Auparfum

Black Opium

Yves Saint Laurent

Flacon de Black Opium - Yves Saint Laurent
Note des visiteurs : (35 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Opiacée des Starbucks

par Jeanne Doré, le 21 octobre 2014

Deux citations me semblent essentielles en introduction, et se suffiraient presque à elles-mêmes pour décrire ce qu’est Black Opium, le nouveau parfum d’Yves Saint Laurent :

Dans L’Officiel, Edie Campbell, égérie :
« Black Opium, j’aime surtout son odeur de café, les fleurs blanches, la vanille… Ce genre d’odeur qui a l’air familier et dans lequel je me retrouve. C’est un parfum jeune et moderne, il est un peu plus urbain que le parfum Opium original qui est plus capiteux. Oui, c’est un parfum rock ! »

Sur Twitter, Yves Saint Laurent @YSL, Press Release :
« M. Hedi Slimane a été mentionné à de nombreuses reprises dans la presse à l’occasion du lancement de Black Opium avec Edie Campbell par Yves Saint Laurent Beauté (groupe L’Oréal).

Il est utile de préciser qu’aucune intervention créative d’Hedi Slimane n’a eu lieu s’agissant des lancements et choix d’éléments artistiques ou d’image sur les gammes de produits ou publicités d’Yves Saint Laurent Beauté, notamment pour la campagne Black Opium. »

Le contraste de ton est amusant. Et cette scission démontre bien celle qui est en train de s’établir entre la direction artistique d’une marque de prêt-à-porter (Saint Laurent) et celle de la licence beauté détenue par le n°1 mondial de la beauté (L’Oréal).
Alors que le nom Saint Laurent n’a jamais été aussi entouré de fantasme et d’adulation, porté à l’écran pour la deuxième fois cette année par un Bertrand Bonello qui explore les faces obscures et troubles du couturier dans un très beau film mental et sinueux, il est forcément très regrettable que ce même nom soit associé à tout ce que l’industrie du parfum génère de plus laid et de moins créatif, cédant lâchement aux sirènes des intérêts commerciaux bien avant celles des intérêts artistiques.

Je me penche toujours quand je me parfume

Puisque Guerlain a eu sa Petite Robe Noire, pourquoi YSL n’aurait-il pas son Opium aux couleurs du succès, hein, après tout ?
Il y a avait tant de belles choses à faire autour de ce brief, avec l’accord mythique de l’Opium original en filigrane, ses épices et ses bois baumés, qui auraient pu donner naissance à une nouvelle génération d’oriental, un hommage, un héritier digne du titre…
La réalité est, comme vous vous en doutez, toute autre. L’accord créatif « café noir » comme point de départ a dû être sûrement très joli et suffisamment captivant pour attirer l’attention de l’équipe marketing au début du brief, mais le pauvre expresso a entre-temps été écrabouillé par une grosse vanille collante et fruitée, une fleur d’oranger en mode guimauve pataude et un patchouli praliné écœurant et écrasant.

Le résultat ressemble plus à un verre de Baileys tiède oublié qu’au « parfum extrêmement addictif et sulfureux pour celles qui osent faire bouger les choses, enfreindre les règles »

Il est amusant de noter au passage que les femmes qui veulent bouleverser le sens des choses et osent briser les règles, entre autres, auraient, d’après les experts du marketing parfums, une propension plus grande que la moyenne à se vaporiser de glucose vanillé pour se sentir vivantes. Intrigante analogie...

La parfumerie est décidément loin d’être une science exacte, tout comme la mode, mais Black Opium nous confirme cependant que sous un même nom, l’univers du parfum est, hélas, lui, bien plus souvent guidé par l’appât du gain que par la recherche du beau.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par Christiane, le 12 décembre 2014 à 22:05

Bouhouuuu, comme je suis déçue :(
J’ai senti ce parfum il y a quelques jours et j’en suis tombée amoureuse, totalement addict ! Qu’est-ce qui ne va pas chez moi ?
Cela fait quelques années que je cherche un parfum qui me rappelle ceux de ma maman (Samsara, plusieurs versions de Poison, et parfums gourmands) mais tous sentent très mauvais sur moi. Black Opium est le seul qui ne bouge pas et me donne envie de renifler mes poignets sans cesse. Je me rabattais sur des parfums plus floraux/fruités : Ralph de RL, Envy de Gucci, Deep Red de Hugo Boss et mon dernier favori Be Delicious de DKNY, les seuls adaptés à ma peau. Un peu lassée de ce style qui je trouve un peu trop léger, j’aimerais porter quelque chose de plus "femme", moins "gamine" (ce n’est que mon interprétation). J’aime vraiment cette odeur de café et de vanille, ces odeurs chaudes qui m’enveloppent. Que me proposeriez-vous dans ce style, mais en version "acceptable". Je ne me rends vraiment pas compte de la vulgarité de Black Opium.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Calygo, le 12 décembre 2014 à 23:04

Sans parler de la vulgarité, c’est la publicité mensongère et racoleuse, l’usurpation du nom Opium et l’incapacité des maisons à sortir autre chose que des gourmands faciles, sans intérêts et sans prise de risque qui horripile tout le monde ici.

Je ne comprend absolument pas que l’on puisse aimer ce genre de parfums, parce que c’est vraiment du très bas de gamme et du repompé à l’infini ("merci" Angel...).

Après il ne faut pas non plus blâmer les gourmands en général, il y en a des beaux, qui soit on le privilège d’être pionniers (Angel) ou celui d’être autre chose qu’une vieille barbe à papa au caramel gras (Prada Candy, Jeux De Peau, Hypnotic Poison, La Petite Robe Noire...). Pour en citer des abordables. ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 13 décembre 2014 à 10:41

Calygo, je n’aime pas trop lire la formule que tu as employée ci-dessus “je ne comprends absolument pas que l’on puisse aimer ce genre de parfums etc etc....” parce que cela est tres vexant pour la personne qui l’aime pour de vrai...

Il y en a au moins deux ici, donc Christiane et Lizzy et je ne vois pas pourquoi elles se cacheraient pour l’affirmer..

Lizzy a d’ailleurs bien raison de préciser qu’elle l’a choisi toute seule comme une grande apres 1 dizaine d’essais !....

Bref, un peu de mesure selon moi ne nuirait pas... Moi je déteste Iris SIlver Mist ou Shalimar, vraiment jusqu’à l’écoeurement (et apres sondage autour de moi, je ne suis pas la seule ;), je ne vais pas pour autant aller clamer que je ne comprends pas qu’on puisse les apprécier !

Perso, j’apprécie beaucoup j’Adore et Trésor, et je défie quiconque de me dire que ce sont des bouses, ces parfums qui alignent leur succes insolent à travers les ans sans fléchir... ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Calygo, le 13 décembre 2014 à 14:57

Pourtant je ne comprend vraiment pas.

ISM et Shalimar oui on peut détester mais on ne peut pas dire qu’ils sont nuls ou mal construits, parce que ce sont des chefs d’oeuvre de la parfumerie qu’on les aime ou non.

