Auparfum

Bois de Violette

Serge Lutens - Collection du Palais Royal de Serge Lutens

Flacon de Bois de Violette - Serge Lutens
Les Classiques
Note des visiteurs : (24 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

La Belle au Bois Dormant

par Thomas Dominguès (Opium), le 2 février 2015

Dans le quatuor de bois qui a rapidement accompagné le lancement de Féminité du Bois au début des années 90, un parfum - instrument s’est fait davantage remarquer que les autres. Lorsque l’on échange entre amateurs à propos de Féminité du Bois et des quatre mouvements qui sont joués autour du cèdre originel, ce sont les cordes de Bois de Violette qui sont le plus souvent plébiscitées pour un rappel.

Telles des variations musicales autour d’un même thème, Bois et Fruits, Bois et Musc et Bois Oriental voient l’une des facettes du modèle initial augmentée ; respectivement, accord musqué, fruits confiturés, et notes orientales ambrées épicées représentent autant d’instruments du premier orchestre lutensien qui peuvent connaître des nuances et des glissements.
Comme son titre le laisse supposer, autour de l’habituel cèdre, pivot central cher à Serge Lutens, une violette, un peu bonbon mais pas trop, est présentement invitée à jouer de ses charmes.

La "fleur de mars" est en même temps boisée, vaguement épicée et très crémeuse, mais, sans virer aux habituels accords cosmétiques avec rose et iris. Souvent, les soliflores à la violette semblent être très proches, axés autour d’une facette boisée, d’un aspect poudré cosmétique ou, plus souvent, assumant une inflexion de confiseur autour d’un bonbon rétro, son sucre et son impression anisée.
Rien de tel ici. Il y a de cela, mais c’est encore tout autre chose !

Tout en convoquant fortement Féminité du Bois et son cèdre, cette interprétation s’en démarque sensiblement pour approcher des contrées plus santalées. En effet, je détecte également le gras et l’épaisseur du santal, ce bois rare d’Inde que l’on retrouve régulièrement mis en lumière dans des scénographies surréalistes, absurdes ou dramatiques chez cet auteur (comme Santal Blanc, Jeux de Peau ou Santal Majuscule). Contrasté, à la fois lacté crémeux par son association avec la fleur, le santal se fait en même temps ici sec et cassant par son jumelage au cèdre.

Du cumin sans parcimonie annonce déjà Santal de Mysore (qui sortira plus tard) dans l’esprit plutôt que par l’odeur. On retrouve ainsi déjà, dans Bois de Violette, cette obsession de la caricature, du déséquilibre dans la structure, du trait fauve généreusement étalé, ainsi que celle des bois et des épices qui signeront l’empreinte de Serge Lutens dans de nombreuses créations.

En réalité, il est très difficile de rendre justice à Bois de Violette par de simples mots, aussi bien choisis soient-ils, tant sa beauté paraît hermétique à toute forme de description. Bois de Violette sent la violette et les bois ; une fleur mauve boisée, tout est dans le titre, donc ! Dans un accord oriental rond et discret, les pétales semblent se fondre souplement sur leur socle boisé presque encore mieux que ne le font les épices et les fruits confiturés dans Féminité du Bois.

Fragrance peu originale dans sa description, Bois de Violette l’est dans son vécu, jubilatoire et enthousiasmant ; qui l’a sentie deux ou trois fois est capable de la reconnaître facilement.

Ce parfum-ci est magnifique, tout simplement.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Petrichor

par Petrichor, le 23 février 2021 à 19:57

Le bois de violette est aussi un bois de marqueterie, de la famille des palissandres. Je pense que le jeu de mot est intentionnel, et pourtant, il est rarement évoqué.

J’avais fait une virée internet sur le sujet. Les bois de marqueterie de la famille des palissandres sont parfois odorants. Ils sont regroupés dans la famille des "dalbergia".

Bois de violette utilise peut-être la confusion qui existe avec le "bois de rose". C’est une appellation trompeuse, car en marqueterie, ce sont des bois de palissandre roses, mais en parfum, c’est une autre espèce. C’est aniba rosaeodora de la famille des lauraceae.
Palissandre ou aniba rosaeodora se rejoignent sur un triste point commun : ils ont été surexploités. Cela rappelle ce qui est arrivé au bois de santal indien (le santal blanc), genre 10 ans après. Mais pour les palissandres et le bois de rose, ça se passe dans l’ignorance et l’indifférence générale.

L’ingrédient du bois de rose, c’est le linalool. Je ne sais pas ce que l’on perd olfactivement, en recourant à la pure synthèse. Le linalool fait partie des rares odeurs fraîches qui durent longtemps. On le trouve au début comme à la fin de "eau de guerlain" (verveine, citron, fond boisé chypré). "Eau du ciel" de Goutal en avait. C’est peut-être la note aigrelette que je n’aime pas.

Une rumeur veut que "Bois de violette" contenait plus de notes "lilas". Or ces notes de synthèses très années 80 ont été réglementées depuis. J’imagine bien cette facette donner un verni brillant à l’ensemble de la composition.

Pour l’instant, je n’ai pas craqué pour Bois de violette. Quand la vendeuse ou le vendeur m’en met sur le poignet, je ne le sens pas assez. Je le trouve charmant, mais sans plus. (comparé à "Aimez-moi" de Caron, ou "Insolence" EDP de Guerlain). Donc j’aimerais bien pouvoir m’en asperger pour voir si j’obtiens un déclic. (Iris silver mist me décevait aussi, quand je le sentais sur touche et sur le poignet en boutique, maintenant je l’adore.)

Car le concept est beau : celui des violettes, les vraies, qu’il faut dénicher dans la forêt. Beaucoup de compositions oscillent entre le bonbon émaillé violet et la fleur surdosée, mais peu la remette ainsi dans son écrin de verdure. BdV contient le côté sobre et introspectif de la forêt, avec ses bois secs, et la violette y scintille de façon subliminale.
A côté, je ne connais que le Geoffrey Beene d’avant (sobre et chic), et "The unicorn spell" de LesNez (plus déglingo : violette, feuille de violette, iris, bonbons jellybeans).

BdV est également difficile à appréhender quand on a connu le Féminité du bois d’avant, très cannelle (presque coca-cola au début), très violette, et au boisé plus épais et texturé, de par ses notes poudrées et la dose d’iso-e-super. (entre les sciures de crayon et l’odeur synthétique du marqueur). L’actuel me fait plus penser à un lieu, un temple païen, qu’à un parfum habituel à la française. Ce sont deux définitions différentes du mot "ornement", mais avec le nouveau je reste à quai, je préférais l’ancien.

(Néanmoins, avec Gold d’amouage et son encens blanc, j’aime la sensation de trimballer une cathédrale avec moi. Pour qui préfère son "parfum - temple" parfumé au cèdre, Féminité du bois l’actuel peut tout à fait remplir ce rôle.)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par yes u suck , le 3 octobre 2019 à 15:45

Testé hier l’actuel Bois de Violette en flacon de table, je craignais un peu le pire, qu’il ne fut reformulé, dilué, et bien je suis rassurée, il ressemble comme deux gouttes d’eau à la formule d’origine, je ne vois vraiment pas de différence. Quel parfum magnifique ! Ce sera mon prochain achat.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dallyly, le 23 septembre 2016 à 09:30

Bonjour à tous,

Après une quête de plusieurs années et un long détour par Féminité du bois mon cœur avait fini par s’ouvrir à Bois de violette, comme une évidence. Et puis il y a eu Bois et Fruits, et j’alternais les deux, ou les trois, violette pour l’hiver, fruits pour l’été. Quel ne fut pas mon désespoir d’apprendre que les flacons que j’aimais tant ne sont déjà plus commercialisés... Mais pourquoi donc ? Et surtout dans quel sillage pourrais-je aujourd’hui me retrouver ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par euskalpyth, le 23 septembre 2016 à 10:00

Plus cher, mais tout à fait dans l’esprit des déclinaisons de Féminité du bois, testez Plum japonais de Tom Ford (que personnellement, je trouve moins "étouffant" que Bois et fruits...)

Sinon, les Lutens sont toujours en vente sur le site (et à la boutique du Palais Royal, notamment, ainsi que dans ceertains grands magasins), en flacons de table ("flacons-cloches"), donc vous devriez pouvoir les commander en ligne si vous n’avez pas l’occasion d’aller à Paris -

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Marco

par Marco, le 24 février 2016 à 22:35

Bonjour à tous.

Je poste ici pour vous proposer un flacon de "Bois de Cèdre" , rempli à 99% .
Si quelqu’un est intéressé ,contactez moi en PV. Au plaisir. Marco.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

doudou

par doudou, le 20 février 2015 à 12:00

Je suis consciente d’avoir une chance indécente, mais hier la vendeuse extraordinaire de ma petite parfumerie m’a offert le testeur en flacon carré...ensemble nous avons ressenti tous les anciens experts revenus au Palais-Royal, autant dire une aubaine incroyable dans une petite ville de province...
Bois de violette est vraiment celui des 4 déclinaisons qui apporte à Féminité. Il ne fait pas que mettre en lumière une facette, il transfigure le parfum d’origine.
Le développement de la fleur et la rondeur du santal apportent un rayonnement particulier, quelque chose d’ assez fascinant à vrai dire.
L’évolution est émouvante, entre calme et fragilité, avec un mouvement apporté par les épices, c’est une merveille.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par doudou, le 20 février 2015 à 12:04

Ha ha et vive le correcteur du téléphone...mon texte ne veut rien dire ! Les anciens testeurs bien sur...grrrr...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Aryse, le 20 février 2015 à 12:21

Don’t worry Doudou....Testeurs ou experts, l’un entraine l’autre ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

billieH

par billieH, le 18 février 2015 à 13:39

Je viens de le recevoir en flacon carré plus abordable. Achat à l’aveugle suite à la critique parue sur le site. Tout simplement magnifique. Malheureusement le flacon n’est pas pour moi mais ma mère, grr !
Je n’ai quand même pas résisté au plaisir d’ouvrir le paquet, je vais avoir du mal à lui donner. Effectivement on reconnaît bien Féminité du Bois. Je porte souvent Violette de Molinard tres joli mais je pense être infidèle.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par le tourbillon de la vie, le 18 février 2015 à 15:55

Ça me fait envie !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Glòsòli

par Glòsòli, le 10 février 2015 à 12:01

Bonjour Opium,
J’aurais une question légèrement hors sujet sur cet article qui comme d’habitude donne follement envie d’être à Paris pour avoir les Salons du Palais Royal à proximité...

En fait je n’ai pas réussi à trouver de moyen de vous contacter par mail sur auparfum.
Voici donc ma question : dans le cadre de ma formation en métiers du livre, j’ai un projet d’édition concernant Serge Lutens, et je souhaitais vous poser quelques questions à ce sujet. Si cela ne vous ennuie pas d’y répondre, pourriez-vous me faire part d’un moyen de vous contacter ?
Sur Facebook, vous me trouverez au nom d’Alix de Yelst (je préfère ne pas donner mon mail en commentaire).
Merci par avance !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Bella

par Bella, le 9 février 2015 à 14:42

Bonjour,
Mes recherches duraient longtemps et aujourd’hui enfin j’ai reçu mon flacon rectangulaire de Bois De Violette. Le côté pratique, la conservation et le prix me conviennent plus que le flacon de table.

Ce parfum est vraiment magnifique, lumineux et magique. Le cèdre, si aimé par Lutens, est majestueux. Et la violette, je la préfère comme ça, sans sucre ajouté, sans effet bonbon.
J’ai l’impression de détecter l’amertume de géranium (feuille). Et j’aime cet amertume végétale et épicé. Le cumin pointe son nez aussi, mais tout discrètement, sur ma peau. Pas d’effet curry, cette épice que j’utilise souvent dans ma cuisine et que j’adore mais uniquement dans mon assiette et pas sur ma peau.
Le bois de santal, qui commence a laisser son empreinte sur ma peau, est lacté, végétale, si confortable et si doux.

C’est la plus belle violette que j’ai eu la chance de découvrir jusqu’aujourd’hui. En tout cas pour moi :-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par billieH, le 13 février 2015 à 23:04

Bonsoir Bella, je viens de le commander grâce à votre tuyau pour ma maman. Reste à patienter. Merci et bonne soirée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par nathalie, le 7 février 2015 à 13:13

Je n’accroche pas avec cette variation de Féminité. J’aime pourtant la violette, mais sur ma peau, ce parfum se fait trop lacté et me porte sur le cœur.
A lire attentivement la critique, je me rends compte que finalement, c’est peut-être le santal qui me fait cet effet là.
On m’avait offert, en sachant que j’aime les parfums boisés, mais sans que j’ai pu le tester avant, "Santal blanc". Je n’ai jamais pu le porter tant il me rend malade.
Le test en échantillon de "Jeux de peau" n’a pas été plus concluant : même sensation de malaise...
En revanche, je me régale avec "Bois et fruits" qui par certains aspects me rappelle Dolce Vita de Dior.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par eric, le 6 février 2015 à 15:48

Bonjour quelqu un pourrait me parler de santal de mysore de lutens . J ai porté Santal blanc mais...... Il y a un mais !!! Je lui trouve une petite odeur de transpiration ( cumin sûrement) du coup son grand frère en contient il autant ???!! Merci

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Calygo, le 6 février 2015 à 16:48

Ben alors vous n’aimerez sûrement pas Santal De Mysore, parce que pour le coup on le sent vraiment. Mais par contre je ne trouve pas que ça sente la transpiration, vous êtes sur que c’est le cumin ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 6 février 2015 à 17:18

Houla oui, comme le dis Calygo, je ne pense pas que Santal de Mysore vous plaira si Santal Blanc vous dérange déjà par ses facettes épicées étant donné que Santal de Mysore est un traitement du santal par le cumin et d’autres épices. Il oscille entre la transpiration et des facettes plus gustatives (un effet lacté épicé qui rappelle un peu la cuisine indienne). C’est un traitement très particulier, réussi dans son genre, mais pas très accessible.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par billieH, le 6 février 2015 à 17:26

Bonjour, alors moi je connais Santal de mysore mais pas Santal Blanc. Sur moi il sent le curry beurré (?) mais curieusement c’est joli. Belle tenue et sillage parfait. J’ai trouvé un certain lien avec Jeu de Peaux. Mais pour en avoir discuté avec une amie, cela n’engage vraiment que mon nez.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Defender Shotgun

a porté Bois de Violette le 10 mai 2020

It’s all fun and games until someone pisses me off.
Sa note :

Defender Shotgun

a porté Bois de Violette le 27 avril 2020

It’s all fun and games until someone pisses me off.
Sa note :
Didiegodelavega

Didiegodelavega

a porté Bois de Violette le 26 mai 2019

Psychopatepanzaniste aldant’gerous crazyzypanpancucunologue sniiiffeur diplômé d’état second...
Sa note :
Didiegodelavega

Didiegodelavega

a porté Bois de Violette le 19 avril 2019

Psychopatepanzaniste aldant’gerous crazyzypanpancucunologue sniiiffeur diplômé d’état second...
Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Bois de Violette le 1er février 2019

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Bois de Violette le 19 septembre 2017

Sa note :
Ombresenfleurs

Ombresenfleurs

a porté Bois de Violette le 3 octobre 2016

Néophyte mais passionnée, à la recherche d’une connaissance olfactive pointue autant que de plaisirs parfumés
Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Bois de Violette le 1er mai 2016

Sa note :
Mizy Jess

Mizy Jess

a porté Bois de Violette le 21 mai 2015

Sa note :
billieH

billieH

a porté Bois de Violette le 10 mai 2015

Sa note :
Demian

Demian

a porté Bois de Violette le 28 mars 2015

Mon préféré, Vol de nuit de Guerlain et la magnifique bouteille à hélices de l’extrait et viennent ensuite Après l’Ondée, Mitsouko, Habit rouge, chez Annick Goutal, Un matin d’orage, Nuit étoilée, chez (...)
Sa note :

a porté Bois de Violette le 4 mars 2015

Sa note :
doudou

doudou

a porté Bois de Violette le 28 février 2015

Cécile est passionnée d’odeurs depuis l’enfance. Des précieux flacons de sa maman et de sa grand-mère humés avec délice aux rayons des parfumeries sillonnés avec assiduité, elle s’est formée (...)
Sa note :
doudou

doudou

a porté Bois de Violette le 21 février 2015

Cécile est passionnée d’odeurs depuis l’enfance. Des précieux flacons de sa maman et de sa grand-mère humés avec délice aux rayons des parfumeries sillonnés avec assiduité, elle s’est formée (...)
Sa note :
billieH

billieH

a porté Bois de Violette le 18 février 2015

Sa note :
Bella

Bella

a porté Bois de Violette le 10 février 2015

Sa note :
Bella

Bella

a porté Bois de Violette le 9 février 2015

Sa note :

a porté Bois de Violette le 7 février 2015

Sa note :
Demian

Demian

a porté Bois de Violette le 4 février 2015

Mon préféré, Vol de nuit de Guerlain et la magnifique bouteille à hélices de l’extrait et viennent ensuite Après l’Ondée, Mitsouko, Habit rouge, chez Annick Goutal, Un matin d’orage, Nuit étoilée, chez (...)
Sa note :

à la une

Enhanced pepper

Enhanced pepper - Corps volatils

Une composition 100 % naturelle qui place l’essence de Piper nigrum malgache au centre de sa formule.

en ce moment

il y a 15 heures

Je conseille vivement d’aller sentir « Belle de Grasse » de Fragonard, quelle belle surprise. Un(…)

il y a 16 heures

Si personnellement le nom ne me dérange pas (le flacon de 24, Faubourg me saute à la mémoire(…)

gladys39 a commenté Shalimar

il y a 22 heures

Bonjour, Marre de papillonner de parfum en parfum J’essaie de me fixer à un seul parfum Je(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires