sens plus rien sur mon poignet, mais rien de rien ! C’est une catastrophe. Aucun sillage, aucune tenue. Est-ce que c’est ma peau ? Ou faudrait-il que je m’intéresse à l’extrait ? Je n’ai lu aucune critique ici qui soulevait ce problème, ou je n’ai peut-être pas tout lu. Les personnes qui parlent de Nahéma font-elles référence à l’EdP ou à l’extrait ? Merci de vos avis.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jicky

par Jicky, le 18 janvier 2014 à 15:41

Ah si vous voulez j’ai lu dans un vieux dossier de presse de 1998 que j’ai pu feuilleter grâce à une charmante amie quelques infos intéressantes sur Nahéma.

C’est assez connu, mais Jean-Paul Guerlain dit que c’est le parfum qui lui a demandé le plus de travail, il parle de 900 essais dans le dossier. De plus, il dit - avec le recul - que c’est selon lui son plus beau parfum. (Je suis personnellement assez d’accord, même s’il y a débat avec Chamade et dans une moindre mesure Habit Rouge).

Et j’ai été très étonné de voir le nombre d’ingrédients dans la formule. Les Guerlain sont réputés pour leurs formules assez courtes (Mitsouko et ses cultissimes 19 ingrédients), et c’est tellement incroyable à lire tellement ces parfums sont des chefs d’œuvre de structure, de complexité et de fond (dans tous les sens du terme). Et bien Nahéma a... 12 lignes dans sa formule. Pour avoir une idée c’est quasiment RIEN !! Pour vous donner une idée, 50 lignes c’est peu, pour la bile est verte, Ropion parle d’une formule assez courte de 63 ingrédients. Le n°5 en aurait 80 (pour moi là c’est le "normal"). Et apparemment, il y aurait 600 matières différentes dans Habanita (j’ai du mal à y croire personnellement, et c’est assez ridicule). Bref, les 12 de Nahéma... Alors que c’est un parfum si riche et si complet...

L’exemple le plus saisissant que je connaisse en terme d’épure, c’est la précision du travail d’Almairac pour son Bois d’Encens chez Armani qui comporte que 5 ingrédients. Il en est très fier (et il a de quoi franchement).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Arpège, le 18 janvier 2014 à 16:58

Ce parfum a une formule concise comme les ecrits de TACITE !

Celle du chef d’oeuvre.
Je n’en reviens toujours pas de ce "fond". Et cette tenue et ce sillage !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Arpège

par Arpège, le 15 janvier 2014 à 14:53

Juste pour dire que j’ai a nouveau senti Nahema hier.

J’ai un peu un a priori car pour une raison de coincidence troublante, a chaque fois que je l’ai porte pour le tester, j’ai perdu un ami ou un proche (deces).

3 fois, cela s’est produit. Je ne suis pas supersticieuse mais ca fait beaucoup...

Enfin bref, j’ai a nouveau pris le testeur et c’est ENCORE le vapo cubique d’Extrait.

J’ai vraiment COMPRIS ce parfum. Comme si il m’avait fallu un certain cheminement interieur pour parvenir a lui. En tout cas je veux souligner son sillage et sa remanence exceptionnelle. Un jour plus tard sur mon manteau, il est intact. Je dis bien intact.

Le testeur doit etre la depuis pas mal de mois car il en est toujours au même niveau. Je ne pense pas qu’il ait subi d’alteration malgre la lumiere. J’ai senti ce fond que Jeanne compare a une bougie liquide. Cette maestria qu’il a fallu pour composer cette rose sensuelle. Rouge. Charnue. Avec la peche, le noyau. L’amande. Le fond si gourmand sans etre sucrailleux.

C’est un parfum avant gardiste que je place sur le même piedestal que Samsara. Avec vraiment un cote precurseur des parfums confits style Coco Chanel des années 80 ou comme je l’ai déjà dis, Serge Lutens. Mais le fond contient bien la guerlinade melee a la Rose (nouveaute a son epoque) et un je ne sais quoi des grands parfums d’antan, Caron par exemple.