Les Sweet, LVEB, Black Opium etc ce sont objectivement des parfums faciles et sans aucune âme, je te met au défi de trouver du café dans Black Opium et de la pomme dans Sweet.

Il n’y a rien de méchant dans ce que je dis, je ne leur arracherais pas les yeux pour les aimer, parce que les gens font ce qu’ils veulent, mais si on se tourne vers cette parfumerie gourmande malheureusement bas de gamme et mensongère, c’est par pure méconnaissance de la parfumerie...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 13 décembre 2014 à 18:09

Eh bien il est temps de t’ouvrir à d’autres ressentis Calygo...

Non ce n’est pas que par méconnaissance de la parfumerie qu’on peut aimer des parfums que TU (et d’autres perfumistas) estimes nuls et mal construits ! Restons modestes ...

Là où toi tu vois le chef d’oeuvre parfois, moi je vois juste un repoussoir et inversement... Quand tu conseilles Angel ou Womanity à Christiane comme alternative à Black Opium, je visualise 2 parfums qui me donnent véritablement la gerbe et pas qu’un peu ! et nous sommes tous les 2 perfumistas et tous les deux en cours d’acquisition d’une culture olfactive...

Nous avons deux sensibilités différentes, aucune n’étant objectivement supérieure à l’autre.

Parfois, Dieu merci, nous apprécions les memes fragrances mais pas toujours... pas grave, c’est la diversité qui fait la richesse de ce monde ;) C’est en tous cas mon avis.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Calygo, le 13 décembre 2014 à 18:35

Je n’ai pas conseillé Womanity... Angel est le pionnier du groupe, c’est en tant que tel que je le conseille, bien sur qu’il peut écoeurer, mais ça ne lui enlève pas ce statut.

Et je suis désolé mais en connaissant de vrais gourmands il n’est pas possible d’apprécier les trois derniers trucs sortis à savoir LVEB, Sweet et Black Opium... ils ont le droit de les aimer je n’ai jamais dis l’inverse, dans aucun de mes messages.... mais j’ai aussi le droit de ne pas le comprendre et de le dire. C’est en aucun cas une insulte, du mépris ou de l’étroitesse d’esprit.

Il y a tellement de vrai belles choses, de parfums sublimes et ce dans toutes les familles olfactives qu’il ne faut pas les laisser dans l’ignorance et pouvoir les aider à trouver une odeur qui puisse leur correspondre vraiment, je ne pense pas que Christiane ait mal pris ce que j’ai pu dire, j’ai d’ailleurs essayé de lui proposer des alternatives facilement trouvables.

Je ne blâme personne, j’aimerais juste comprendre, c’est tout, il me tarde d’ailleurs de voir vos avis Christiane sur tout ce que l’on a pu vous proposer. ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 13 décembre 2014 à 19:06

Alors là m’ériger en guide olfactif destiné à éduquer ceux qui ne connaissent pas ou n’apprécient pas tel ou tel parfum considéré en haut lieu parfumistique comme un chef d’oeuvre ne fait absolument pas partie de mes ambitions...

Jouer au gourou ne m’intéresse pas, fut-ce pour la bonne cause...

Au plus j’aime partager quelques connaissances et certains de mes coups de coeur avec des amis ou proches que cela intéresse et souvent, ils ne partagent pas mes coups de coeur... Alleluia, nous sommes tous différents ;)

Aux Rives de la Beauté à l’automne dernier, j’ai croisé une charmante jeune femme perfumista qui se plait tout autant à porter des créations Diptyque, de grands Guerlain comme l’Heure Bleue que.... La Vie est Belle et qui a défendu son penchant tout à fait assumé ;) Moi, j’adore ce type de joyeux bordel inclassifiable ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Calygo, le 13 décembre 2014 à 19:13

Gourou, guide olfactif ? j’ai dis ça où ?

Je deviens maboule ou les gens comprennent pas ce que j’écris ?

D’ailleurs aider les gens à trouver leur parfum, ce n’est pas l’un des buts d’Auparfum ?

Bref je ne répond plus ici puisque quoi que je dise, on déforme tout. Et pour la dernière fois je n’ai jamais dis qu’on avait pas le droit d’aimer ces parfums.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Youggo, le 13 décembre 2014 à 23:32

Solance, vous voir vous indigner des propos de Calygo et lui servir des leçons de tolérance, après votre récente diatribe sur Clair de Musc où vous taxiez ceux qui osent aimer ce parfum de ne pas être des "vrais perfumista"... c’est un vrai bonheur. Hôpital... Charité... tout ça...
Et par pitié, qu’une bonne fois pour toute on se mette ça en tête : dans le parfum il y a une dimension subjective, propre aux gouts de chacun, ET une dimension objective, sur la construction même, la richesse et l’originalité d’une composition. Donc non, tout ne se vaut pas, et oui on peut objectivement dire qu’un parfum est mieux qu’un autre, même si nos goûts nous disent l’inverse. Ce n’est pas toujours facile à entendre ou à reconnaitre, mais c’est ainsi. Et c’est très exactement ce qu’a dit Calygo.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Calygo, le 13 décembre 2014 à 23:57

Merci Youggo de remettre les choses dans leur contexte...

Je ne portais en effet aucun jugement de valeur sur les personnes qui portent ces parfums, mais bien sur le contenu des flacons et ce de manière totalement objective.

Il est impossible de mettre tous les parfums sur un pied d’égalité sous prétexte de subjectivité...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 14 décembre 2014 à 10:30

Youggo, pour préciser ma pensée vis à vis de notre échange sur Clair de Musc, puisque vous semblez n’en avoir pas saisi le sens...
J’avais réagi sur l’un des adjectifs que vous aviez attribué à ce parfum (je ne me souviens plus d’ailleurs du mot précis mais en gros, il m’évoquait -ce mot, pas le parfum- l’idée d’insignifiance).... et en effet, je trouvais curieux qu’un perfumista comme vous l’etes de facon tout à fait reconnue, emploie ce mot pour qualifier un parfum qu’il aime...

Ce faisant, je cherchais à vous pousser dans l’expression de votre ressenti pour mieux le comprendre et de fait, sur le message suivant, vous aviez été plus précis et j’avais compris pourquoi et comment vous aimiez Clair de musc....

Mon erreur alors a peut-etre été de laisser filer la discussion puisque je n’avais rien d’intelligent à rajouter en dehors de "merci Youggo pour ces précisions, je comprends mieux à présent".... j’aurais du le faire parce que je le pensais vraiment et cela aurait évité que vous vous sentiez attaqué dans votre gout pour ce parfum, ce qui n’était pas mon intention, meme si je maintiens que moi, ce parfum m’est indifférent et que je le trouve semblable à plein d’autres...

Pour ce qui est de l’intervention de Calygo, je pense qu’il cherchait à dire autre chose et notamment, il l’a répété plusieurs fois, qu’il ne comprend pas que quelqu’un puisse aimer des parfums jugés par beaucoup de perfumistas comme de vraies daubes... Je ne suis pas la seule d’ailleurs à avoir été interpelée par ce positionnement, je crois que le message de Mara, juste en dessous, en témoigne aussi...

Pour ce qui est de l’objectivité en matiere de parfums, je pense qu’elle n’est pas inexistante mais elle est moindre que ce que vous en dites l’un et l’autre, selon mon petit avis...

Si tel n’était pas le cas, il n’y aurait presque jamais de débat au sein de la rédaction d’Auparfum quand un parfum fait l’objet d’une fiche... on se contenterait d’y lire la perfection de sa pyramide olfactive, la beauté de son cisellement, le temps qu’il a fallu pour l’obtenir, et quelques autres notions ’ objectives’ qui permettraient en quelques coups de cuilleres à pot d’estampiller un parfum comme bon ou mauvais....

Or, ce n’est pas le cas, tout simplement parce que l’émotion qui nait de la perception d’un parfum est tout sauf rangeable dans des cases, parfois meme cela évoque une odeur de l’enfance qui sera source de bouleversement pour une seule personne sur terre !.... c’est en tous cas comme ceci que je le vois.

Sur ce, je ne souhaite me ’fighter ’ ni avec vous Youggo, ni avec Calygo, j’apprécie la plupart de vos interventions de passionnés, ni avec personne sur ce site, maintenant que notre Belliqueuse de 1ere classe semble avoir durablement disparu, je ne cherche pas du tout à la remplacer...

Cordialement à tous les deux Youggo et Calygo et à tous les autres intervenants de ce site.... Belle journée à tous.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dbtr, le 23 décembre 2014 à 15:29

Merci pour ce commentaire enfin ouvert d’esprit et surtout dénué de tout snobisme :).
Mes parfums préférés sont entre autres l’eau d’Hadrien d’Annick Goutal, l’eau d’hiver de Jean-Claude Elena, L’eau de Serge Lutens, Jasmin et Cigarettes d’Etat libre d’Orange... Et Black Opium. Et oui et oui. OH MAIS BIGRE C’EST D’UN COMMERCIAL :O !!

Ah quelqu’un nous a mises au défi de dénicher la note de café... Sur ma peau un bouquet de fleurs blanches en introduction laisse place à un coeur sucré de vanille, et enfin vient le café, lacté puis noir expresso. Vers minuit, après l’avoir pulvérisé en début de soirée, cette note devient la principale. Défi relevé !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 23 décembre 2014 à 20:40

Votre commentaire me donne envie de le tester sur peau, ce Black Opium, dbtr. La coffee addict que je suis est curieuse de voir si le café de ce parfum daignera rendre visite à ma petite personne ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Donald Bovy, le 17 septembre 2016 à 10:30

Je relève le défi ! Si nous voulons considérer que le parfum est un art alors, il y aura des critiques, un enseignement de l’histoire de cet art et des musées qui permettront de guider les gens dans leur goût. C’est le cas dans la littérature, dans la peinture, dans le cinéma et j’en passe. Il y aura donc des chefs-d’œuvre et des merdes. Mais attention, des personnes et surtout des intérêts financiers veulent maintenir cette discipline dans l’artisanat ou l’industrie dans le seul but de pouvoir continuer à dire, comme nous le répètent les vendeuses, que "tout se vaut" et ainsi gagner des milliards... Ce n’est pas mon opinion. « Le goût n’est pas inné, il s’éduque ! ».

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par mara, le 13 décembre 2014 à 18:48

Bonjour Calygo,

vous ne comprenez pas qu’on puisse aimer ce genre de parfum ?

Mais les goûts et les couleurs ne se discutent pas. C’est une question purement de ressenti.
Je crois que personne n’a le droit de s’ériger en référence pour décider ce qui est appréciable ou pas précisément en cette matière.

Vous avez des parfums que vous adorez et d’autres que vous haïssez et c’est le cas de tout le monde. Candy de Prada est ressenti par certains comme une sucraille de bas étage et pourtant vous,vous l’aimez. Angel est absolument détesté aussi par d’autres et pourtant ....

On pourrait continuer comme cela pour tous les parfums qui existent à ce jour.

bonne soirée à vous .

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Calygo, le 13 décembre 2014 à 19:08

Je n’aime pas Prada Candy, je n’ai écrit nulle part que je l’aimais et j’ai encore moins écrit que j’étais une référence. Ou alors faites une citation. Lorsque je parle là je parle objectivement.

Je ne hais que les dernières sorties sucrées écœurantes copies de copies de copies, c’est une insulte au consommateur et à la parfumerie. Evitez de faire des généralités, ce n’est pas parce que je n’aime pas un parfum, POAL par exemple, que je ne sais pas en reconnaitre après plusieurs essais la qualité, au point même de regretter de ne pas l’aimer. Je n’aime pas la menthe, la lavande, les aromatiques et ce n’est pas pour ça que je ne sais pas reconnaitre la qualité d’un parfum qui en contient.

Objectivement ce dont on parle ici c’est le niveau 0 de la création, aucune recherche, aucune noblesse, rien de novateur, peanuts. J’estime que c’est honteux de prendre le client pour un pigeon en vantant des qualités ou des pyramides qui n’existent pas. Sans compter l’usurpation du nom d’Opium qui est aussi honteux en soit.

Merci de ne pas déformer les propos la prochaine fois. ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Christiane, le 13 décembre 2014 à 19:43

Ne vous fâchez pas les amis, je n’ai rien pris "mal". Je réponds à tous dans le fil général ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par John Doe, le 20 novembre 2018 à 14:26

Bonjour,
Et bien vous n’êtes pas épargné mais bien épinglé !
Allons, tolérance avant tout, chacun dit des choses intéressantes, incontestablement.
Ne confondons pas non plus sensibilité et sensiblerie.
Bons échanges et bonne chasse.
Zen, et puis, on a tous raison quelque part.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par potra, le 13 décembre 2014 à 00:44

Bonsoir Christiane et Calygo !
Christiane, déjà ce n’est pas grave d’aimer BO, votre parfum doit d’abord vous plaire à vous. Et puis étant donné la vitesse à laquelle les testeurs se vident, il ne plaira pas qu’à vous. Et franchement il y a tellement pire... En fait sans le nom (je suis une adoratrice d’Opium, forcément qu’on décline le nom pour quelque chose qui n’a rien à voir...), la communication qui me donne l’impression qu’on se moque des gens, et la déferlante de parfums sucrés à laquelle il participe, je crois qu’il me serait juste indifférent.
C’est quand même une très bonne idée d’essayer d’autres choses avant de vous décider ^^ mes propositions ne seront peut-être pas pertinentes parce que je n’aime pas BO et je ne le perçoit pas du tout comme vous (je cherche encore le café), donc je ne suis pas certaine de ce que vous chercher.
Voici quelques gourmands jolis à mon nez !
Deux beaux fleuris vanillés : Baiser volé, essence de parfum (Cartier) et Infusion d’iris absolue (Prada)
Dans la série caramels : Candy de Prada (avec une bonne dose de benjoin), Patchouli intense de Molinard
Chez Réminiscence : Vanille et aussi Tonka.
Bonne recherche, et si finalement BO reste celui qui vous fait plaisir, qu’il en soit ainsi !
Passez un bon weekend,
Potra

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par doudou, le 13 décembre 2014 à 10:08

Bonjour Christiane, ne vous flagellez pas, vous savez même au sein de la rédaction d’auparfum certains aiment et portent des jus que d’autres n’apprécient pas plus que cela !
Vous avez déjà eu quelques propositions : chez Lutens, j’ajouterais Un bois vanille. Dans des marques de niche, mais malgré tout abordables et relativement répandues, je pense à Traversée du Bosphore chez L’artisan parfumeur, ainsi que deux très jolis orientaux de chez Dyptique : L’eau duelle et Volutes.
Bonne recherche et belle journée parfumée à vous, quelque soit la fragrance choisie !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Garance, le 13 décembre 2014 à 11:00

Je ne peux que souscrire à ce que dit Doudou : je porte Un Bois Vanille (qu’on trouve en grande distribution), et Traversée du Bosphore, pour mon plus grand plaisir ! Le deuxième est d’ailleurs le parfum qui m’a valu le plus de compliments.
Sinon, en ce moment, vous pouvez trouver en parfumerie Rahat Loukoum, de Lutens (vaporisateur noir), une jolie amande. Normalement, il n’est disponible qu’à Paris, dans la boutique, mais il est actuellement passé en export, une bonne occasion d’essayer !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 13 décembre 2014 à 11:09

Bonne nouvelle pour Rahat Loukoum, ce sera l’occasion de le tester sur peau.... c’est parfois là que le bas blesse...

Personnellement, autant j’aime beaucoup la vanille sombre et boisée d’Un Bois Vanille sur touche, autant sur ma peau, il ne reste qu’une vanille tres cheap et sans aucune complexité tres tres rapidement... dommage.

En matiere de parfum vanillé par contre, l’Eau Duelle de Diptyque est une merveille sur ma peau et elle ne patisse pas du tout...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Christiane, le 13 décembre 2014 à 14:18

Ouaou ! Super merci à tous pour vos suggestions !
Je m’en vais de ce pas, en espérant trouver tout cela et en ramener un à la maison !
Je vous tiendrai au courant ;)

Sinon, je prendrai Black Opium, mais l’idée que la moitié de la population féminine porte le même que moi me déçoit déjà.

Ah oui, je ne voudrais pas abuser de votre gentillesse mais... j’ai eu beaucoup de propositions de "vanillés" mais dans quels parfums sucrés ou non pourrais-je retrouver l’odeur de café ?

Merci merci merciiiiiii !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Frédéric, le 13 décembre 2014 à 16:52

un des meilleurs parfums gourmands qui soit contient du café : Aomassai de Parfumerie Générale. Il a été analysé sur Auparfum il y a peu de temps.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Calygo, le 13 décembre 2014 à 17:29

Un autre parfum de Parfumerie Générale qui pourrait vous plaire Christiane, c’est Muscs Maori un rendu lait au chocolat très fidèle et vraiment pas écœurant, avec une légère touche de café cacaoté.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Christiane, le 13 décembre 2014 à 20:10

Il a l’air intéressant, je vais essayer de le trouver ;) Merci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Christiane, le 13 décembre 2014 à 21:29

Arf, non, j’habite en Belgique :(
Mais demain j’irai à Lille, qui sait ? Peut-être que je trouverai ?
Non, je ne connais rien de tous ceux là mais je vais essayer de les tester, et après je pourrai acheter un parfum tranquille, en étant sure que c’est ce qui me convient pour le moment ;)
Merci beaucoup pour ces échanges, ce site (et les gens qui y participent dont) est génial !
Promis je vous tiendrai au courant ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Alberthine, le 14 décembre 2014 à 03:08

Bonsoir Christiane !

On vous a fait de bien jolies propositions, j’en ajoute une qui pourrait également vous plaire : Café Chantant de Nobile 1942, un joli accord café-iris-vanille. Le hasard est bien fait, vous le trouvez en plein centre de Lille, près de la Grand Place/place du Général de Gaulle ; et qui plus est dans une jolie parfumerie à l’ancienne, le Soleil d’Or, où l’accueil est d’une gentillesse et d’une attention rare (je ne travaille pas pour eux :), mais j’y suis retournée ce week-end en passant sur Lille et franchement, cela mérite d’être souligné). La parfumerie est située juste à côté du magasin Caroll.

Revenez nous raconter ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Christiane, le 13 décembre 2014 à 20:08

Alors alors, j’ai fait une escapade furtive chez planète parfum et ici paris xl ; j’ai testé sur petit papier : Womanity (aime pas), Angel (aime pas), Candy et infusion d’iris de Prada (pas mal), Vanille et Tonka de Reminiscence (pas mal), Baiser Volé (à mon avis pas la bonne version pcq bof bof). Bref, dans tous les cas (à part les 2 premiers) j’étais agréablement surprise de sentir des odeurs agréables. En général je pshiite au hasard et suis souvent déçue, alors je n’achète rien.
J’ai essayé aussi Bois vanille de Lutens, alors là, magnifique ! J’ai adoré sur le petit papier... mais sur ma peau, ecoeurant... là je me demande même si je ne vais pas aller prendre une douche avant de manger tellement ça me dérange. Et pourtant il sent si bon sur papier. Sur moi, on dirait un parfum d’intérieur^^
En gros cela a toujours été mon problème : entre ce que j’aime et ce qu’il me va, il y a une graaaaande différence.
Je vais continuer à chercher, mais Black Opium me pend au nez :D

Pour revenir aux débats, ma conception de la chose c’est de trouver une odeur qui me plait, m’apaise et me réconforte. Je ne vais pas plus loin. Mais si je comprends bien votre truc Calygo c’est d’étudier le parfum, le décomposer, le disséquer. L’odeur mais aussi tout ce qui gravite autour (vous avez parlé de la pub, etc). Je trouve ça cool et super intéressant. Mais si je me lance là-dedans je vais m’y mettre à fond et c’est pas possible, alors je ne me prends pas plus la tête que ça, c’est tout. J’ai l’impression que c’est comme avec les fringues : y’en a qui s’habillent juste histoire de se couvrir, alors que d’autres en font toute une science.

Merci à tous pour vos commentaires, ils ont tous été contructifs ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 13 décembre 2014 à 20:32

Merci pour votre rapide retour Christiane. Effectivement, vous n’etes pas obligée d’avoir envie d’approfondir les choses... vous n’aimez pas au 1er abord certains jus proposés, alors c’est next !... pour d’autres, pas mal ( ce qui ne respire pas l’enthousiasme), et donc ca finira sans doute également en ’ next ’ ! J’ai le meme ressenti que vous pour Un Bois Vanille, superbe sur papier et dégoulinant de vanille cheap sur ma peau...

Si un jour vous avez un peu de temps et que vous etes de passage sur Paris, je vous conseille vraiment d’essayer l’Eau Duelle de Diptyque en parfumerie de niche.

Sinon, connaissez-vous, au rayon homme, Kokorico de JP Gaultier ? Certains percoivent du café dans ce gourmand masculin (sachant que les parfums n’ont pas de sexe, hein)...

Et si finalement, apres ces essais, vous restez sur votre coup de coeur pour Black Opium, revenez nous le dire et n’en n’ayez pas honte :) .... on ne pourra pas vous reprocher d’avoir fondu en trois secondes et sous la pression d’une vendeuse zélée, cela sera le fruit d’un vrai choix et à porter comme tel ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Calygo, le 13 décembre 2014 à 20:37

Vous avez déjà senti le Premier Parfum de Lolita Lempicka ?

J’ai le même problème que vous pour Un Bois Vanille, sur moi il sent l’alcool à brûler parfum vanille...

Si vous avez les Lutens de dispo vers chez vous, essayez Jeux De Peau et éventuellement Datura Noir, le premier est un parfum lacté et abricoté avec une note brulée, le second est un floral mais il a un côté pâtissier.

Mon truc c’est que j’ai beaucoup de mal avec la parfumerie en ce moment (hors niche et encore) parce que toutes les sorties mainstream sont les mêmes, du sucré jusqu’à écœurement complet sans aucune recherche de création... Et c’est ça pour énormément de maisons, le tout vendu à coup de pubs racoleuses (soyez indépendante, sortez du lot en portant un caramel mou porté au final par tout le monde...) et mensongères (je cherche vraiment l’iris dans LVEB, le café dans Black Opium et la pomme dans Sweet). Parce que le problème c’est que ces parfums n’ont même pas l’audace de ressembler olfactivement à ce qu’ils revendiquent. C’est tout ça qui me désole, que la parfumerie devienne une grosse usine à bonbons synthétiques.

Si au final vous Choisissez Black Opium, je ne viendrais pas vous assassiner promis. Ce que je cherche à comprendre c’est cet engouement pour le plus sucré que sucré.

Moi je porte un Air Wick au Muguet combiné aux bois qui piquent de One Million d’après Jicky.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Christiane, le 13 décembre 2014 à 21:35

J’ai aussi répondu un peu plus haut... désolée.
Je viens de lire la critique de Aomassaï de Parfumerie Générale, et je me demande s’il me plairait. A tester aussi !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par potra, le 13 décembre 2014 à 22:39

Bonsoir Christiane :-)
Merci de vos retours, et de vous prêter au jeu avec un aussi bon esprit, c’est vraiment chouette !
Si vous avez un peu de temps, n’hésitez pas à tester sur peau les « pas mal » sur mouillette, qui sait, le phénomène inverse de votre expérience avec Bois Vanille peut aussi se produire. Les parfums c’est comme les gens, il y en a qu’on reconnaît immédiatement, et d’autres à qui il faut laisser un peu de temps pour se révéler à notre contact :-)
Les parfums café, il n’y en a pas énormément, Aomassai a l’air d’être une bonne piste (je ne le connais pas, il est sur ma liste « à découvrir »), dans ceux que je connais il y a Bois des Iles de Maitre Parfumeur et Gantier et Noir de Tom Ford, les deux sont beaux, mais ce sont des caractères bien trempés !
Et pour revenir aux douceurs, je viens de penser que Kenzo Amour, et l’Instant de Guerlain pourraient aussi être des candidats sérieux !
Encore merci de venir nous raconter tout ça, passez une bonne fin de soirée,
Potra

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 15 décembre 2014 à 20:53

Bonsoir Christiane.
Bienvenue sur AuParfum.

Je suis parfaitement d’accord avec et l’esprit de ce que les différents intervenants ont instillé et avec leurs propositions alternatives... ;-)
Portez ce que vous souhaitez, si cela reste votre choix final et que cela vous convient vraiment, ne cherchez pas à faire plaisir à autrui, profitez de votre coup de cœur. Si, au sein de ce qui vous a été proposé, vous trouviez quelque chose qui vous plaise autant voire davantage, alors, tant mieux, tant que vous vous sentez bien dans tel ou tel parfum.

Tenez-nous encore au courant de la suite des événements. ;-)
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Christiane, le 21 décembre 2014 à 10:13

Bonjour à tous !
Comme promis, voici de mes nouvelles.
Alberthine : malheureusement j’ai lu votre message beaucoup trop tard, je n’ai donc pas eu l’occasion de m’y rendre :(
J’ai senti d’autres parfums que vous (tous) m’avez proposé :
Kokorico : j’aime beaucoup, mais sentait un peu trop l’homme selon moi (à tester sur ma peau).
J’ai réessayé Baiser Volé (edp) j’aime bien et me rappelle un de mes anciens parfums : Envy de Gucci.
Par contre je ne sais plus si c’est Datura noir ou Jeu de peau, mais un des deux me rappelait une odeur de nourriture, plat mijoté, ou je-ne-sais-quoi...??? (sur mouillette)-assez désagréable (et incroyable ! on aurait dit que ma maman mijotait qqch...)
Et l’Instant de Guerlain : en effet j’adore ce parfum, mais c’est celui de ma belle-mère.
Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de tester les parfums de la "Parfumerie générale".
Comme vous l’aurez compris j’ai cédé pour Black Opium :D c’est marrant d’autres parfums m’ont plu, mais ce n’est juste pas le moment. A cette période c’est BO que je préfère. Mais je vous remercie pour cette expérience enrichissante ! J’ai l’impression que vous me connaissez c’est fou ! J’avais déjà essayé de retrouver des parfum qui me plairaient en me basant sur la description de ceux que j’ai portés mais c’était un échec ! Or, ici la majorité de vos propositions m’ont plu.
Comme Potra l’a suggéré, je comptais aussi essayer les parfums qu’ai j’ai trouvé "moyens" sur la peau, il est possible qu’ils sentent meilleur sur moi que sur du papier. Je reviendrai donc de temps en temps par ici pour relire vos commentaires, et essayer autre chose pour la prochaine fois ;)
Les prochains sur ma liste : Café Chantant de Nobile 1942 et Kokorico (sur ma peau).
Merci beaucoup et joyeuses fêtes !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 21 décembre 2014 à 17:01

Bonjour Christiane,

Eh bien ma foi, c’est un bel itinéraire olfactif que vous nous racontez là... Et pour Black Opium, je l’ai senti pour la 1ere fois il y a 3 jours sur une amie qui le portait et ai été très agréablement surprise... Je m’attendais à une ’horreur’ étant donné à quel point il a été dégommé ici et ma foi, sur elle en tous cas, il était très sympa, gourmand sans être trop glucosé... il m’a donné le sourire... Bon, bien sur, on est d’accord, sa parenté avec Opium semble inexistante et il aurait gagné en crédibilité s’il s’était appelé autrement... mais bon, on va pas chipoter. Personnellement, je comprends votre choix !

Belles fêtes de Noël avec Black Opium alors et continuez à fureter, qui sait, vous aurez peut-être un autre coup de coeur ! (au fait, n’hésitez pas à tester l’Instant pour homme extrème de Guerlain, très chocolat blanc mais moins sucré que la version féminine, subtil et élégant ;)).

Cordialement

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Babouboba

par Babouboba, le 3 décembre 2014 à 15:28

J’étais tout à l’heure à la parfumerie et une dame dans la cinquantaine (don qui doit savoir ce qu’elle veut, ce qu’elle aime, ce qui lui va) vient pour racheter un flacon de Patchouli de Reminiscence... La vendeuse lui apprends qu’il ne font plus cette marque, ce qui est déjà triste, mais que Rem ne fait plus de Patchouli (genre la grosse mytho quoi... Vous avez dis "vendeuse" ? Mouais)... Enfin bon, elle lui dis qu’elle a un autre beau patchouli (un seul ?), et lui sort Black Opium...
Alors, en dehors du fait que "l’esprit" du black opium est totalement à l’opposé de celui qui a participé à la réalisation de Patchouli de Reminiscence, ce n’est pas du tout du tout du tout le même genre de parfum... Sauf si l’on cherche juste du lourd sans beaucoup de nuance (j’aime moyen le patchouli, vous pourrez noter...)... En gros encore un bel exemple de manque d’écoute du client et de stratégie de vente nauséeuse.... Beurk...
Je ne sais pas si la dame a acheté BO... Mais rien que la démarche de la vendeuse me rend triste...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Anna, le 3 décembre 2014 à 16:48

Triste est encore une réaction socialement acceptable. Plusieurs fois j’ai eue l’affaire aux vendeuses qui m’assurent que Nahema au Jardins de Bagatelle n’existent plus au truc de genre, moi je réponde que je vais les chercher ailleurs. Sur quoi on me lance que ça fait des lustres que Guerlain en a arrête la production. Alors ce n’est pas leur ignorance qui me donnent l’envies de violence, je ne suis par une grande connaisseuse non plus, c’est la manière dont on me regarde en roulant des yeux et leurs gloussement de dinde. Et nous savons tous ce qu’arrive aux dindes à Noel...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par potra, le 3 décembre 2014 à 17:28

haaaan la moruuuue ! Non mais vraiment c’est hallucinant, déjà le gros mensonge éhonté "Patchouli est arrêté" (bah oui bien sûr, c’est pas comme si c’était LE parfum emblématique de la marque, j’ai vraiment du mal à croire à de l’ignorance, au pire quand on ne sait pas on se renseigne), et par dessus proposer ce truc... pfff... c’est pas comme ça que les belles choses vont se vendre :(

Babouboba, Anna, passez une bonne soirée
Potra

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 5 décembre 2014 à 21:45

Bonsoir Babouboba, Anna et Potra.

Quand on ne sait pas, on se renseigne ou on se tait, je suis bien d’accord...
Ah, le placement à tout prix en parfumerie, quel calvaire, autant que la méconnaissance sûre de soi... C’est fait avec une telle finesse et discrétion en plus, à l’image du parfum proposé.

Au Portugal, la morue, à Noël, on lui fait la même chose que la dinde, on lui fait un sale destin pour le festin... ^^

Réminiscence qui arrêterait son Patchouli, oui, oui, c’est sûr, il faut l’arrêter...
Il vaut mieux en rire je suppose.
Bonne soirée à vous trois.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Anna, le 6 décembre 2014 à 22:19

Salut, Opium,
vous m’avez rappelle que dans ma région natale la morue souffre un martyre avant d’être servie la veille de Noel. Dans le temps c’était un plat des pauvres et on devait jeûner ce jour-la. Avant qu’elle devienne une espèce menacé.

J’ai comme même réussie apprivoiser quelques vendeuses et certaines m’ont même remercié pour des renseignements et de leur faire découvrir des trésors parmi des parfums qu’elles vendent moins souvent. Je les oblige de les sentir avec moi et je peut vous dire que plupart de temps elles ne peuvent pas croire leurs narines ! Découvrir que un "vieux" parfum n’a pas pris une seule ride, qu’il est encore plus actuel et demandent que la grande majorité des nouveautés aussi éphémères qu’insipides et inutiles. Ça fait plaisir de faire son éducation en le partagent avec des dames qui peuvent faire en peu de différence.

Maintenant que nous avons déterminés que nous connaissons pour les mêmes raisons et intimement l’odeur de cette chère morue séchée, salée et fumée, qui est et c’est peu de dire inoubliable, vous me ferez plaisir de me tutoyer.
Est-que vous avez eu un cadeaux de St Nicolas ? Moi, j’ai eue un parfum au deux...
Bonne soirée

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 8 décembre 2014 à 18:44

Bonsoir Anna.

Maintenant que nous sommes réunis par la sacro-sainte morue portugaise, le tutoiement ne peut qu’être accordé : "Adjugé, vendu !" ^^

Anna, c’est super que tu fasses un peu d’éducation auprès des vendeuses. Mais, en te lisant, je me disais qu’il y avait quelque chose de "un peu" à l’envers malgré tout : normalement, c’est le conseiller ou la conseillère qui devrait t’informer et non l’inverse !

Mais, continue, qu’un peu moins de bêtises soient régurgitées à propos des parfums chaque jour sera une bonne chose... ;-)
Vive la morue et à mort les morues ! ^^
Bonne soirée.
Opium

PS : Non, pas encore de cadeaux et pas de parfums cette année, je crois que je suis déjà bien loti de ce côté là... ^^

NB : Et toi, que vas-tu recevoir (si tu le sais) ou qu’as-tu reçu par Saint Nicolas qui a la bonne idée de passer plus tôt que le bonhomme en rouge et blanc à barbe ? ;-) #curieux

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Fanette, le 27 novembre 2014 à 19:53

Bonsoir,
Merci beaucoup pour vos conseils.
Je vais retourner à la parfumerie sentir de nouveau Black Opium mais Candy et womanity aussi. Les avis sur ces 2 derniers m’interpellent.
Belle soirée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Fanette, le 23 novembre 2014 à 19:21

Bonjour à tous,

J’ai lu et relu vos commentaires et je suis bien embêtée. J’ai essayé ce parfum sur mon poignet et craquage total. Je ne m’y connais pas beaucoup en parfum mais ceux qui m’attirent sont plutôt sucrés (Trésor, Dolce Vita, L de Lolita, Chantal Thomas).
Est-ce que vos nez experts pourraient me guider vers un sucré de qualité ... qui tient.
Help me ... mes flacons en cours sont presque vides !
Fanette

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Calygo, le 23 novembre 2014 à 19:51

Salut Fanette,

en parfum gourmand de qualité, vous avez Angel de Thierry Mugler qui est ultra connu mais reste un classique, il est le papa de la déferlante sucrée de ces dernières années. Egalement Womanity de la même marque, avec son côté figue sucrée.

Prada Candy de Prada qui sent plutôt le caramel avec un côté un peu poudré de ce que je me souviens.

Hypnotic Poison de Dior en eau de toilette, l’eau de parfum étant vraiment très écoeurante et grossière.

Vous avez aussi Jeux De Peau et Rahät Loukoum chez Serge Lutens.

La Petite Robe Noire chez Guerlain ou encore le Premier Parfum de Lolita Lempicka.

Voilà, j’ai essayé de vous faire une liste des parfums facilement trouvables qui ne se vautrent pas dans la vulgarité ou la facilité du bonbon dégoulinant (en faisant en sorte que ce soit trouvable en parfumerie normale). :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Fanette, le 22 janvier 2015 à 22:14

Bonsoir,

Après quelques semaines de recherches, d’essais sur mes poignets, je reviens vous remercier pour vos précieux conseils. Je suis ravie de ne pas avoir succombé à Black Opium car j’ai découvert 2 merveilles : Ambre persanne et Candy Prada.
Je fond complètement sur le premier ... dommage qu’il tienne pas longtemps.
Merci encore !

Belle soirée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par billieH, le 22 janvier 2015 à 23:27

Bonsoir Fanette, je me permets de vous suggérer une alternative à Candy, à savoir Pink Sugar d’Aquolina, meilleur marché avec une belle tenue et un super sillage. Je l’ai abandonné depuis quelques années mais il m’a donné beaucoup de plaisir par le passé. Candy s’en inspire beaucoup (oui je sais j’ai déjà discuté la question)
Quant à Black Opium pourquoi pas si vous l’aimez. On a tous notre Black Opium je pense, à savoir un parfum que l’on aime en dépit du bon sens...je pourrais en citer quelques uns :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par cuiretmusc, le 23 novembre 2014 à 19:54

Bonsoir Fanette,
Pourquoi ne pas succomber si vous craquez ? :)
Je ne me risquerai pas à vous conseiller d’autres "gourmands", tant j’apprécie peu cet univers, mais si Black Opium vous plait, affirmez-vous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 24 novembre 2014 à 16:50

Bonjour Fanette.
Bienvenue sur AuParfum.

Si vous appréciez un parfum que, globalement, nous n’apprécions pas, tant pis comme le dit justement Cuiretmusc. Si craquage il y a, que craquage il y ait. ^^

Toutefois, pour vous répondre et compléter les propositions judicieuses de Calygo, fouillez cette discussion à propos des parfums gourmands intitulée "Parfum sucré, oui mais...", vous trouverez une très grande énumération de parfums gourmands et jolis sur cinq pages et 170 commentaires qui peuvent être très utiles ! ;-)

Tenez-nous au courant si vous en avez l’occasion.
Encore bienvenue.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

cuiretmusc

par cuiretmusc, le 10 novembre 2014 à 11:46

Je viens de le tester sur ma main, et j’avoue avoir du mal à trouver les mots pour exprimer mon ressenti devant ce concentré bonbonnesque et écoeurant. Je ne comprends même pas le lien avec Opium original, parfum fétiche et adoré puisque porté par ma maman lorsque j’étais enfant.
Bref, il n’est pas "rock", pas jeune, pas moderne. Juste vulgaire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par flofiori, le 2 novembre 2014 à 17:23

C’est ecoeurant, et dire qu’on ne peut pas faire un centimètre ni en France ni en Italie sans qu’une vendeuse vienne nous le mettre sous le nez !!!!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Opium

par Opium, le 28 octobre 2014 à 16:19

Bonjour à tou(te)s.

Alors, qu’ajouter à l’excellent article de Jeanne ?

Lisez l’intitulé de mon pseudonyme et vous saurez ce que je pense de ce "truc". Aussi insignifiant que la demoiselle qui en fait la promo a le regard vif (à moins que la paupière lourde soit en hommage à la défonce que soulignait "Opium Ier du nom"...). Aussi inutile et banal que le story telling est pompeux et pompant.

Soulignons la honte d’avoir le couturier, responsable de la ligne de prêt-à-porter (à qui on doit des bijoux de la parfumerie), prendre à ce point ses distances de l’axe parfums vis-à-vis de L’Oréal... ^^

Alors, après qu’avec Bonbon on parte dans du yaourt, voici donc le "café". A*Men n’a aucun souci à se faire. Il reste bien "LE" café de la parfumerie pour le moment. Un fond de rinçage de tasse de Ricoré qui vire à la réglisse noyée sous le sucre pour finir dans une grosse vanille bien lourde. Le pire, c’est que comme ce n’est pas totalement immonde et émétique, on pourrait presque trouver cela pas si mal alors que c’est du niveau de Loverdose qu’on trouvait atroce il y a trois ans. L’abomination d’il y a trois ans acquerrait presque le statut "potable" tant tout est naze autour, ou presque.
Décidément, même quand il faut juste reproduire des trucs simples du quotidien, y en a qui n’y arrivent pas... Le sucre, le yaourt et le café, c’est trop compliqué à faire (passer) !

En 1977, on créait un chef d’œuvre à grands renforts de pub, en 2014, il ne reste plus que la pub, pour de l’eau de récupération du rinçage de tasses mises au lavage. Merveilleux !
Allez, zéro pointé parce que même le flacon qu’est troo bô, qui fait trop rebelle avec ses strass, ne rattrape rien. Pourvu que "Naze Opium" soit aussi vite oublié que la "Moche d’Opium", en trois ans ça devrait être réglé... Avant la suite... J’ai tellement hâte de découvrir la future trouvaille qui sentira la lessive / le sucre / les bonbecs / le yaourt / le shampoing et qu’ils appelleront des doux et si justes qualificatifs de "transgression", "exagération", "insoumission" pour fourguer de l’arôme alimentaire qui aura bien testé auprès des panels de consommateurs.
Ou alors une version au oud, mais à pas cher, hein, faut pas abuser... ? !
Oseront-ils "Gold Opium" ? (Z’en seraient bien capables...)

Bref. Ce truc est déprimant.
Passons à autre chose.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Hermeline, le 2 novembre 2014 à 18:28

"Avant la suite... J’ai tellement hâte de découvrir la future trouvaille qui sentira la lessive / le sucre / les bonbecs / le yaourt / le shampoing et qu’ils appelleront des doux et si justes qualificatifs de "transgression", "exagération", "insoumission" pour fourguer de l’arôme alimentaire qui aura bien testé auprès des panels de consommateurs." Vous avez parfaitement décrit la situation Opium. Envie d’applaudir pour la justesse de l’analyse, mais tout autant de pleurer sur la réalité que cette dernière englobe. Et, hélas, je ne doute pas un instant que les "Maisons" puissent aller encore plus loin dans cette tendance affligeante. La transgression est étrangement régressive et infantile, du moins véhiculée comme telle. Non seulement les vendeuses vont nous mettre sous le nez à notre corps défendant toutes ces horreurs, mais vont en saturer l’air des grands magasins. Les boutiques de surplus de l’armée pourraient faire de bonnes affaires : tout le matériel de protection qu’on y trouve...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 3 novembre 2014 à 21:02

Bonsoir Hermeline.

Oh, non, ne doutons pas, le pire pourrait encore être seulement à venir... #angoisse

Plutôt que d’en pleurer, autant tenter d’en rire un peu... Je me vois bien aller dans un magasin de surplus de l’armée :
"Bonjour monsieur, vous partez en mission ?
- Non, je vais tester des parfums, tâche périlleuse aujourd’hui, il me faut des masques de protection !" ^^

Au moins, vous êtes parvenue à me faire sourire lorsque je vous ai lue. ;-)

A bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Maroussia

par Maroussia, le 22 octobre 2014 à 15:14

J’avoue, l’image du flacon noir pailleté m’avait mise en appétit. Pour ma défense, même si je serais incapable de porter Opium (et ses déclinaisons récentes Belle d’Opium ainsi que Vapeurs d’Opium, qui ne me déplaisent pas), c’est un parfum qui me fascine. J’étais curieuse de voir quelle serait la troisième tentative de L’Oréal de "moderniser" la franchise.

Je ne me suis pas rendue en parfumerie, car je savais que je me rendrai au siège de la marque pour une formation peu après sa sortie. Je suis tombée nez à nez avec des testeurs, sur un présentoir, au milieu d’un couloir, en sortant d’une formation Biotherm. Toute excitée, je vaporise la chose dans l’air (pas folle la guêpe, je n’ai pas fait courir de risque à ma peau, mes poumons étaient déjà en jeu). Et là... The déconfiture.

É-cœu-rant !!! À m’en faire tourner la tête (je porte Angel en hiver parfois donc il m’en faut). Mais j’en conviens, c’est une question de goût et d’éducation des sens. Admettons, OK. Il y en a qui aiment. C’est "la mode". Seulement, dans ce cas là, pourquoi le rattacher à Opium alors que ça n’a juste rien à voir ??? #déception

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Bella

par Bella, le 22 octobre 2014 à 10:37

Bon, quoi dire... c’est un produit purement "marketing". Il fallait un nom connu...alors Opium, il fallait un parfum "tendance" alors "Rock" puis "Noir". Il fallait suivre le "style" véhiculé par H.Slimane d’où la pub qui nous montre une fille "Rock" qui est "en manque", si je peux me permettre, qui sort à la recherche de...... Opium, ouias !
Alors la fille est jeune, tout le monde le dit, et bah c’est pour attirer le publique jeune, comme le disent les conseillers des stands YSL.
A mon avis ce parfum aurait pu avoir un autre nom il passerait peut être mieux, why not ?
Surtout que les vrais "jeunes" sont pas du tout attirés par le vrai Opium !
Cherchez la faute maintenant...
A ce qui le parfum lui même, je le trouve écoeurant et bien dans la tendance d’aujourd’hui, hélas... Même si j’adore le café...
Pour l’anecdote des parfums tendance. Je suis tombé avec une amie dans un sondage dans la rue pour un parfum "tendance". Je l’ai senti et ma journée avait été gâchée. En plus il fallait le tester sur ....ma peau ! L’horreur ! Au secours !!!! C’était "Sweet" de Lolita Lempicka ! Evidement il fallait dire ce qu’on pense de ce truc, et bah j’ai dis :-)) en espérant qu’ils le retirent de marché.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Doblis, le 22 octobre 2014 à 20:29

Bonsoir,

Pourquoi avoir choisi le nom de Black Opium alors qu’il n’a rien à voir avec Opium ? Quatre options :
1 - Le rattacher à un parfum culte qui a eu ses adeptes ;
2 - Phénomène de mode pour la couleur "noir" ;
3 - Ca fait jeune ;
4 - Parce que tous les noms inscrits dans le dictionnaire sont déposés par des marques, des groupes. Il devient donc de plus en plus compliquer d’en valider un pour le monde entier. Du coup on récupère un nom existant et on lui colle un nom, un adjectif et peu importe si le nouveau parfum n’a rien à voir avec le parfum d’origine.

Ce qui est sympa, c’est que, bientôt peut-être, on va retrouver des noms comme "Le Jardin de mon Curé", "Voilà pourquoi j’aimais Rosine"...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Bella, le 22 octobre 2014 à 20:49

Si ça serait la mode de " Jardin de mon curé" ou "Voilà pourquoi j’aimais Rosine" et bah oui on va les retrouver ! hahahaha
J’avoue que je suis contre la déformation de OPIUM par ce Black... black coffee ???
Je le porterai pas mais je l’ai senti plusieurs fois et c’est pas désagréable. Juste qu’il fallait, je pense, l’appeler autrement et faire la pub avec un autre message.
Je pense que ce parfum est vraiment la victime d’envie de suivre le "style H.Slimane". Même si j’ai rien spécialement contre ce style de 80’-90’ rock-fripe-androgyne - Bowie - Courtney Love - etc.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thelittlebox

par Thelittlebox, le 22 octobre 2014 à 08:16

/mode troll "on"

Je remercie YSL d’avoir sorti ce truc hideux, le test de 10 secondes sur mouillette suffit, il n’est pas necessaire d’etudier d’avantage le "parfum".
Du coup j’ai gagné plein de temps pour aller tester des trucs qui sentent beau !!!
Si nous n’avions que des jolis parfums, nous ne pourrions pas en tester la moitié.

Merci général à toutes ces marques qui nous font gagner du temps

/mode troll "off"

Bonne journée remplie de bonne humeur à tous :-D

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

jaysika

a porté Black Opium le 18 novembre 2017

Sa note :

chupa

a porté Black Opium le 27 octobre 2016

Sa note :
Nathalie

Nathalie

a porté Black Opium le 23 octobre 2016

Sa note :

carton

a porté Black Opium le 28 mai 2016

Sa note :

MlleEnylim

a porté Black Opium le 27 janvier 2016

armony

a porté Black Opium le 30 avril 2015

inma

inma

a porté Black Opium le 14 avril 2015

Sa note :
lotus59

lotus59

a porté Black Opium le 1er avril 2015

Sa note :
flo070385

flo070385

a porté Black Opium le 2 février 2015

Aime Tous, Les Grands Parfums
Sa note :

Lizzy

a porté Black Opium le 12 décembre 2014

Sa note :

à la une

H24, le nouveau masculin d'Hermès fait le tour du cadran

H24, le nouveau masculin d’Hermès fait le tour du cadran

Quinze ans après Terre, et cinq après la nomination de Christine Nagel comme parfumeur maison, le sellier du faubourg Saint-Honoré propose son nouveau « pilier » à destination des hommes.

en ce moment

il y a 3 heures

Bonne mémoire, alors ! ;-)

il y a 13 heures

Senti sur poignet cet après-midi dans un Nocibé où la vendeuse me l’a présenté comme une "fougère(…)

il y a 14 heures

Memoire d’une odeur m’a de suite fait penser à une odeur connue (un parfum que ma mere portait ?).(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires