Auparfum

Annick Goutal sort sa Tenue de Soirée

par , le 24 juin 2016

La maison Annick Goutal lancera à la rentrée un nouveau parfum, dans un nouveau flacon : Tenue de Soirée.

Décrit comme « un manifeste d’audace olfactive » et « un concentré d’impertinence », Tenue de Soirée semble surfer sur la tendance - apparemment dans le vent ? - des "parfums de liberté".

Il évoque une jeune femme se pomponnant dans un escalier d’immeuble haussmannien, juste avant de rejoindre une soirée (qui promet d’être une véritable “nuit folle”).
Le parfum qu’elle attrape devant elle (dans l’escalier ?) est vaporisé sur sa nuque, avec une « sensation pétillante, frivole et légère qui parcourt le duvet de sa peau. »
Tenue de Soirée est défini comme un « chypre résolument moderne, au sillage addictif, qui se diffuse progressivement ».

Le flacon, tout nouveau au sein de la marque, aborde un dégradé pourpre, et autour de son col, un imposant pompon, telle « une touche de folie », qui s’inspire des houppettes de poudriers vintage. Un médaillon gravé aux sigles de la maison cliquette contre le verre du flacon, comme deux coupes de champagne.

Eau de parfum 65 euros/30ml en édition limitée, 135 euros/100ml
Disponible à partir d’octobre 2016.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

_pascale

par , le 22 décembre 2016 à 14:21

J’ai fini par mettre le nez dans un échantillon offert avec l’achat de Duel, un parfum pour lequel j’ai eu un vrai coup de foudre récemment. L’occasion de dire à quel point j’aime les parfums Goutal, Eau du Ciel, Heure Exquise, l’Eau d’Hadrien, entre autres, subtils, fins, élégants...
Rien de tout cela avec Tenue de Soirée malheureusement ; et s’il préfigure l’avenir de la maison, il est temps de faire des stocks des "classiques" avant qu’ils ne soient reformulés à l’aune de cette Poison girl Goutal en petite robe noire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 septembre 2016 à 17:42

Dans un moment de folie, après avoir vu les publicités sous tous les abris-bus, je me suis décidée à aller le sentir. Le packaging et le story-telling m’inspiraient assez peu, mais j’ai voulu lui laisser un chance. Je l’ai trouvé d’une affligeante banalité, et un peu "daté".
Vous avez 60 ans, vous aimez la fourrure (ça tombe bien on en a mis sur le flacon), vous cherchez un remplaçant à votre Shalimar, n’hésitez plus !
C’est la seule chose que ce parfum m’a inspiré.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 septembre 2017 à 19:10

On peut avoir 60 ans, ne pas aimer la fourrure, et encore moins les emballages ’’pseudo-boudoir-culcul la praline’’. D’ailleurs, vu le ’’ReTex’’ sur Tenue de soirée, très peu pour moi. Cordialement,

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Sarah13

par , le 26 juin 2016 à 15:25

Pour ma part, les flacons Annick Goutal sont déjà "culcul la praloche" à la base. Ce qui n’enlève rien à la qualité des jus bien évidemment ! Mais pour celui-ci, j’aurai préféré un flacon avec poire, qui rappelle les images"rétro-chic-bourgeois" que souhaite véhiculer la fragrance (immeuble haussmannien, tenue de soirée...). Concernant le jus, pour ma part j’attends de voir, ou plutôt de sentir....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Chanel de Lanvin

par , le 26 juin 2016 à 11:54

Bonjour,un peu kitch mais dans un boudoir pourquoi pas ....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Doblis

par , le 25 juin 2016 à 23:32

Quel manque d’originalité pour ce flacon !
C’’est le même que ceux des parfums Courrèges, le pompon et la breloque en plus.
Et le pompon, ce n’est pas ce qui va favoriser la vaporisation.
Mais vu que la breloque semble avoir un petit mousqueton, peut-être peut-on retirer tout ça pour le placer sur un sac, voire le parfumer que qui pourrait être une manière agréable de parfumer son environnement.

Quant au "chypre résolument moderne, au sillage addictif, qui se diffuse progressivement" les notes annoncées sont en effet le patchouli (c’est sûr que c’est tenace) et l’iris.
Espérons donc qu’il n’y ait pas trop de sucre. L’iris a tendance à me rassurer un peu dans une composition pour son coté propre.

Mais "Tenue de soirée" me fait irrémédiablement penser au film... et là on n’est plus trop dans "la distinction", mais bien dans "le concentré d’impertinence" ! Après tout c’est ce qui est annoncé finalement.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 juin 2016 à 23:07

OMG .... Si Annick voyait ça ..... Je crains que l’élégance et le raffinement propres à la maison Goutal ne deviennent que des souvenirs.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Nymphomaniac

par , le 24 juin 2016 à 21:32

annnnnnnnhhhhh ça donne envie !

avec le recul – je veux dire une fois la surprise passée – il aurait fallu y greffer la même grosse boule mais avec un trou sur le dessous, pour faire une sorte de chapka pliante pour l’hiver (joindre l’utile au néant en quelque sorte)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Noenrys

par , le 24 juin 2016 à 17:33

"un chypre résolument moderne, au sillage addictif, qui se diffuse progressivement"
Traduction possible :
- chypre moderne = patchouli
- sillage addictif = machin sucraille
- qui se diffuse progressivement = ça cocotte et ça persiste dans le temps

Là j’ai peur quand même... Si Goutal se met à faire des merdes sucraille-bonbon façon Poubelle-La-Vie ou Poisonned Girl, on est mal barré...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Sehnsucht nach dem Duft...

par , le 24 juin 2016 à 16:08

Fini le duo magique Isabelle Doyen et Camille Goutal ?
Ce parfum est attribué à Mathieu Nardin sur fragrantica...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

sandrine 77

par , le 24 juin 2016 à 14:33

Apparemment non ! Le flacon est original

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 juin 2016 à 15:51

Je ne suis pas sure, la couleur ressemble à celle de poison girl et de mon Paris d’YSL. Quelle tristesse si Goutal s’aligne sur ces strategies marketing. J’aimais beaucoup le flacon godron, pourvu qu’il ne disparaisse pas ! Quand au jus, attendons de voir.
Bonne journée Sandrine

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 juin 2016 à 07:58

Bonne journée aussi Pénélope !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Chapitre 6 - Le nez dans la formule : sculpter le cœur floral

Chapitre 6 - Le nez dans la formule : sculpter le cœur floral

Auparfum vous propose un dossier qui présente la genèse, le développement et les rouages d’une création olfactive hors normes, Nuit de bakélite d’Isabelle Doyen pour Naomi Goodsir. Ce chapitre dissèque toutes les facettes qui ont permis de sculpter le cœur floral blanc.

en ce moment

il y a 6 heures

Merci Merci Merci pour cette échange rarissime ! Monsieur Bourdon : il faut absolument écrire(…)

il y a 2 jours

J’ai eu envie de re-sentir Nuit de bakélite grâce au dossier en cours et j’ai maintenant envie de(…)

Co-Line a commenté Alien

il y a 2 jours

Bonjour Certainnes ou certains auraient senti et essayer la version Flora Futura ? Et mirage(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Philippe K.

Philippe K.

Lausanne (01)

Divine Nantes

Divine Nantes

Nantes (44)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019