Et cette image de bougie (je ne l’aurais jamais trouve moi même) rappelle le cote baroque ou Art deco que j’adore.

Je voudrais que le testeur de l’eau de parfum soit disponible. Mais cela permet a ceux qui ont la chance de trouver une parfumerie qui possede l’extrait vapo testeur, de se vaporiser ! J’ai ete surprise de sa tenue encore une fois. Je sortais de l’Artisan Parfumeur, pas tres loin, et de la Chasse aux Papillons, Seville a l’Aube, Dzongkha, que je retournerai sentir un de ces quatre.

Vraiment, Nahema c’est de la bombe !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par doudou, le 18 janvier 2014 à 10:51

Re-bonjour Arpège,

hier suite à votre description j’ai testé Nahéma...c’était l’extrait également. Je trouve incroyable qu’avec ce parfum ce soir toujours l’extrait qui soit présenté !
Effectivement la rémanence est exceptionnelle, ainsi que l’évolution. La première demi-heure a été difficile sur ma peau : j’ai eu comme un flash de La fille de Berlin en version très très concentrée....et honnêtement cela sentait le sang, la rouille, c’était pas ragoûtant !
Ensuite j’ai eu cette belle rose très rouge pourpre, majestueuse, fière, charnue. Et l’évolution vers un fond riche, ample, enveloppant. Assez sombre et triste aussi.
Globalement j’ai trouvé le rendu assez moderne et j’ai assez mal décelé la filiation avec Trésor qui pour moi fait particulièrement lourd et daté. J’ai trouvé Nahéma bien plus évolutif, vivant. Impressionnant.

Ps : c’est fort troublant la coïncidence que vous narrez, entre Nahéma et la perte de proches. Et très touchant, car Nahéma a une réelle profondeur, une intensité dramatique. Je lui trouve une inflexion sombre et poignante...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Elixir

par Elixir, le 26 octobre 2013 à 22:53

Bonsoir,
Je suis partie à la découverte de ce beau parfum récemment et il en ressort une belle rencontre ! En effet, je l’ai idéalisé à la lecture des avis de chacun et je ne suis pas déçue. Le départ est très vert et je trouve que ça apporte du réalisme à l’effet "rose fraîchement coupée". Rapidement elle se sucre légèrement sur ma peau oscillant entre une note fruitée et une note d’amande ( c’est tout du moins ce que je perçois) ,ça lui donne un petit effet frangipane ! On en mangerait...

J’aime la dualité de ce parfum à la fois simple d’approche et plutôt sophistiqué dans ces différentes nuances.
Je vois bien également la filiation avec Paris et Trésor, mais personnellement, après avoir senti Nahema, je pense qu’il me sera difficile de les aborder autrement que comme des outsiders...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Arpège, le 27 octobre 2013 à 10:08

Bonjour Elixir !

Ah je suis bien contente que vous aimiez Nahema. Vous me donnez envie, la...

Je me cherche un parfum a la Rose pr l’accorder avec du musc. J’ai porte Paris, Eternity, Tresor... et Nahema a ce cote duveteux (peche + noyau d’abricot) que Tresor a perdu (un peu).

En plus c’est pile la Saison pr le porter (encore qu’il soit magnifique en Ete le soir).

On dit souvent que Nahema est en quelque sorte l’ancetre de Tresor, Paris et c’est vrai mais je trouve qu’il va plus loin : avec les années on se rend compte qu’il est aussi un precurseur des parfums boises a la LUTENS (effet de fruit confit, boise).

C’est un peu la panique pour trouver Nahema en Province.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Miriatti, le 8 juillet 2016 à 01:03

Ahhh Nahema, ce parfum terriblement unique et bon... cette rose fruité sucrée et acidulée au fruit de la passion et enveloppée d’une vanille confite à la rose.
Nahema d’il y a trente ans, ce fut une pure merveille !!! Un sillage extraordinaire, puissant, pénétrant, extrêmement féminin qui envahissait certains salons d’hôtels de luxe. J’ai toujours eu une grande passion pour ce jus et eu la chance de le porter, de le sentir évoluer d’une façon troublante, vertigineuse. Intensément fleurit et fruité de passion, Nahema reste éternellement bon.
Un parfum passionnément rosée "compoté" à la passion et d’un équilibre parfait et rarement ainsi fait parfum.
Le temps a passé et si l’on aime Nahema on ne peut pas s’en passer. J’ai l’eau de parfum en abeille 500 ml et l’extrait mais ce jus magistral de la parfumerie française a perdu de sa puissance fruitée et délicatement acidulée qui était vraiment associée à cette rose vibrante qui a valut tant d’originalité et ce faisant, fut le chef d’oeuvre, la composition la meilleure réussie de Monsieur Jean-Paul Guerlain.
Il serait formidable que l’on puisse repenser Nahema tel ce parfum originaire qui conjuguait puissance rosée et exotisme fruitée. Je l’aime infiniment et je le bonheur de conserver ses notes dans les tiroirs de l’imaginaire, en mémoire, tellement ayant porté ce jus merveilleux. Pour celles ou ceux qui recherchent un parfum dans la même famille d’esprit, sentez Or et Noir de Caron sachant que cette rose n’est pas gorgée de fruit de la passion comme ce fut le cas de Nahema mais ça reste une belle rose que l’on peut trouver par entrelacs avec le jus de Guerlain. Miriatti.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

zab63

par zab63, le 24 août 2011 à 10:06

Mitsouko, voici, comme promis, mes impressions sur les deux versions : EDP et extrait.L’extrait présente plus de facettes, notamment l’impression fraîche et "naturelle" de la rose, qu’on ne retrouve pas dans l’eau de parfum qui me paraît tout de suite plus "sourde" ; cela peut paraître paradoxal de trouver plus de fraîcheur dans un extrait, mais c’est mon impression personnelle.
L’EDP est plus sourde, donc, mais très belle aussi, et la tenue me semble pratiquement équivalente à celle de l’extrait.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par mitsouko, le 24 août 2011 à 10:46

Merci Zab pour ta réponse. Me voila bien renseignée grâce aux divers avis des perfumista. Je crois que Nahéma va finir sur ma liste pour le père Noël ! :D

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

Farnesiano

a porté Nahema le 10 février 2021

* Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Nahema le 27 décembre 2020

* Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :

Samsara

a porté Nahema le 24 mai 2020

Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Nahema le 19 avril 2020

* Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Nahema le 11 juillet 2018

Nahepat

a porté Nahema le 6 mai 2018

Sa note :

Bluebell

a porté Nahema le 22 octobre 2017

Sa note :

Bluebell

a porté Nahema le 20 octobre 2017

Sa note :

Folle de Roses

a porté Nahema le 7 août 2017

Sa note :

Antigone

a porté Nahema le 8 mars 2017

Sa note :
Masque rouge

Masque rouge

a porté Nahema le 29 août 2016

Sa note :
del

del

a porté Nahema le 13 juillet 2016

Sa note :
del

del

a porté Nahema le 26 juin 2016

Sa note :
del

del

a porté Nahema le 9 juin 2016

Sa note :
Lady Pallida

Lady Pallida

a porté Nahema le 21 mars 2016

Sa note :
del

del

a porté Nahema le 14 mars 2016

Sa note :

Jeanne2

a porté Nahema le 25 décembre 2015

missmuffin

missmuffin

a porté Nahema le 8 septembre 2015

Diamant

Diamant

a porté Nahema le 24 août 2015

Sa note :
Lady Pallida

Lady Pallida

a porté Nahema le 14 août 2015

Sa note :

isamalise

a porté Nahema le 26 juillet 2015

Lady Pallida

Lady Pallida

a porté Nahema le 2 juin 2015

Sa note :
Lady Pallida

Lady Pallida

a porté Nahema le 8 mai 2015

Sa note :
Lady Pallida

Lady Pallida

a porté Nahema le 2 mai 2015

Sa note :
Lady Pallida

Lady Pallida

a porté Nahema le 22 avril 2015

Sa note :
Lady Pallida

Lady Pallida

a porté Nahema le 11 avril 2015

Sa note :
missmuffin

missmuffin

a porté Nahema le 7 avril 2015

billieH

billieH

a porté Nahema le 26 février 2015

Jicky

Jicky

a porté Nahema le 2 février 2015

Avait-elle des raisons de penser que vous viviez mal votre dualité ? Voyez-vous... si je vous dis oui alors vous allez tout de suite penser à un dédoublement. A Mr Hyde et au Dr Jekyll. Du coup je (...)
Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Nahema le 10 janvier 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
Phoebus

Phoebus

a porté Nahema le 26 novembre 2014

J’écris parfois ici, et un peu plus en coloc sur http://dr-jicky-and-mister-phoebus.blogspot.fr/
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Nahema le 24 octobre 2014

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
Jicky

Jicky

a porté Nahema le 6 octobre 2014

Avait-elle des raisons de penser que vous viviez mal votre dualité ? Voyez-vous... si je vous dis oui alors vous allez tout de suite penser à un dédoublement. A Mr Hyde et au Dr Jekyll. Du coup je (...)
Sa note :
lrisfleur

lrisfleur

a porté Nahema le 2 octobre 2014

24 ans, passionnée d’écriture, de cinéma (Almodovar, Kubrick, Tim Burton...) et de parfums ! Toujours à la recherche de nouvelles merveilles, j’ai du mal à rester fidèle à une seule fragrance, préférant (...)
Sa note :
Yohan Cervi (Newyorker)

Yohan Cervi (Newyorker)

a porté Nahema le 28 septembre 2014

Yohan Cervi est expert en histoire de la parfumerie moderne. Rédacteur pour Auparfum et pour Nez, la revue olfactive, il est le co-fondateur de Maelstrom Paris, laboratoire indépendant de création (...)
Sa note :
Nahéma

Nahéma

a porté Nahema le 19 septembre 2014

Sa note :
Jicky

Jicky

a porté Nahema le 17 septembre 2014

Avait-elle des raisons de penser que vous viviez mal votre dualité ? Voyez-vous... si je vous dis oui alors vous allez tout de suite penser à un dédoublement. A Mr Hyde et au Dr Jekyll. Du coup je (...)
Sa note :
RaDiance

RaDiance

a porté Nahema le 13 septembre 2014

Passionnée par le web, le parfum, la gastronomie, l’hôtellerie de charme ou d’exception, l’artisanat d’art, de nombreuses musiques, les chats, le ski et le VTT, l’architecture, le (...)
Sa note :
Opium

Opium

a porté Nahema le 5 août 2014

Rédacteur sur auparfum depuis 2011, je suis connu pour mes interventions rapides, brèves, succintes et synthétiques... Il paraît que je pourrais vous en raconter davantage, mais, non. Pour une fois, (...)
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Nahema le 31 juillet 2014

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
missmuffin

missmuffin

a porté Nahema le 28 juillet 2014

Arpège

Arpège

a porté Nahema le 12 juillet 2014

Dans un grain de sable voir un monde Et dans chaque fleur des champs le Paradis, Faire tenir l’infini dans la plume de la main Et l’Éternité dans une heure. (Auguries of Innocence) William (...)
Sa note :

à la une

H24, le nouveau masculin d'Hermès fait le tour du cadran

H24, le nouveau masculin d’Hermès fait le tour du cadran

Quinze ans après Terre, et cinq après la nomination de Christine Nagel comme parfumeur maison, le sellier du faubourg Saint-Honoré propose son nouveau « pilier » à destination des hommes.

en ce moment

gladys39 a commenté Fumerie turque

il y a 3 heures

Bonjour, La maison lutens m ont envoyé à titre gracieux 3 échantillons, dont fumerie turque Eh(…)

il y a 7 heures

Bonne mémoire, alors ! ;-)

il y a 18 heures

Senti sur poignet cet après-midi dans un Nocibé où la vendeuse me l’a présenté comme une "fougère(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Fragrances & cie

Fragrances & cie

Lagny-sur-Marne (77)

Sens Unique - Paris

Sens Unique - Paris

Paris (75)

Santa Rosa

Santa Rosa

Toulouse (31)

Avec le soutien de nos grands partenaires