Auparfum

Mimosa

Fragonard

Flacon de Mimosa - Fragonard
Note des visiteurs : (4 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Grelots verts et jaunes

par Thomas Dominguès (Opium), le 28 décembre 2013

(bruit de grelots, de roues et de rennes qui s’éloignent...)

Et, quand y en plus, y en a encore...
Maintenant que Papa Noël est passé en cette soirée de réveillon de la Nuit de Noël qui, je l’espère, aura été aussi belle que l’article du même nom généreusement proposé par Newyorker, certains ont peut-être reçu assez d’étrennes pour continuer à se faire plaisir.
Alors, voici encore deux parfums à petits prix pour festoyer en cette fin d’année...

Dans la pléthore de parfums en tous genres qui existent, certains accords, pourtant, sont rares. Cherchez une mangue mûre mais pas trop shampooing, et seul Un Jardin sur le Nil devrait pointer le bout de son nez. De même, très peu de compositions sont élaborées autour du mimosa en dehors de quelques-unes. Alors que Mimosa pour Moi de L’Artisan Parfumeur donne une interprétation figurative assez littérale de la fleur hivernale aux minuscules boules jaunes duveteuses, Farnesiana met en lumière leur facette amandée et Une Fleur de Cassie traite, dans des atours néo-vintage, la cassie (comme son titre le précise) plutôt que le mimosa, tenant le rôle-titre de sa jumelle maléfique en version bien plus animale.

Le Mimosa* de Fragonard, moins connu que la célèbre Fleur d’Oranger au prix imbattable qui a été chroniquée l’an passé à la même période, est poudreux, vert, discret et révèle une douce et légère amertume à l’évolution qui évoque une verdeur de tige crue. Un mimosa en somme, dans son innocente et jolie simplicité.
Linéaire, il est donc assez simple mais réaliste et n’a pas à avoir honte face à Mimosa pour Moi et son interprétation naturaliste.

Cette année encore, l’article proposé ne concerne pas des parfums plus composés comme Rêve Indien malgré sa joliesse car il n’était pas dans mes envies (ou mon "éthique", mais ce que ce terme peut paraître ronflant) de valoriser des choses trop inspirées d’autres même si elles sont tout à fait valables.

Pas de critique non plus de la Verveine maison car elle m’a paru bien trop citrique avec ses airs de Paic Vaisselle (et, sur auparfum, on ne discute pas trop des produits ménagers... sauf ici) comme je l’avais déjà pensé l’an passé, ce qui est confirmé cette année encore une fois.

Ce qui m’a donné envie d’être partagé avec vous en cette période où le froid s’installe, c’est ce parfum tout simple qui apporte avec lui une ribambelle de toutes petites boules jaunes gorgées de la promesse du soleil à venir.

 

Prix indicatif : Eau de Toilette - Flacon vaporisateur de 50 mls au prix de 15 euros.
Disponible dans les boutiques Fragonard

Mimosa* : Cette référence devait être discontinuée l’an passé et ne le serait finalement pas.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Nez inexpert

par Nez inexpert, le 16 avril 2019 à 19:53

Je cherchais un ersatz de la divine Fleur de cassie de Malle, dont 100 ml coûtent presque autant que la réfection de Notre-Dame. Echec sur ce point mais Mimosa possède, sinon la bouleversifiante splendeur de la fragrance sus-citée, son charme propre. Un Acacia dealbata simplement, un soliflore pour profiter toute l’année du tendre réconfort de l’arbre en fleur. En ce sens, c’est le pendant du Tilleul d’Orsay.

La note amandée est en sourdine, louée soit Sainte Marie-Madeleine.

Il est encore au catalogue de Fragonard, à un prix très Fragonard.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nez inexpert, le 17 avril 2019 à 20:36

Au temps pour moi, il ne figure plus sur leur site. Cependant il reste le diffuseur.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Petrichor, le 20 avril 2019 à 03:19

En fait il existe un absolu mimosa. Je me fie à l’odeur "melon confit" qu’il apporte.
https://www.youtube.com/watch?v=QhJCm0c-ZE4

Il était dans la première édition limitée "essences insensées" de Diptyque (dommage car 130€ les 100ml ça allait). On le trouve aussi dans le trop discret "mimosa pour moi" de L’artisan parfumeur.
Franchement on trouve cet ingrédient trop rarement. Ca doit être trop tentant d’utiliser l’héliotropine et la vanille bon marché.

Il faut que je réessaie "fleur de cassie", à chaque fois je me trompe et je réessaie l’eau d’hivers. Il est probable que fleur de cassie utilise aussi de l’absolu cassie, et je ne sais pas quels autres parfums l’emploient. (Peut-être essayer les versions actuelle de Acaciosa et Farnésiana, malgré les soucis chez caron ?)

P.S. : Attention aux faux Malle et Diptyque sur les ebay, il y a une recrudescence. C’est une minorité de faux parmi l’offre d’europe de l’est. Mais vous n’êtes pas à l’abri en france, car les acheteurs dupés refilent leur erreur d’achat sur ebay italie, UK, france, au lieu de faire un litige ebay.

Depuis que je me suis fait avoir, puis fait remboursé, avec des faux testeurs amouage de Transnistrie, je repère mieux l’offre des contrefacteurs. Ces derniers mois j’ai vu des faux diptyques vendus par lot de 4 (les commentaires de gens déçus ne trompent pas).
Il y a un an, j’ai vu des Malle très convaincants.
De mémoire, le haut de la tige est différent, la loupe (l’épaisseur du cul du verre) diffère subtilement, le bord de l’étiquette aussi. Généralement le flacon a 2 marques de moulage au lieu d’une (les diagonales de jointure dans le verre) (probablement parce qu’ils fabriquent un faux moule par moulage), et la surface du verre est de moins bonne qualité (moins lisse et brillante car il manque l’étape du flammage au chalumeau), et la coloration par laque est bien moins réussie. Il faut donc privilégier les offres avec des photos très nettes et nombreuses du vrai flacon, et fuir les offres avec une image générique tirée d’un catalogue.
Évidemment ils puent, mais ça, quand vous le constatez, c’est déjà trop tard ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Duolog, le 21 avril 2019 à 01:07

Merci pour les infos, je ne pensais pas qu’il y avait des contrefaçons de Diptyque... Par contre Tom Ford, les faux et faux décants c’est festival !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nez inexpert, le 22 avril 2019 à 21:35

La Transnistrie... Chasser la bonne affaire, d’accord, mais de là à jouer avec sa santé... J’imagine de quels débouche-éviers et acides de batteries, et dans quel sordide hangar radio-actif ces fragrances furent composées. Remarquez, moi aussi j’ai fait mon lot d’erreurs : j’avais trouvé des Dior de Bordurie à prix imbattables, je les attends encore.

Pour ceux à qui manquent ce Mimosa et le Tilleul d’Orsay, bonne nouvelle : faites d’une pierre deux coups avec Grand chalet d’Astier de Villatte, par l’immense Françoise Caron (aucun lien). Les deux fleurs réunies pour la même sensation duveteuse, et en plus ça prend deux fois moins de place.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Duolog, le 23 avril 2019 à 17:07

En tout cas c’est noël, les contrefaçons sont de retour sur Ebay (avec la mention "parfum générique"). L’occasion rêvée pour se procurer Terre d’Horse ou Sauvage de Ming Na !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Yé sentit bonum

par Yé sentit bonum, le 21 février 2016 à 16:50

Bonjour,

A l’occasion de mon premier message en tant que nouvel inscrit, je vous avise que l’eau de toilette mimosa est disponible à la boutique Fragonard située au pied des escaliers de la basilique du Sacré Coeur.

Je l’ai d’ailleurs achetée aujourd’hui.

A bientôt,

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Noelle Pardieu

par Noelle Pardieu, le 9 décembre 2015 à 22:15

Affreux Affreux !! On ne le trouve plus qu’en parfum d’ambiance !!
J’en avais offert à ma belle sœur qui souhaite se ravitailler, et j’en avais cherché pour moi, je pleure............

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Lilie

par Lilie, le 25 janvier 2015 à 08:48

Bonjour,
J’ai vu que Fragonard sort cette année un "jasmin" ; j’espère qu’il sera aussi réussi que leur Mimosa ou le Fleur d’Oranger... Quelqu’un l’a déjà senti ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 26 janvier 2015 à 22:04

Bonsoir Lilie.
Je ne suis pas au courant.
Mais, si quelqu’un a eu l’occasion de tester ce Jasmin, qu’il ou elle le partage avec nous. ;-)
À bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Un des sens

par Un des sens, le 16 mai 2014 à 19:29

Ancienne adepte du "Mimosa pour moi" de L’Artisan Parfumeur, je suis tombée sous le charme de celui de Fragonnard, plus proche des vrais senteurs de la petite boule jaune à mon sens...et ne le porte que lorsque c’est la saison (Janvier-Février).
Ce petit sent-bon me réchauffe les sens et annonce les beaux jours, puisque je vis au pays du mimosa et que j’ai le privilège de voir et sentir cette merveille dans son état naturel chaque année !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 26 janvier 2015 à 22:04

Bonsoir Jedithalie.
Ma réponse est si tardive qu’il sera bientôt, enfin, le temps venu du retour de ces parfaites clochettes qui annoncent la fin de l’hiver et le début du printemps. ;-)
Vive le printemps ! (Dépêche-toi d’arriver ! ^^)
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jedithalie, le 28 janvier 2016 à 16:43

Bonsoir Opium,
Pour répondre tout aussi tardivement(maaiiis noooon !!!)...c’est le moment de ressortir le petit Mimosa de Fragonard, ça veut dire que le printemps n’est pas si loin. ;-)
Bonne soirée parfumée

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Yohan Cervi (Newyorker)

par Yohan Cervi (Newyorker), le 29 décembre 2013 à 16:38

J’aime beaucoup ce Mimosa qui sent vraiment...le mimosa, le seul à ma connaissance qui reproduise à ce point l’odeur des petits pompons duveteux. Je le respire toujours avec bonheur et il me rappelle les bouquets de mimosa que l’on avait chez moi à la fin de l’hiver, ça embaumait toute la maison et c’est devenu depuis une de mes fleurs favorites. C’était pour moi, comme tu le dis si bien, "la promesse du soleil à venir" après les grands froids.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 29 décembre 2013 à 20:10

Bonsoir Newyorker. (Tu remarqueras encore une fois que, moi, j’écris ton nom correctement... ^^)

J’aime bien ce Mimosa également qui sent, comme tu le dis également, vraiment le mimosa. Tout bêtement.
En fait, au prix auquel il est, je crois que j’ai bien envie d’un flacon. Histoire de conjurer l’hiver avec ses pompons jaunes duveteux et de tenter de créer l’illusion que nous sommes déjà dans deux mois. ;-)
A la différence de toi, cette fleur ne m’a pas marqué dans l’enfance. C’est en tant que perfumista que j’ai appris à l’apprécier avec bonheur.
Et, l’an passé, je t’avoue que j’ai très attentivement scruté le moment où il apparaîtrait chez les fleuristes (les jacinthes étaient là depuis un moment déjà), signifiant les cors annonçant la fin de l’hiver (qui était glacial et interminable l’an passé). ;-)
Cette année, je crois que je vais faire pareil, scrutant les premiers signes de cette "promesse du soleil à venir". ;-)

Merci pour ton commentaire.
Passe une très agréable soirée.
A bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 30 décembre 2013 à 01:50

Ahah, encore heureux mon cher, manquerait plus que tu t’y mettes aussi ! Tu es une bonne personne toi, pas comme les deux autres benêts là ! Bisous bisous keur keur paillettes Jicky et Patrice !
Je crois que je vais moi aussi m’acheter un flacon de ce Mimosa et espérons que le Printemps reviendra vite, pas comme l’année dernière. Y’a plus de saisons ma bonne dame !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 30 décembre 2013 à 03:47

Après auparfum is the new doctissimo, auparfum is the new Catherine Laborde’s Diary.

Nounouille.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 3 janvier 2014 à 10:52

Re...
Auparfum is, surtout, THE place to be ! ^^
Et, pour la météo, c’est plutôt Sophie / MyBlueHour la pro que nous... Ou Catherine Laborde... Ou même Evelyne Dhéliat ! Elle maîtrise mieux que nous... ;-)
Bisous.Bisous. Keur.Keur.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par domik, le 3 janvier 2014 à 11:11

Evelyne Dhéliat : Son père est directeur commercial et sa mère tient une parfumerie (Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89velyne_Dh%C3%A9liat)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 3 janvier 2014 à 14:33

Autiiiisme (*voix grave-stridente d’Opium*)

(mouaaaah ahaaa aaaah pour une fois que je peux la placer celle là !!)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Patrice, le 30 décembre 2013 à 12:33

"moi aussi m’acheter un flacon de ce Mimosa et espérons que le Printemps reviendra vite"
Ah bon Trouilloteur ? Tu as perdu le Printemps ? Il est plus boulevard Haussmann ? Ou alors c’est toi qui a perdu ton sens se l’orientation ?
Mince, moi qui pensais y passer direct en rentrant de vacances... Bon alors je vais m’acheter aussi un mimosa pour qu’il revienne vite.
 
En attendant, j’ai des envies de jacinthes... so hiver !
 
Bizou bizou keur keur paillettes chattons qui brillent arc-en-ciel licornes keur

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 30 décembre 2013 à 14:58

Ah ah ah tu m’as tué !!
(mais arrête de te moquer, il va faire sa Tabac Blonde et il va pas comprendre !)

miaou

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 30 décembre 2013 à 16:50

Quelle belle brochette d’idiotes ces deux là. Y’en a pas une pour rattraper l’autre.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Patrice, le 30 décembre 2013 à 18:04

Voilà que la Tabac Blonde joue les tubéreuses maintenant. Reste calme chérie, tu vas craquer ta gaine ! ;D

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 3 janvier 2014 à 10:52

Re...
Juste pour dire " Mouahahahhhhaaaahahahhahahahhhahah ! MOOOUUUuUuuUUuUUUUuUUUUUuUuAAaAAAaaaAAAAaaaHHhhHHhHHhhHHHhHHHhHhH !"
(Intervention totalement inutile... ^^)
Jacinthes => <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3
Bisous.Bisous. Keur.Keur. Luv.Luv
#âgementalde4ans

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 3 janvier 2014 à 10:54

Salut Newyorker.
Mouahahahahhhhahhhaaah !
Doivent être contents comme tout les deux "petiots"...
Pourvu que l’hiver parte vite. En fait, s’il pouvait ne jamais débuter, moi, cela m’irait très bien...
Même si Mimosa est très joli, je ne suis pas certain qu’il soit suffisant pour réchauffer les températures de la Reine des Neiges si elle lançait ses -15 degrés ! Je préfère les pompons jaunes duveteux aux stalactites et plaques de verglas. Brrrhh !
#yapud’saisonsmabonn’dame
A très viiiiite ! Et, Bonne Année ! !! ;-)
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Troudujol, le 28 décembre 2013 à 16:22

Alors d’abord, c’est pas des cerfs, c’est des rennes...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 28 décembre 2013 à 19:00

Houla... Tu vas rendre dingue notre Opium qui ne va plus relire 43 fois son texte avant de le publier mais 86 fois !!

 ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 29 décembre 2013 à 20:03

Salut.
Nââân, cela ne m’énerve pas du tout de laisser passer ce genre de bêtises. Pas du tout. Du tout. Nân... (#obsessionnel ^^)
Surtout que, lors de l’une de mes 147 re-lectures, je me suis dit qu’il y avait un truc qui clochait dans la première phrase, dès le début. Ensuite aussi, y avait toujours un truc qui clochait (lors des relectures 128, 129, 130, 131, etc). Mais, quoi ? Mais, je ne parvenais pas à mettre le doigt dessus. Flûte !
Cela doit être dû à une malédiction ou un envoûtement de Sauron. C’est sûr, c’est lui !
Je ne vais pas me mettre à me relire davantage. Sinon, je ne publie plus... ^^
A tout’...
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 29 décembre 2013 à 19:58

Bonsoir Troudujol.
Des cerfs, mais quels cerfs ? Cela, c’était avant Noël et sa magie. Telles les souris devenues des chevaux pour la citrouille devenue carrosse de Cendrillon, voici des rennes qui apparaissent...
Oh, la magie de Noël... ;-)
Passe une agréable soirée.
Opium

(Et puis, cela aurait "plus de tronche" avec des cerfs et leurs grands bois plus symétriques... Moi, j’dis ça, j’dis rien, toussa... ^^)

[Quel bonheur que "la magie de Noël" ait octroyé aux rédacteurs d’auparfum la possibilité de rectifier leurs textes après publication... #magiedeNawël]

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par doudou, le 29 décembre 2013 à 21:34

Nan mais moi j’aimais bien les cerfs, ça changeait ! Mais bon, si le petit coup de gomme peut vous éviter d’en arriver au stade critique des 148 relectures, alors le jeu en vaut la chandelle...
Plus sérieusement, j’aime beaucoup le Mimosa pour moi, pour sa simplicité et sa luminosité, mais votre description donne envie d’aller faire quelques emplettes chez Fragonard : il a l’air joli ce petit rayon de soleil en bouteille, et à prix doux ! Merci Opium :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 3 janvier 2014 à 10:51

Bonjour Doudou.
Avec plaisir.
Oui, ce bouquet de mimosa en flacon vaut vraiment un petit détour avec son prix tout riquiqui ! ;-)
Les cerfs étaient trop chers finalement eux aussi. Alors, en période de crise, pour que les cadeaux ne soient pas à des prix trop prohibitifs, nous avons préféré sur auparfum faire à nouveau appel aux rennes. Même s’ils exigent 364 à 365 jours (pour les années bissextiles) de repos par an ; et, cela fait beaucoup. Mais, ils parviennent à tout livrer en à peu près 36 heures eux... #humourbarré ;-)

Je vous souhaite une excellente journée, qu’elle soit en Un Bois Vanille ou pas (pour répondre très brièvement ici en "floodant" à votre interrogation ailleurs, pour moi, c’est comme pour Dau, juste un peu amélioré en termes de timing : 30 à 45 minutes d’une jolie réglisse boisée cramée caramélisée qui vire au sucre collant sur la poêle ensuite le reste du temps malheureusement... ^^). Si vous avez craqué et vous êtes fait plaisir, tant mieux ! ;-))
A très bientôt. Bonne année !
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par doudou, le 3 janvier 2014 à 11:03

Hi hi merci Opium c’est adorable !
Après je crois que la peau joue son rôle : UBV est bien plus boisé sur moi que sur touche. C’est la même chose avec FdB qui sur ma peau est ultra boisé sec, un cèdre en mode crayon fraîchement taillé.
Bref je ne vais pas digresser trop longtemps, mais le rendu est étonnant, et ça fonctionne ! J’espère qu’un jour vous pourrez le sentir sur quelqu’un qui le porte comme ça !
Et en attendant le mimosa, en ce moment je vous bénis chaque soir à distance pour votre revue sur Amande persane que j’ai adopté grace à vous. Du coup je vous pardonne pour les rennes...!
#mansuétude#reconnaissance

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ChrisB

par ChrisB, le 28 décembre 2013 à 11:56

Bonjour,
Les parfumeurs de Grasse renferment de véritable trésors. Fragonard est le plus connu, mais à mon sens pas le plus qualitatif, malgré de jolies fragrances. J’aime particulièrement leur patchouli, puissant, mais pas aussi subtil que celui de chez Molinard. Cette dernière est à mon avis la maison la plus qualitative, possédant une palette de trésors impressionnante, avec en vrac : le mythique Habanita, l’incontournable patchouli (je recommande leur patchouli intense, jolie alternative pour ceux qui se sont lassés de Angel ou autre A Men), le trop méconnu Madrigal (pour homme) - très belle fougère - la trilogie pour homme (I, II, III - j’ai une préference pour le II), et enfin toutes les déclinaisons autour des fleurs : violette, jasmin, lavande, rose, muguet...
Galimard renferme également de jolis flacons. Je ne connais pas leurs parfums féminins, mais pour homme je recommande leur Eau de romarin (un aromatique équilibré et de très belle tenue), et Flibustier (frère jumeau d’Opium pour homme).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 29 décembre 2013 à 19:53

Bonsoir ChrisB.

Je suis tout à fait d’accord, les parfumeurs grassois recèlent parfois des parfums qui méritent bien largement le détour. ;-)
Il faudra que je re-teste, parmi le millier d’autres choses déjà à tester, le Patchouli et le Patchouli Intense de Molinard. On en parle si souvent. Et, la comparaison avec Angel et A*Men m’intrigue. ^^
De même, en amateur de fougères rétros, que Madrigal (pour homme) surtout, qu’il me faudrait approcher.
Quant à Habanita, quelle merveille la version Eau de Toilette était. (Mode "Yoda" ON) J’avoue ne pas adhérer à la version plus sourde de l’Eau de Parfum : plus chère pour une tenue et une évolution moindre. Moins de personnalité selon moi. Plus sage, plus en retrait. Trop pour moi. Mais, cela reste, bien entendu, assez joli. Simplement, ce n’est plus moi. Je vais du vétiver qui braille contre le tabac moi !
J’avoue encore moins connaître la marque Galimard. "Frère jumeau d’Opium pour homme" : Voilà un Flibustier qui m’intrigue beaucoup lui aussi. (Allez savoir pourquoi...) ;-)
En fait, il faudrait que je m’intéresse aux trois parfumeurs grassois un peu plus sérieusement. ;-)

Merci pour ce commentaire.
Bonne soirée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ChrisB, le 30 décembre 2013 à 19:04

Bonsoir Opium
Il est vrai que, contrairement à Molinard, que l’on trouve dans toutes les bonnes parfumeries et grands magasins, ou Fragonard, qui a une belle boutique à Paris dans la galerie du Louvres, on ne trouve les parfums Galimard qu’à Grasse. Je reprocherais à cette dernière maison, malgré des parfums de qualité, un manque d’originalité, la plupart des créations étant des inspirations (je pèse mes mots...) de parfums déjà connus.
Bien à vous (et bon réveillon).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Koimynose, le 30 décembre 2013 à 14:57

Bonjour ChrisB, salut Opium !
Je m’incruste ^^
Des Grassois je ne connais pour l’instant que Molinard. Je n’ai pas senti toute la gamme mais je pense vraiment que Habanita est untouchable. Par ailleurs j’ai cinq flacons découverte (10ml) de Homme I, II, III, Teck et MM et j’ai déjà senti Madrigal. Et mon impression persiste à chaque essai qu’à part MM, peut-être (aujourd’hui arrêté) on ne s’est pas trop cassé la tête chez Molinard tant on semble avoir opté pour la "variation sur le même thème" du boisé à tendance fougère retro. Même le dernier Homme III qui se la joue océanique... La structure repose grosso modo toujours sur le même trio boisé en fond, à savoir un patchouli flanqué de deux acolytes, vétiver et cèdre (parfois une touche de santal). Peut-être est-ce la "Molinardesque", riposte, en forme de volée de bois, à la guerlinade ? :)
Mais sérieusement - ce n’est qu’un point de vue - j’ai souvent l’impression d’une succession de flankers. Cela dit, je peux bien sûr me planter complétement.
Des jus que je connais dans la gamme actuelle, à part Habanita (magnifique j’en conviens avec vous), je pourrais me contenter de Homme I pour son côté classique, pour quand me viendrait l’envie de "décalage".
Désolé pour la sortie de route sur ce billet consacré à Fragonard, Opium, faut le rappeler quand même ^^. Et à propos de rappel, il faut vraiment que je me dépêche de faire connaissance avec cette maison historique !
Excellent après midi à vous deux !

Ps. As tu pu sentir le Santal de Fragonard finalement, Opium ?
Ps2. Il paraît qu’il y avait chez l’Occitane un très beau Mimosa, parmi les plus réalistes, aujourd’hui discontinué ! - ça fait vraiment ton du conteur de légendes urbaines :D

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ChrisB, le 1er janvier 2014 à 12:52

Bonjour Koimynose,
Je suis assez d’accord sur la linéarité des parfums homme chez Molinard. C’est pour ça que je n’ai cité que Madrigal, qui, sauf erreur, est la plus ancienne création pour homme de la maison. Je le trouve vraiment réussi. En revanche Tek est sans intérêt, possédant effectivement les mêmes bases sans le cachet de son aîné. Sur la trilogie I,II,III, j’aime la douceur crêmeuse de II.
Je connais moins les créations de Fragonard, mais dans mes lointains souvenirs, j’ai pu constater la même linéarité : des parfums très "aquatiques".

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 3 janvier 2014 à 10:49

Bonjour Koimynose et ChrisB.

Koimynose : Tout d’abord, aucun souci, j’adore quand tu "floodes" dans les sujets, c’est toujours intéressant avec toi.
Ensuite, en fait, je suis parti avec une liste de parfums à sentir. Mais, j’ai oublié, pour être franc, sur ladite liste, d’inscrire le Santal chez Fragonard. Suis une vraie tête de linotte ! En fait, je devrais entamer une "To Do List" des parfums à sentir par marques. Je vais faire cela tiens... Voilà une bonne résolution (et tenable) pour 2014... ;-)
Enfin, ils sont vraiment relous à discontinuer à tours de bras chez L’Occitane ! Heureusement, après quelques semaines ou mois de disparition, l’Eau des Baux est revenue. Mais, ni l’Eau d’Iparie ni d’autres références n’ont eu cette chance.

A propos de la marque Molinard, en amateur des fougères rétros, vous m’avez donné envie de découvrir cette "molinardesque" et de sentir Madrigal, I et II. L’huître ou le plateau de fruits de mer n’étant pas trop mon truc en dehors des mets de la table (et des réveillons), je crois que je passe mon tour pour III. Bon, en même temps, "océanique", ce n’est pas "marin", et, j’aime bien Dune... ;-)

Bonne journée et Excellente année à vous deux.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Mimosa le 14 mars 2021

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Mimosa le 31 décembre 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Mimosa le 30 novembre 2018

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Mimosa le 23 novembre 2018

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Mimosa le 9 septembre 2018

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Un des sens

Un des sens

a porté Mimosa le 4 mars 2017

Sa note :
Fille d'Avril

Fille d’Avril

a porté Mimosa le 27 janvier 2017

Sa note :

à la une

Anna et Eva, les Portraits de femmes de Lubin

Anna et Eva, les Portraits de femmes de Lubin

La maison parisienne lance une nouvelle collection qui rend hommage à des figures féminines marquantes.

en ce moment

il y a 22 heures

Bonjour à tous, Je viens d’avoir l’agréable surprise de découvrir des échantillons de ces deux(…)

hier

C’est difficile de juger des parfums avec beaucoup de rose naturelle. Plus qu’ailleurs encore, ça(…)

hier

Si elle n’a pas été reformulée depuis 5 ans, Une Folie de Rose, créée il y a presque 20 ans par(…)

Dernières critiques

Office for Men - Fragrance One

Bureau, fais ton office

Mon nom est rouge - Majda Bekkali

Le ballet de la rose

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires